La langue française

Brillantissime

Sommaire

  • Définitions du mot brillantissime
  • Étymologie de « brillantissime »
  • Phonétique de « brillantissime »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brillantissime »
  • Citations contenant le mot « brillantissime »
  • Traductions du mot « brillantissime »

Définitions du mot brillantissime

Wiktionnaire

Adjectif

brillantissime \bʁi.jɑ̃.ti.sim\

  1. Superlatif de brillant.
    • Avant de faire son entrée en politique active, le père, Pierre Trudeau, s’était déjà acquis une réputation d’intellectuel de gauche, brillantissime dans les discussions, ouvert à des remises en question fondamentales et si frondeur dans son comportement qu’il en imposait dans un Québec tétanisé par la religion omniprésente et l’isolement étouffant qui avait cours dans notre société. — (Le Devoir, 28 février 2014)

Forme d’adjectif

brillantissime \bril.lan.'tis.si.me\

  1. Féminin pluriel de brillante.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « brillantissime »

De brillant et -issime.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brillantissime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brillantissime brilɑ̃tisɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « brillantissime »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brillantissime »

  • On n'est pas obligé d'être d'accord avec lui, mais on ne perd jamais son temps à l'écouter. Aurélien Barrau est devenu l'une des voix les plus fortes de l'écologie en France, l'une des plus radicales aussi. Avec ses cheveux (très) longs, ses chemises savamment déboutonnées, son parcours scientifique brillantissime, son solide bagage philosophique, son inclination pour la poésie et une expression orale de très haut niveau, l'astrophysicien se remarque, et il le sait. De multiples talents qu'il met à profit pour nous poser cette question dérangeante : l'être humain veut-il vraiment rester dans l'Histoire comme cette étrange espèce qui aura décidé de détruire la planète sur laquelle elle vit ?  LExpress.fr, La Classe de maître d'Aurélien Barrau : "La nature n'est pas une ressource" - L'Express
  • C’est officiel, l’été est là. Sur le Grand Est, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, nuages, éclaircies, quelques averses MAIS pour tout le monde, les températures retrouvent enfin des valeurs de saison, et, d’après Météo France, la semaine s’annonce brillantissime.   France 3 Grand Est, Vos prévisions météo pour ce dimanche 21 juin : mieux qu’hier, moins bien que demain
  • Plus vrai que vraiHeureusement, Maya Erskine et Anna Konkle ne se contentent pas d’être ridicules avec leurs appareils dentaires et leurs mouvements gauches. Elles captent aussi merveilleusement bien toutes les étapes et les turpitudes de l’âge ingrat. Ainsi, un épisode entier – brillantissime – est consacré à la découverte de la masturbation. Une découverte qui a l’effet d’une révélation et qui conduit à un comportement compulsif. Dans un autre, un simple string devient un véritable élément d’empowerment qui les fait arriver au collège avec une assurance digne des pom-pom girls du All Star Game. C’est finalement une infinie tendresse qui se dégage de ces épisodes entre deux crises de rire. Rarement, on n’aura vu de regard plus juste porté sur cet âge délicat où tout événement est emprunt d’une gravité suprême. PEN15 ramène les enjeux de l’adolescence à ce qu’ils sont réellement : comment sortir de l’enfance, s’affirmer comme un individu indépendant et rentrer tout doucement dans l’âge adulte. On est bien loin des autres séries du genre où les protagonistes sont des mini-adultes déjà blasés par la vie et d’un cynisme mortifère. PEN15 s’impose comme la série qu’on n’attendait plus sur l’adolescence. Si juste et si drôle. Glamour, "PEN15" : la comédie géniale qui nous replonge dans l’adolescence | Glamour
  • Mais « Qui a tué Roger Ackroyd ? » Pourtant, si l’on en croit Hercule Poirot, c’est le Dr Sheppard… Pas si sûr, avance Pierre Bayard ("Qui a tué Roger Ackroyd?", Minuit, 1998). Il est bien possible que l’insupportable et brillantissime détective belge se soit bel et bien planté et que ce roman soit une jolie pirouette de son auteur, Agatha Christie. SudOuest.fr, Une oeuvre, une histoire : Hercule Poirot a-t-il pu se tromper ?

Traductions du mot « brillantissime »

Langue Traduction
Anglais brilliant
Source : Google Translate API
Partager