La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « brayon »

Brayon

Définitions de « brayon »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRAYON, subst. masc.

VÉN. Piège à belettes, fouines et autres bêtes puantes.
Prononc. et Orth. : [bʀ εjɔ ̃]. Seule transcr. mod. dans Barbeau-Rodhe 1930 qui note [ε ˑ] ouvert mi-long. Pour [ε] cf. aussi Gattel 1841, Nod. 1844 et DG. Le mot est transcrit [bʀajɔ ̃] dans Land. 1834 et Littré. À ce sujet cf. brayette, notamment la rem. de Mart. Comment prononce 1913. Ac. 1835 enregistre brayon (cf. aussi Ac. 1878 et 1932). Ac. Compl. 1842 donne broyon. Besch. 1845, Lar. 19eet Quillet 1965 traitent le terme qui désigne un piège à bêtes puantes ou renard, à la fois s.v. brayon et s.v. broyon. Littré et Guérin 1892, s.v. broyon, renvoient à brayon. Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e, s.v. brayon : ,,On dit aussi broyon.`` Cf. également DG : ,,Quelques-uns disent broyon, forme plus conforme à l'étymologie.`` Étymol. et Hist. xiies. broion « piège pour prendre les animaux » (Raimbert de Paris, Ogier le Danois, 1939 dans T.-L.); 1690 brayon (Fur.). Dimin. de brai2*; suff. -on*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

brayon \bʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. (Chasse) Piège pour prendre les bêtes puantes.

Adjectif - français

brayon masculin

  1. Relatif au pays de Bray et à ses habitants.
    • Quand j'examine attentivement l'état actuel des cantons brayons durant les trois années additionnées de 1926, 1927, 1928, je ne les trouve nullement en état de sous-natalité. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Relatif aux habitants du comté de Madawaska au Nouveau-Brunswick.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRAYON. n. m.
T. de Chasse. Piège pour prendre les bêtes puantes.

Littré (1872-1877)

BRAYON (bra-ion) s. m.
  • Terme de vénerie. Piége pour prendre les bêtes puantes.

HISTORIQUE

XIIIe s. Renart i fu, si ot veüs, Le jor devant, deus las tenduz, Et un broion en terre enclos, Ren. 1261.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brayon »

Anc. franç. broi (que si sont pris come oiselet à broi, Gerart de Vienne, 3593), qu'il faut rapprocher du provençal brets, de l'italien brete, piége à oiseau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brayon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brayon brajɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « brayon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brayon »

  • Et les spécialistes de la langue parler brayonne se sont penchés très tôt au chevet du malade. Dès le milieu du 19e siècle, M.E du Méril rédigeait un dictionnaire du patois normand dans lequel en 1849, il s’inquiétait pour l’avenir des parler locaux. , Le brayon, une langue qui ne parle plus à personne | Le Réveil de Neufchâtel
  • « Des travaux de nettoyage vont devoir être menés », précise le président du Pêcheur brayon, Dominique Conseil. , La zone humide, près de l'Avenue verte à Neufchâtel-en-Bray, sera en partie aménagée | Le Réveil de Neufchâtel
  • En viandes et légumes, certains ont été submergés. Les produits sont partis comme des petits pains. Cela a prouvé qu’on était mal organisé car les gens qui étaient en quête de produits brayons n’ont pas toujours réussi à s’approvisionner. C’est donc la preuve qu’il y a un potentiel qu’on n’arrive pas à exploiter ». , Xavier Lefrançois voudrait faire de l'abattoir de Forges-les-Eaux un « petit Rungis brayon » | Le Réveil de Neufchâtel
  • Parler du calvados qui a reçu une médaille d’or au dernier Salon de l’agriculture, c’est parler d’un savoir-faire, d’un travail de patience mais surtout d’un terroir. Le terroir brayon. , Brémontier-Merval : un calvados 16 ans d'âge exceptionnel et 100 % Brayon | L'Éclaireur - La Dépêche
  • Depuis la réouverture des déchetteries, les objets s’entassent sur les différents sites du territoire brayon. , La recyclerie de Neufchâtel-en-Bray recherche un lieu de stockage temporaire | Le Réveil de Neufchâtel
  • La truite brayonne compte 78 licenciés dont 31 mineurs et 3 femmes. Le nombre de permis enregistré en 2019 est de 198. Des vacanciers, souvent installés au proche Village vacances (anciennement VVF) viennent tenter de ferrer truites et brochets dans les lacs voisins. , La Truite brayonne de Forges-les-Eaux procèdera à un empoissonnement de mars à octobre | L'Éclaireur - La Dépêche
  • Denis Gréaume, président du CRAB (Club rétro automobile brayon) est également revenu sur une année 2019 riche en découverte de différents lieux en France, même s’il regrette de ne pas être plus présent à Gournay-en-Bray. , Gournay-en-Bray : le Club rétro automobile brayon (CRAB) fêtera ses 30 ans en 2020 | L'Éclaireur - La Dépêche

Traductions du mot « brayon »

Langue Traduction
Anglais brayon
Source : Google Translate API

Brayon

Retour au sommaire ➦

Partager