Briqueterie : définition de briqueterie


Briqueterie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRIQUETERIE1, subst. fém.

A.− Usine, établissement où l'on fait des briques (cf. Bernanos, La Joie, 1929, p. 540).
B.− Rare. Ouvrage, assemblage de briques ou, p. ext., de tuiles :
[Renée à Louise] ... quatre murailles de cailloux revêtues d'un ciment jaunâtre, couvertes de tuiles creuses d'un beau rouge. Les toits plient sous le poids de cette briqueterie. Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées,1842, p. 178.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bʀikt(ə)ʀi] ou [bʀikεtʀi]. Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930 et Pt Lar. 1968 transcrivent : [bʀiktʀi]. Cf. aussi Fél. 1851 et DG (pour la prose); Pt Rob. donne la possibilité de prononcer [bʀiktə ʀi], Warn. 1968 de prononcer [bʀikətə ʀi] avec 2 [ə] muets. Pour cette transcr. avec 2 [ə] cf. aussi Fér. 1768, Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré. Pt Rob. et Warn. 1968 admettent également [bʀikεtʀi]. Cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787 (qui écrit briquèterie avec è accent grave), Land. 1834 et DG (pour la poésie). Noter que Littré distingue [bʀikətə ʀi], lieu où l'on fait de la brique, et [bʀikεtʀi], lieu où l'on fabrique des allumettes chimiques. 2. Forme graph.Littré : ,,Pourquoi l'Académie n'écrit-elle pas briquetterie comme elle écrit tabletterie, ou tableterie comme briqueterie.`` On trouve briquetterie dans Lar. 19eSuppl. 1890; à ce sujet cf. bonneterie.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1407 « lieu où l'on fabrique des briques » (Arch. hosp. de Bethume, 61 [Loriquet] dans Quem.). Dér. de brique* étymol. 2a; suff. -erie* avec intercalation de la consonne -t-.

BRIQUETERIE2, subst. fém.

Usine, fabrique de briquettes de chauffage :
... c'était [l'Angleterre] le pays européen le moins forestier, le plus dépourvu de bois, d'où l'utilisation rapide du charbon de terre d'ailleurs très abondant et facile à extraire, souvent en bordure de la mer; d'où aussi le développement des briqueteries (...) et de la sidérurgie, afin de pourvoir à tous les emplois où le bois manquait; ... J.-A. Lesourd, C. Gérard, Hist. écon.,t. 1, 1968, p. 210.
Prononc. et Orth. Cf. briqueterie1. Étymol. et Hist. 1890 briquetterie « usine où l'on fabrique des briquettes » (Lar. 19eSuppl.); 1968 briqueterie, supra. Dér. de briquette*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 20.

BRIQUETERIE3, subst. fém.

Vx, inus. Fabrique d'allumettes.
Rem. Attesté dans Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1965.
Prononc. et Orth. Pour la différence entre briqueterie 1 et 3 dans Littré, cf. briqueterie1. Étymol. et Hist. 1863 (Littré). Dér. de briquet* « pièce d'acier avec laquelle on frappait le silex pour tirer une flamme » p. anal. avec l'allumette que l'on frotte pour l'allumer; suff. -erie*.

Briqueterie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

briqueterie \bʁik.tʁi\, \bʁi.kə.tʁi\ ou \bʁi.kɛ.tʁi\ féminin

  1. (Industrie) Lieu où on fait de la brique.
    • Emmène-les, Caralin, dit Bryne en se levant. Et quand tu les auras confiées à Joni, rejoins-moi à la briqueterie. (La lassitude du seigneur revint d’un seul coup.) Pour continuer à produire des briques, Thad Haren affirme avoir besoin de plus d’eau, et j’ignore où j’en trouverai… — (Robert Jordan, Les Feux du ciel, traduit par Jean-Claude Mallé, Bragelonne, 2013, ISBN 978-2-35294-664-9)
  2. Entreprise qui fabrique des briques ou des tuiles (tuilerie).
    • La briqueterie a été construite au milieu du XIXe siècle par un châtelain fouriériste qui voulait procurer du travail aux habitants de Cémoy. — (Elvire de Brissac, Les anges d’en bas, 1998)
    • Si une briqueterie s’installe à Québec dès le début de la colonie, cette industrie se développe peu au cours de la première moitié du XVIIIe siècle. — (Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 1, « Des origines à 1791 », 2013, p. 327.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Briqueterie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRIQUETERIE. n. f.
Lieu où l'on fait de la brique.

Briqueterie : définition du Littré (1872-1877)

BRIQUETERIE (bri-ke-te-rie) s. f.
  • Lieu où l'on fait de la brique.

REMARQUE

Pourquoi l'Académie n'écrit-elle pas briquetterie comme elle écrit tabletterie, ou tableterie comme briqueterie ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Briqueterie : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRIQUETERIE, s. f. (en Architecture,) voyez Tuilerie. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « briqueterie »

Étymologie de briqueterie - Littré

Briquetier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de briqueterie - Wiktionnaire

 Dérivé de brique avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « briqueterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
briqueterie briktœri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « briqueterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « briqueterie »

  • Hier en fin de matinée, un habitant de Villeneuve-sur-Lot a alerté notre rédaction en envoyant une photo et le commentaire suivant : "Voici une image de Villeneuve-sur-Lot, rue Clos de la briqueterie. Deux voitures brûlées, une troisième touchée par les flammes, triste nuit pour les propriétaires du lotissement si calme." ladepeche.fr, Villeneuve-sur-Lot. Deux voitures encore détruites par le feu - ladepeche.fr
  • Entre tradition et sur mesure, les briqueteries Dewulf révèlent toute la richesse des fabrications artisanales. Pour construire, restaurer, décorer, il faut découvrir ces produits en terre cuite et en terre crue. , Allonne : Dewulf, une briqueterie ancestrale | Actu Oise

Traductions du mot « briqueterie »

Langue Traduction
Portugais olaria
Allemand ziegelei
Italien fornace
Espagnol fábrica de ladrillos
Anglais brickyard
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires