La langue française

Brochoir

Définitions du mot « brochoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

BROCHOIR, subst. masc.

Marteau utilisé pour ferrer les chevaux et les bœufs d'attelage (d'apr. Chesn. 1857).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
Prononc. : [bʀ ɔ ʃwa:ʀ]. Étymol. et Hist. 1443 brochouer (A. N. JJ 176, pièce 271 dans Gdf. Compl.); 1611 brochoir (Cotgr.). Dér. de brocher* (attesté en ce sens seulement dep. Rich. 1680, mais certainement bien ant.); suff. -oir*.

Wiktionnaire

Nom commun

brochoir \bʁɔ.ʃwaʁ\ masculin

  1. (Maréchalerie) Marteau de maréchal-ferrant pour ferrer les chevaux.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROCHOIR. n. m.
Marteau de maréchal ferrant propre à ferrer les chevaux.

Littré (1872-1877)

BROCHOIR (bro-choir) s. m.
  • Terme de maréchal. Marteau qui sert à enfoncer les clous dans la muraille, et à fixer le fer sous le pied du cheval.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BROCHOIR, s. m. (Maréchal-Ferrant.) c’est le marteau dont ces ouvriers se servent pour ferrer les chevaux. Ils le portent attaché à leur ceinture. Voyez Brocher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « brochoir »

De brocher, avec le suffixe -oir servant à former des noms d’outils.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brochoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brochoir brɔʃwar

Évolution historique de l’usage du mot « brochoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brochoir »

  • Mailloche, tricoises, brochoir, dégorgeoir, rogne-pied... Au mur, les outils les plus vieux ont l'âge du haras et de sa maréchalerie, ouverts en 1877 sous la colonisation française. Certains ont peu ou pas changé depuis le Moyen Âge et l'apparition de ce métier il y a plus de mille ans. Le Point, L'un des derniers maréchaux-ferrants d'Algérie lutte pour la survie du métier - Le Point
  • C'est évidemment une épreuve, pour moi comme pour ma famille. Qu'en sortira-t-il ? Par construction, je n'en sais rien. Je suis essayiste, alors j'essaye, je m'essaye. Comme l'écrit Montaigne : « Je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que cherche »… Rien que dans cette phase de préparation, j'apprends tellement ! À commencer par les mots, entre le vocabulaire technique (on ne dit pas marteau, mais brochoir…), les expressions normandes (« ne va pas te mettre la rate au court-bouillon ! ») et les phrases de Montaigne, « un parler succulent et nerveux, court et serré, non tant délicat et peigné, comme véhément et brusque ». Je commence aussi à prendre très au sérieux la question des écosystèmes. Dans l'idéal parfois surjoué d'autonomie (énergétique, alimentaire…), il y a une volonté profonde de s'inscrire dans la continuité des équilibres naturels, élaborés après des millions d'années de tâtonnements par le processus de l'évolution. En ce sens, c'est la nature qui est la plus rationnelle, et nous qui délirons avec notre productivisme grossier. Et je rencontre autour de ce projet, que ce soit dans le Calvados ou à Paris, tant de gens qui vivent différemment, dans les interstices du système ! Je découvre une société parallèle, prête à épouser des modèles alternatifs. Au fond, ce projet si anachronique me semble en plein dans l'air du temps ! Le Point, Gaspard Koenig, à cheval sur les traces de Montaigne ! - Le Point
  • A côté de la forge à gaz, les principaux outils utilisés pour un maréchal-ferrant vont de la râpe, la rénette pour dégager les fourchettes, la pince à rivet, la pince à parer et le brochoir, marteau du maréchal-ferrant. , Edition Verdun | Un maréchal-ferrant aux écuries de la Croisette
  • Ils ont tous un nom : polkas, bouchardes, chasse-à-parer, brochoirs et autres. , Près de Dinan : Bernard Lefèvre collectionne les marteaux... et il en a 2 500 ! | Le Petit Bleu

Images d'illustration du mot « brochoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brochoir »

Langue Traduction
Anglais skewer
Espagnol brocheta
Italien spiedo
Allemand spieß
Chinois 串烧
Arabe سيخ
Portugais espeto
Russe вертел
Japonais
Basque pintxo
Corse spiedina
Source : Google Translate API

Brochoir

Retour au sommaire ➦

Partager