La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « brequin »

Brequin

Variantes Singulier Pluriel
Masculin brequin brequins

Définitions de « brequin »

Trésor de la Langue Française informatisé

BREQUIN, subst. masc.

TECHNOL. Mèche d'un vilebrequin.
P. plaisant., interj. :
− Tourneur, holà! Tourneur, as-tu vu ton ami Pharnacope aujourd'hui? − Non. − Est-ce qu'il peste toujours? − Oui. − Contre l'homme? − Apparemment. − Il a tort! − Tort! Hé, qui, mille millions de milliards de varlopes et brequins! ne se souviendrait d'avoir été saboulé ainsi? Cladel, Ompdrailles,1879, p. 176.
Prononc. : [bʀ əkε ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1627 vilebrequin pour vilebrequin (Marin Mersenne, Traité de l'Harmonie universelle dans IGLF Techn.); 1676 brequin « vilebrequin » (A. Félibien, Des Principes de l'archit., ...,); 2. 1751 « mèche de vilebrequin » (Encyclop. t. 2). Issu par aphérèse de vilebrequin* (A. Thomas dans Romania, t. 26, p. 452; FEW t. 17, p. 584a; EWFS2; REW3, no9541a, pour la forme pic. breké); l'hyp. d'un empr. au néerl. boorkijn, boorken « vrille, petite vrille » (Barb. Misc. 4, 1928-32, p. 19; Boulan, p. 136; Valkh., p. 75) supposerait que brequin n'ait été rapproché de vilebrequin qu'apr. une certaine période d'autonomie, ce qui est infirmé par les premières attest. dont on dispose actuellement. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Boulan 1934, p. 136.

Wiktionnaire

Nom commun - français

brequin \bʁə.kɛ̃\ masculin

  1. (Menuiserie) (Vieilli) (Désuet) Mèche de vilebrequin.
    • On voit, par la citation de Trévoux, que l’on disait anciennement vire-brequin pour vilebrequin; virer signifiait tourner, et avait trait à la manière dont on fait entrer la mèche ou brequin. — (A. de Chevallet, Origine et formation de la langue française: Eléments primitifs dont s’est formée la langue française, Partie 1, 1853)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BREQUIN (bre-kin) s. m.
  • Outil qui sert à percer ; espèce de vrille.

    Mèche de vilebrequin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BREQUIN, s. m. c’est dans un vilebrequin, la partie qu’on appelle plus communément la meche ; il y a des brequins de toute grandeur & grosseur : leur usage est de pratiquer les trous nécessaires en travaillant en bois seulement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « brequin »

C'est le radical de vilebrequin (vire-brequin). Il n'est pas impossible qu'il se rattache à un radical brec ou berc : provenç. bercar, ébrécher ; picard, é-berq-uer ; radical qui est dans brèche ; ou à broche, brocher. Ménage propose un verbe bas-allemand borken, percer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brequin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brequin brœkɛ̃

Citations contenant le mot « brequin »

  • Y'avait mon grand-oncle Léo chez qui on allait en famille dans le temps de Pâques pour faire les sucres. Ça se trouvait en St-en-arrière de St-Jean-de-Dieu, sur une terre à bois, dans le fond d'un rang, que pour s'y rendre, il fallait frotter entre les roulières laissées par la charette à cheval. Léo entaillait ses érables à chaque année, un par un, au vile-brequin, depuis 60 ans. Mon père a fait un film de ça, au Super-8. La cabane, c'était pas pour l'argent, c'était pour la famille. Il encannait aussi pour ceux qui voulait lui en acheter. Mais c'était resté confidentiel. Pour les enfants, Léo faisait des cornets de sucre d'érable avec..... de l'écorce de bouleau.... taillée direct sur l'arbre, devant nous, avec son canif tout édenté. Il étendait ensuite la main pour attraper une branchouille étroite sur laquelle il gossait une fine éclisse conique. De l'autre main, pendant qu'il empêchait son cornet de bouleau de défriser, il la coinçait en travers lui. Et le tour était joué! devant nos yeux ébahis d'enfants de la ville qui n'avaient jamais rien vu de pareil. La récolte se faisait à la main et l'eau était déversée dans un baril reposant sur une luge gigantesque, tiré par un cheval sur le pilote automatique. Léo savait à quel hauteur percer ses chalumeaux! car en sautant du traineau, il y avait bien 3 pieds de neige, ou en tout cas, assez pour caler jusqu'aux fesses un p'tit gars de 11 ans. Le rhume qui s'ensuivait était à la hauteur de l'énergie déployée!!! Tout était fait à la mitaine. Tout. Ça sentait le bois, le sucre, les chaussons de laine, l'écorce détrempée. De l'autre côté du boiler à bois, il y avait un poêle à neuf ronds et une table assez grande pour en asseoir douze certain. C'est là que j'ai goûté pour la première fois des oeufs au sirop d'érable et des oreilles de crisses. Je pense que Léo avait eu 12 enfants, de sorte que pour eux, il n'y avait rien à se bâdrer de remplir une tablée Le Devoir, La sève dans nos veines | Le Devoir

Traductions du mot « brequin »

Langue Traduction
Anglais brequin
Espagnol brequin
Italien brequin
Allemand brequin
Chinois 布雷昆
Arabe بريكين
Portugais brequin
Russe брекин
Japonais ブレキン
Basque brequin
Corse brequin
Source : Google Translate API

Brequin

Retour au sommaire ➦

Partager