La langue française

Brunelle

Sommaire

  • Définitions du mot brunelle
  • Étymologie de « brunelle »
  • Phonétique de « brunelle »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brunelle »
  • Citations contenant le mot « brunelle »
  • Traductions du mot « brunelle »

Définitions du mot brunelle

Trésor de la Langue Française informatisé

BRUNELLE, subst. fém.

BOT. Plante dicotylédone, herbacée, vivace, de la famille des labiées (cf. prunelle) :
L'été couronné d'origan et de brunelles bleues vint et passa. Jammes, Le Roman du lièvre,Almaïde d'Étremont, 1901, p. 208.
Prononc. : [bʀynεl]. Étymol. et Hist. [1564 bot. prunelle (J. Thierry, Dict. fr.-lat., Paris)]; 1694 brunelle (Tournefort, Bot., t. 1, p. 151). Empr. au lat. médiév. brunella, prunella (viiie-xies., Glossae latino-theodiscae, 516, 3, 550, 3 dans Mittellat. W. s.v., 1589, 67), croisement du b. lat. brunus (brun*) et d'un dér. en -ella, de pruna (prune*; cf. aussi brugnon); le mot a été rapproché de l'all. Braüne « angine » [maladie que soigne la brunelle] (dér. de braun « brun » en raison de la coloration du visage qu'entraîne cette maladie) 1525 breune, Paracelse, 1528 preune dans Kluge20.

Wiktionnaire

Nom commun

brunelle \bʁy.nɛl\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des labiées qui passe pour astringente.
    • L'été couronné d'origan et de brunelles bleues vint et passa. — (Francis Jammes, Le Roman du lièvre, 1901)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRUNELLE. n. f.
T. de Botanique. Plante de la famille des Labiées qui passe pour astringente.

Littré (1872-1877)

BRUNELLE (bru-nè-l') s. f.
  • Terme de botanique. Genre de la famille des labiées. La brunelle commune et la brunelle à grandes fleurs sont les deux espèces les plus répandues. On dit aussi prunelle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRUNELLE, s. f. Brunella, (Hist. nat. bot.) genre de plante à fleur monopétale labiée ; la levre supérieure est faite en forme de casque ; l’inférieure est divisée en trois parties. La partie moyenne est creusée en cuilleron. Il sort du calice un pistil qui est attaché comme un clou à la partie postérieure de la fleur, & qui est environné de quatre embryons. Ces embryons deviennent dans la suite des semences arrondies & revêtues d’une capsule qui a servi de calice à la fleur. Ajoûtez au caractere de ce genre, que les fleurs forment un épi fort garni, & que les étamines n’ont pas la figure d’un os hyoïde, comme celle de l’ormin, de la toute-bonne, & de la sauge. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

La brunella major, folio non dissecto, C. B. Pit. Tournef. est d’usage, & contient beaucoup d’huile & un peu de sel essentiel.

Elle est vulnéraire, détersive, consolidante ; on s’en sert en décoction dans les ulceres du poumon, contre les hémorrhagies, les maux de gorge ; elle entre dans les gargarismes ; on l’employe aussi extérieurement.

On croit que son nom lui vient de ce que les Allemans l’employent dans l’esquinancie qu’ils appellent diebrune. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « brunelle »

(1694) Anciennement prunelle[1] ; voir brugnon qui lui est apparenté ou le phonème \pr\ et devenu \br\.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brunelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brunelle brynɛl

Évolution historique de l’usage du mot « brunelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brunelle »

  • Réputée pour ses effets thérapeutiques et stimulant du système immunitaire, la brunelle commune (Prunella vulgaris ou Brunella vulgaris) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Espèce répandue dans les campagnes. ladepeche.fr, Villeneuve-sur-Lot. La Brunelle commune, une plante aux multiples noms - ladepeche.fr
  • La brunelle (Prunella vulgaris) appartient à la famille des Lamiacées. Le genre Prunella ne compte que 7 espèces de vivaces au feuillage semi-persistant, poussant dans les prés secs, talus ensoleillés et bois clairs d'Europe, d'Asie, d'Afrique du nord et d'Amérique du nord. Dans nos jardins, la brunelle à grandes fleurs (Prunella grandiflora), avec ses fleurs pourpres, est choisie pour ses atouts décoratifs en couvre-sol. La brunelle commune est une autre espèce particulièrement intéressante pour ses vertus thérapeutiques. Binette & Jardin, La brunelle : plante pour nettoyer les plaies

Traductions du mot « brunelle »

Langue Traduction
Anglais selfheal
Portugais brunelle
Source : Google Translate API
Partager