La langue française

Broquer

Définitions du mot « broquer »

Wiktionnaire

Verbe

broquer \bʁɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Pêche) (Vieilli) Percer un petit poisson avec l'hameçon, pour servir d'amorce. [1 & 2]
    • Quand on se sert de ces menises pour amorcer les haims , comme la plupart sont petits, on est presque toujours obligé de les broquer par les yeux, ce qui me fait soupçonner que ce sont les mêmes poissons qu'on nomme ailleurs œillets. — (Jean-Elie Bertrand, Description des arts et métiers, t.11, Neuchâtel, 1779, page 279)
  2. (Lorraine) Manger ; croquer. [3]
  3. (Louisiane) Épuiser quelqu'un ; lui sucer son argent ; le ruiner.  [4]
  4. (Belgique) (Péjoratif) Se précipiter, souvent avec de mauvaises intentions.  [5]
  5. (Picardie) Pointer , poindre ou commencer à se montrer en parlant du blé qui lève ou d'une dent qui perce à un enfant. [6]
  6. (Département de la Meuse) Braquer ; broyer le chanvre ou le lin.  [7]
    • A ses moments de loisir, pendant l’hiver, elle « broquait » le lin récolté, le « shréhait », le filait. — (Louis Gaudat, Minique du Petit-Diaude, in Contes populaires et légendes de Lorraine, Presses de la Renaissance, 1976, page 184)
  7. (Centre de la France) Heurter.  [8]

Nom commun

broquer masculin

  1. Cruchon, pot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « broquer »

Variante de brocher → voir broque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Broquer

Retour au sommaire ➦

Partager