La langue française

Brigandinier

Définitions du mot « brigandinier »

Trésor de la Langue Française informatisé

Brigandinier, subst. masc.,hist. médiév. a) Soldat vêtu d'une brigandine. (Attesté dans Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892);b) Fabricant de brigandines. (Attesté dans Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).On rencontre chez V. Hugo brigandinier avec un sens malaisé à définir : Je me fis de mon plein gré poète et compositeur de rythmes. C'est un état qu'on peut toujours prendre quand on est vagabond, et cela vaut mieux que de voler, comme me le conseillaient quelques jeunes fils brigandiniers de mes amis (Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 122). 1reattest. a) 1466 « fabricant de brigandines » (Docum. hist. inédits, éd. Champollion-Figeac, ii, 466 dans Barb. Misc. 8 no8); 1467 (Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., X, 531, ibid. : Armuriers, brigandiniers, fourbisseurs de harnoys); b) 1478 « soldat vêtu d'une brigandine » (G. Leseur, Hist. de Gaston IV de Foix, éd. Courteault, ii, 206, ibid.) − p. ext. 1831 « mauvais sujet, larron (?) » (V. Hugo supra); a, b, dér. de brigandine, suff. -ier*; le sens de « larron » par attraction de brigand*. Fréq. abs. littér. : 1.

Phonétique du mot « brigandinier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brigandinier brigɑ̃dɛ̃ie

Traductions du mot « brigandinier »

Langue Traduction
Anglais brigandine
Espagnol bergantín
Italien brigantino
Allemand brigantine
Chinois brigandine
Arabe بريغاندين
Portugais brigandine
Russe бригантина
Japonais ブリガンディン
Basque brigandina
Corse brigandina
Source : Google Translate API

Brigandinier

Retour au sommaire ➦

Partager