La langue française

Cacaoyer, cacaotier

Sommaire

  • Définitions du mot cacaoyer, cacaotier
  • Étymologie de « cacaoyer »
  • Phonétique de « cacaoyer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cacaoyer »
  • Citations contenant le mot « cacaoyer »
  • Traductions du mot « cacaoyer »

Définitions du mot « cacaoyer, cacaotier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CACAOYER, CACAOTIER, subst. masc.

BOT. Arbre originaire d'Amérique, de la famille des Malvacées, dont le fruit est le cacao*. Le cacaoyer est indigène de l'Amérique méridionale (Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 114):
Une certaine chaise en bois noir, inspirée du gothique, son siège et son long dossier, illustrés par ma sœur d'une flore impétueuse, me hantent encore, non moins que les brefs entretiens entre une fillette de huit, dix ans, et l'industrieuse, la concise et glaciale demi-sœur : « Cette fleur que tu fais, celle qui est rose, c'est une rose? − C'est une rose. − Et celle d'à côté, qui est bleue? − C'est aussi une rose. − Ah?... Et le fruit vert et marron, sur la même branche, c'est aussi une rose? » Un regard mongol éteignait, sur mes lèvres de huit ans, mon essai d'ironie, et la réponse venait, dédaigneuse : « C'est le fruit du cacaoyer. » Colette, Belles saisons,1945, p. 58.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. et Orth. : [kakaɔje]. Pour la prononc. de ao- cf. cacao. La forme cacaotier attestée chez Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, 1814, p. 197, n'est transcrite par aucun dict. de prononc. Ac. 1798-1932 : cacaoyer ou cacaotier. Les 2 formes sont données par tous les dict.; Lar. 19eajoute la forme cacaoïer; on rencontre aussi cacaoier dans Baillon t. 1 1876. Étymol. et Hist. I. 1686 cacaoyer (de Frontignières, Hist. des avanturiers qui se sont signalez dans les Indes, I, p. 89 dans Arv., p. 107). II. 1698 cacaotier (W. Dampier, Nouveau voy. autour du Monde, trad. de l'Anglois, 1repart., p. 74, ibid.). I dér. de cacao*; suff. -yer (-ier*). II id.; suff. -tier (-ier*). Ces formes ont remplacé 3 formes éphémères plus anc., cacou en 1601-03, cacahuaquahuitl en 1640, cacaotal en 1676, citées par Arv., p. 106. V. aussi König, p. 39. Fréq. abs. littér. Cacaotier : 4. Cacaoyer : 3.
DÉR.
Cacaoyère, cacaotière, subst. fém.,bot. Plantation de cacaoyers. [kakaɔjε:ʀ]. Pour la prononc. de -ao-cf. cacao. La forme cacaotière n'est transcrite par aucun dict. de prononc. Cette forme n'est pas enregistrée dans Ac. 1798-1878 qui donnent uniquement cacaoyère. Relevée dans Ac. 1932 qui admet cacaoyère ou cacaotière (cf. le reste des dict.). Lar. 19e, Lar. Lang. fr. ajoutent cacaoïère. 1reattest. 1722 cacoyère, cacaotière (J.-B. Labat, Nouv. voy. aux Isles de l'Amérique, III, p. 161, 164 d'apr. Arv., p. 107); fém. tirés de cacaoyer, cacaotier.
BBG. − Arv. 1963, pp. 105-107 (et s.v. cacaoyère). − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 145.

Wiktionnaire

Adjectif

cacaoyer \ka.ka.ɔ.je\ féminin

  1. Relatif au cacao ou au cacaoyer.
    • Cette arrivée en Côte d’Ivoire intervient dans un contexte difficile pour la filière cacaoyère du pays sous l’effet d’une chute du prix des fèves, au plus bas depuis trois ans.— (Franck Stassi, L’Organisation internationale du cacao déménage enfin en Côte d’Ivoire L’Usine nouvelle le 22 mars 2017)

Nom commun

cacaoyer \ka.ka.ɔ.je\ masculin

  1. (Botanique) Arbre de 8 à 12 mètres de haut, originaire d’Amérique tropicale et qui est exploité pour la production des cabosses contenant les fèves de cacao permettant de confectionner le chocolat. Son nom scientifique est Theobroma cacao de la famille des Sterculiacées.
    • Ses fertiles vallées produisent sans culture toutes les plantes les plus précieuses des tropiques, le caféier, l’indigotier, la canne à sucre, le cochenillier, le cacaoyer; ses forêts abondent en arbres des plus utiles essences ; […]. — (C. de Laroche-Héron, « Des travaux dans l’Amérique pour la jonction des deux océans », dans la Revue contemporaine, tome 5, Paris : aux bureaux de la revue, 1852, p. 289)
    • En Côte d’Ivoire, champion mondial de la production de cacao, la déforestation effrénée pour planter des cacaoyers a quasiment fait disparaître les chimpanzés et les éléphants forestiers. — (« Croque, c’est du chocolat », Le Canard Enchaîné, 4 avril 2018, page 5.)

Nom commun

cacaotier \ka.ka.ɔ.tje\ masculin

  1. Variante populaire de cacaoyer.
    • A cette hauteur l’ombre peut même lui être préjudiciable, et dans le cas d’une plantation mixte de cacao et de café, l’ombre projetée par le cacaotier sauvage peut suffire au café. — (L’agriculture pratique des pays chauds, Volume 2, 1902)

Nom commun

cacaotier \ka.ka.ɔ.tje\ masculin

  1. Variante populaire de cacaoyer.
    • A cette hauteur l’ombre peut même lui être préjudiciable, et dans le cas d’une plantation mixte de cacao et de café, l’ombre projetée par le cacaotier sauvage peut suffire au café. — (L’agriculture pratique des pays chauds, Volume 2, 1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CACAOYER (ka-ka-o-ié) s. m.
  • Arbre d'Amérique, de la famille des malvacées, qui produit le cacao (theobroma cacao, L.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cacaoyer »

Cacao.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1698) De cacao.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cacaoyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cacaoyer kakaɔje

Évolution historique de l’usage du mot « cacaoyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cacaoyer »

  • Délicieux, le chocolat est issu de la fève du cacaotier un petit arbre tropical qui requiert des conditions de culture bien particulières pour prospérer. De nombreuses opérations sont nécessaires à l'élaboration du cacao qui sera la base de tous les chocolats. auJardin.info, Le cacaotier, arbre à chocolat
  • L’œuvre de l’artisan chocolatier de Lagny-sur-Marne représente un plant de cacaotier avec sa fleur ainsi que des pièces aztèques. Jérôme Lépinay explique : « Le cacao servait de monnaie chez les Aztèques ». Le cacao a été découvert par les Espagnols au XVIe siècle. De la poudre d’or alimentaire a servi à donner l’aspect doré de l’œuvre. Il a fallu six heures pour réaliser la sculpture, sans compter le travail en amont. Le chocolatier a d’abord réalisé des croquis avant de créer des moules.  , Courtry ► Salon du chocolat : Jérôme Lepinay a créé une sculpture représentant un cacaotier [Diaporama]
  • L’ONG Avenir de l’Environnement (ADE) bénéficie de l’appui technique et financier du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao (CCFCC). Grâce à cet appui, l’organisation a remis vendredi dernier des plants de cacaoyer et agroforestiers à la Fédération des Unions des Sociétés Coopératives des Producteurs de Café et Cacao (FUPROCAT). Ce sont les producteurs des préfectures de Kloto, d’Agou, de Kpélé, de Danyi, d’Amou, de Wawa, de l’Akébou et de Blitta (Adélé) qui sont les bénéficiaires. , Café-Cacao: Des plants aux producteurs grâce au CCFCC - Togo Breaking News
  • Les fèves de cacao sont les graines de la cabosse, le fruit du cacaoyer. Elles sont utilisées pour la fabrication du chocolat. KOACI, Ghana-Togo : Saisie de 79 sacs de fèves de cacao en contrebande vers le Togo - KOACI
  • Barry Callebaut, le plus grand fabricant de chocolat au monde, veut être plus éco-responsable. C’est pourquoi, il a développé un chocolat à partir de tout le fruit du cacaoyer et non plus uniquement de la fève. Le groupe franco-suisse a présenté son produit vendredi à San Francisco. Consommation & Société, Barry Callebaut : un nouveau chocolat produit avec tout le fruit du cacaoyer - Consommation & Société
  • Pour se lancer dans cette activité, il faut avoir des connaissances sur les critères de sélection du site pour la plantation de cacaoyer, la mise en place de la pépinière, les techniques d’utilisation du matériel et des pesticides, les techniques d’entretien d’une plantation de cacao, et la construction d’une combrière. Il faut également se renseigner sur le climat adapté, la période de cabossage, le séchage et les conditions de stockage du cacao. Agence Ecofin, Créer sa plantation de cacao
  • La nouvelle gamme présentée vendredi comportera deux catégories, un chocolat noir baptisé « Bold » (« audacieux »), fabriqué 100 % à partir du fruit du cacaoyer, très riche au goût, et le « Velvety » (« velouté »), un chocolat au lait, plus léger en bouche. Le Soir, Un nouveau chocolat écolo et 100% fruit du cacaoyer - Le Soir
  • En 1753, Linné baptise le cacaoyer Theobroma cacao, littéralement « cacao nourriture des dieux ». Les Aztèques, qui l’appelaient Cacahuaquahuitl, utilisaient les fèves de cacao pour préparer un breuvage, réservé à l’élite et aux dieux. Les riches Aztèques buvaient cette boisson par simple plaisir ou pour ses propriétés médicinales stimulantes, équilibrantes et contre la diarrhée. Plusieurs études ont confirmé son efficacité et l’utilisation médicinale que les Aztèques en faisaient. Il existait plusieurs manières de préparer les fèves de cacao. Le Tchocolalt, qui a donné son nom à notre chocolat, était préparé selon la méthode suivante. Tout d’abord, les fèves étaient écrasées sur le metate, une pierre incurvée, afin d’en faire une pâte. Cette pâte était ensuite délayée dans de l’eau, à laquelle on ajoutait du piment (Capsicum annuum), du roucou (Bixa orellana), du maïs (Zea mays) pour l’épaissir, et éventuellement des fruits. Le mélange était ensuite chauffé et malaxé avec un moulinet pour le faire mousser. Tela Botanica, Le cacaoyer : une plante qui a changé le monde, un monde qui devra changer pour elle ? – Tela Botanica
  • Premier chocolatier français avec plus de 5000 références et une présence sur toute la chaîne - du pied du cacaoyer à la vente de produits finis -, Cemoi est implanté depuis trois générations à Perpignan (Pyrénées-Orientales). À la mi-mars, quasiment du jour au lendemain, les 250 personnes qui travaillent au siège de l’entreprise familiale ont dû plier bagage. Le Figaro.fr, Moi, Patrick Collin, référent Covid-19 de Cemoi
  • Le chocolat toute une histoire... Noir, blanc, au lait, travaillé avec des plantes, Julie nous met l'eau à la bouche et nous dit tout sur le cacaotier ! , Julie Béchet - Chocolatière à La cabosse enchantée
  • Et bien évidement il ne faut pas oublier les intérêts souvent divergents entre les petits planteurs de cacao et leur coopérative ; et entre les producteurs et les géants de l’industrie du chocolat. La consommation du chocolat en hausse exponentielle depuis l’ouverture de la Chine à cette gourmandise est une vraie préoccupation pour les industriels, les pays producteurs et les planteurs. La tentation étant de planter des cacaotiers très productifs mais aux saveurs cacaotières plus faibles et de moins bonne qualité.   , Cacaotier, cacao, chocolat ou le choc de la pénurie ? - 7detable.com

Traductions du mot « cacaoyer »

Langue Traduction
Anglais cacao
Espagnol cacao
Italien cacao
Allemand kakaopflanze
Portugais cacau theobroma
Source : Google Translate API
Partager