La langue française

Braguard

Sommaire

  • Définitions du mot braguard
  • Phonétique de « braguard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « braguard »
  • Images d'illustration du mot « braguard »
  • Traductions du mot « braguard »

Définitions du mot braguard

Trésor de la Langue Française informatisé

BRAG(U)ARD, ARDE,(BRAGARD, BRAGUARD) adj. et subst.

Vx, rare. (Personne) gaie, qui aime les plaisirs (cf. brague) :
1. Donc motus sur tes débordements et tes succès de basse-cour, mon gentil et vif braguard. J. de La Varende, Six lettres à un jeune prince,1955, p. 83.
Rem. 1. Attesté dans Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e. 2. Selon Rheims le mot signifie aussi ,,fanfaron, vantard`` (cf. étymol.).
[En parlant d'une chose] :
2. On reconnaît précisément, aux défenses de l'abbé de Cîteaux, ces mêmes manches larges et bragardes, ces manches larges comme la bouche d'une bombarde, contre lesquelles tonnait alors en chaire le burlesque prédicateur Menot : la mode furieuse de 1504 nous est de tout point prouvée et constatée. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 53.
Orth. − Écrit bragard dans les dict. qui enregistrent le mot (cf. Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e). Pour cette graph. cf. aussi ex. 2 et Sainte-Beuve, Tabl. hist. et crit. de la poésie fr. et du théâtre fr. au XVIes., 1828, p. 238. On rencontre également la graph. braguard (cf. ex. 1).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1495 (Folie des Gorriers d'apr. H. Lewicka dans Kwart. neofilol., t. 1, 1954, p. 75); 1507 « fier, orgueilleux » braghar (Lemaire de Belges, Les Chansons de Namur, n, 296 dans Hug.); 1560 « vif, habile » bragard (E. Pasquier, Recherches, II, 16, ibid.) − 1690 (Fur. : ,,vieux mot & hors d'usage``), repris au xixes., supra. Dér. avec suff. -ard* du m. fr. braguer « faire le fier » (1547, Melin de Sainct-Gelays, A une mal-contente, I, 198 dans Hug.), lui-même dér. de brague*; cf. faire bragues (milieu xves. éd. 1480 Sermon des Maux de Mariage dans Anc. Poés. fr., Paris, 1855, II, 6, 7) et wallon braguer « orner, parer; faire de la toilette », Haust.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.

BRAG(U)ARD, ARDE,(BRAGARD, BRAGUARD) adj. et subst.

Vx, rare. (Personne) gaie, qui aime les plaisirs (cf. brague) :
1. Donc motus sur tes débordements et tes succès de basse-cour, mon gentil et vif braguard. J. de La Varende, Six lettres à un jeune prince,1955, p. 83.
Rem. 1. Attesté dans Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e. 2. Selon Rheims le mot signifie aussi ,,fanfaron, vantard`` (cf. étymol.).
[En parlant d'une chose] :
2. On reconnaît précisément, aux défenses de l'abbé de Cîteaux, ces mêmes manches larges et bragardes, ces manches larges comme la bouche d'une bombarde, contre lesquelles tonnait alors en chaire le burlesque prédicateur Menot : la mode furieuse de 1504 nous est de tout point prouvée et constatée. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 53.
Orth. − Écrit bragard dans les dict. qui enregistrent le mot (cf. Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e). Pour cette graph. cf. aussi ex. 2 et Sainte-Beuve, Tabl. hist. et crit. de la poésie fr. et du théâtre fr. au XVIes., 1828, p. 238. On rencontre également la graph. braguard (cf. ex. 1).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1495 (Folie des Gorriers d'apr. H. Lewicka dans Kwart. neofilol., t. 1, 1954, p. 75); 1507 « fier, orgueilleux » braghar (Lemaire de Belges, Les Chansons de Namur, n, 296 dans Hug.); 1560 « vif, habile » bragard (E. Pasquier, Recherches, II, 16, ibid.) − 1690 (Fur. : ,,vieux mot & hors d'usage``), repris au xixes., supra. Dér. avec suff. -ard* du m. fr. braguer « faire le fier » (1547, Melin de Sainct-Gelays, A une mal-contente, I, 198 dans Hug.), lui-même dér. de brague*; cf. faire bragues (milieu xves. éd. 1480 Sermon des Maux de Mariage dans Anc. Poés. fr., Paris, 1855, II, 6, 7) et wallon braguer « orner, parer; faire de la toilette », Haust.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.

Phonétique du mot « braguard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
braguard bragar

Évolution historique de l’usage du mot « braguard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « braguard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « braguard »

Langue Traduction
Anglais fly
Espagnol volar
Italien volare
Allemand fliege
Chinois
Arabe يطير
Portugais voar
Russe летать
Japonais 飛ぶ
Basque hegan
Corse mosca
Source : Google Translate API
Partager