Briquetier : définition de briquetier


Briquetier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRIQUETIER, subst. masc.

A.− Ouvrier ou artisan qui fait des briques. L'art du briquetier. (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit., t. 2, 1872, p. 40).
B.− Fabricant ou marchand de briques.
Rem. Attesté dans DG, Quillet 1965 et Lar. Lang. fr.
Prononc. : [bʀiktje]. Cf. bonnetier. Étymol. et Hist. 1503 « celui qui fait ou vend de la brique » (Comptes du château de Gaillon, 31 [Deville] dans Quem.). Dér. de brique* étymol. 2 a; suff. -ier* avec intercalation de la consonne -t-. Fréq. abs. littér. : 6.

Briquetier : définition du Wiktionnaire

Adjectif

briquetier \bʁik.tje\ masculin

  1. Relatif à la brique ou à la briqueterie.
    • Les statuts du fonds de sécurité d'existence, dénommé "Fonds social pour l'industrie briquetière", conformément à la loi du 7 janvier 1958 concernant les fonds de sécurité d'existence, institué par les conventions collectives de travail des 28 octobre 1966 et 25 mai 1967, rendues obligatoires par arrêté royal du 3 octobre 1967,…. (Commission paritaire de l'industrie des briques de Belgique, Convention collective de travail du 5 septembre 2005)

Nom commun

briquetier \bʁik.tje\ masculin (pour une femme on dit : briquetière)

  1. Celui qui fait ou qui vend de la brique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Briquetier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRIQUETIER. n. m.
Celui qui fait ou qui vend de la brique.

Briquetier : définition du Littré (1872-1877)

BRIQUETIER (bri-ke-tié ; l'r ne se lie jamais) s. m.
  • Celui qui fait ou qui vend de la brique.

HISTORIQUE

XVe s. Ung jeune homme briqueteur, Du Cange, brica.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Briquetier : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRIQUETIER, s. m. ouvrier manufacturier de briques. Voyez Brique & Tuile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « briquetier »

Étymologie de briquetier - Littré

Brique, par l'intermédiaire de briquette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de briquetier - Wiktionnaire

 Dérivé de brique avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « briquetier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
briquetier brikœtje play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « briquetier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « briquetier »

  • Étienne Gay est un briquetier français installé depuis trois ans à Graulhet, près d’Albi. Il a conçu une machine unique au monde qui permet de produire jusqu’à 600.000 briques en terre crue par an. Une alternative écologique ultra performante au béton, puisque la brique en terre crue est adaptée aux nouvelles normes énergétiques. Daily Geek Show, Robuste et réutilisable, la brique en terre crue est l’alternative écologique idéale au béton
  • Samedi matin, place au séchage. « La gueule du four est fermée pour garder la chaleur, qui sera diffusée dans toute la brique, explique le briquetier. Il ne faut pas d’intervention extérieure ». Cette phase dure une douzaine de jours. A la sortie du four, les briques sont prêtes à l’emploi. , La dernière briqueterie artisanale de l'Orne est à L'Hôme-Chamondot | Le Perche
  • La tuilerie de Bonplein à Couzon le 29 novembre 2019 photos philippe bigard Les vendredis 10, 17, 24 juillet et 21 août à 15 h et 17 h, partez à la découverte de l’histoire et des bâtiments de la tuilerie de Bomplein à Couzon. À l’issue de la visite, un atelier permettra à toute la famille d’appréhender le travail du tuilier-briquetier. www.lamontagne.fr, Cet été, évadez vous avec le service patrimoine de Moulins - Moulins (03000)
  • À la mauvaise saison, elles ne peuvent sécher, contenant de l’eau elles risquent de geler. Il est nécessaire que le briquetier prépare une grande quantité de briques avant et qu’elles aient perdu un maximum d’eau pour être enfournées à la mauvaise saison, ainsi il peut alimenter son four sans arrêt. , Allonne : Dewulf, une briqueterie ancestrale | Actu Oise
  • En cherchant dans la mémoire des anciens, enrichie par celle des plus anciens, on peut se faire une idée de ce que pouvaient être les services au sein de la commune essentiellement rurale à cette époque, entre les XVIIIe et XIXe siècles. Les activités les plus importantes et nécessaires étaient l’épicerie et les deux forges, toutes deux munies d’un travail (appareil en bois servant à maintenir les animaux de trait pour les ferrer ou les soigner) ; un atelier de couture, un tisserand, un presseur d’huiles, un aubergiste, un cordonnier, un bureau de poste avec facteur et cabine téléphonique ; un charron, un coiffeur, un carillonneur-appariteur, des brassiers, un maçon mineur de sable, un meunier, son moulin à vent, un charpentier des moulins, un puisatier, un briquetier, un tonnelier. Des institutrices et instituteurs enseignaient l’un à l’école laïque des garçons, l’autre à l’école laïque des filles. Le presbytère abritait deux prêtres chargés du culte catholique de la paroisse. Ces corps de métier exerçaient à temps complet les principales activités indispensables pour le quotidien de la vie de la commune. Elle comptait 600 habitants en 1821.Il n’était pas rare de se voir proposer des services par des artisans itinérants complémentaires qui s’installaient sous des granges privées, sur l’esplanade ou sous le porche de l’église, parfois déjà occupé par des vagabonds. Très attendus par la population, on trouvait un bouilleur de cru, des artistes de cirque, un vannier, un rémouleur, un étameur, un chasseur de vipères, un chiffonnier, un chaisier, un fripier… et tous ces petits métiers émerveillaient les enfants tout en faisant le bonheur des ménagères. La plupart de ces savoir-faire ont disparu. Ils ont été remplacés par les nouveaux métiers d’aujourd’hui, à l’exception de l’épicerie multiservices et ce au bénéfice des grandes enseignes mais au détriment d’un savoir-vivre de partage et d’entraide essentiels pour une collectivité de ce temps-là. ladepeche.fr, Castillon-Savès. Les métiers d’autrefois - ladepeche.fr

Traductions du mot « briquetier »

Langue Traduction
Anglais brickmaker
Source : Google Translate API

Mots similaires