La langue française

Brétailler

Définitions du mot « brétailler »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRÉTAILLER, verbe intrans.

Peu usité, fam. Tirer l'épée à tout propos; fréquenter assidûment les salles d'armes. Synon. ferrailler :
... si le marin anglais avait absolument besoin de bretailler, il allait neutraliser quelques toises sur la plage, et y envoyer un des bravaches de l'armée; que là, le fou de commodore pourrait débarquer, et s'en donner à cœur joie. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 129.
PRONONC. ET ORTH. : [bʀ ətɑje], (je) bretaille [bʀ ətɑ:j]. Seule transcr. mod. dans Pt Lar. 1968 qui écrit bretailler. [λ] mouillée dans Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré; yod dans Land. 1834 et DG. Cf. aussi -aille. Brétailler et brétailleur, orthographe de la majorité des dict. (Ac. 1798, 1835, 1878 et 1932; Littré, Guérin 1892; Nouv. Lar. ill., Lar. 20e; DG et Rob.). Ils sont écrits sans accent dans Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop. (et Pt Lar. 1968).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1752 (Trév.). Dér. de brette*; suff. -ailler*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
DÉR.
Brétailleur, subst. masc. et adj.,rare. (Celui) qui bretaille. Synon. ferrailleur, sabreur.Ils sont horriblement brétailleurs (A. Dumas Père, Halifax,1842, prol., p. 5). Dernière transcr. dans DG : bré-tà-yeur. Pour [λ] mouillée et pour la graph. cf. brétailler. 1reattest. 1752 (Trév.), dér. de brétailler, suff. -eur2*.

brétailler , verbe(de brette, épée)« tirer l'épée à tout propos; hanter les salles d'armes et s'y escrimer sans cesse » (Littré)

Wiktionnaire

Verbe

brétailler \bʁe.tɑ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Vieilli) (Désuet) Tirer l’épée pour la moindre bagatelle.
  2. (Vieilli) (Désuet) Fréquenter les salles d’armes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRÉTAILLER. v. intr.
Tirer l'épée pour la moindre bagatelle. Il est familier.

Littré (1872-1877)

BRÉTAILLER (brè-ta-llé, ll mouillées, et non bré-ta-yé) v. n.
  • Tirer l'épée à tout propos ; hanter les salles d'armes et s'y escrimer sans cesse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brétailler »

Brette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brétailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brétailler bretaje

Citations contenant le mot « brétailler »

  • Toujours du côté du manche, Michael Moore en profite pour distinguer le peuple frondeur (citoyens issus de minorités désireux de s’engager en politique, ados révulsés par la violence…), abordé avec sollicitude, tandis qu’il décoche ses traits (d’esprit ?) contre la voyoucratie. Bouts d’émissions télé, de meetings, témoignages de consultants, captures d’écran et scènes filmées au smartphone composent la pitance du contempteur à casquette qu’on regarde brétailler avec une pointe de lassitude mâtinée d’agacement. Libération.fr, «Fahrenheit 11/9», on prend un autre et on recommence - Culture / Next

Images d'illustration du mot « brétailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brétailler »

Langue Traduction
Anglais brute
Espagnol bruto
Italien bruto
Allemand brutal
Chinois 蛮力
Arabe غاشمة
Portugais bruto
Russe скотина
Japonais 野蛮な
Basque brute
Corse brute
Source : Google Translate API

Brétailler

Retour au sommaire ➦

Partager