La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « boute-dehors »

Boute-dehors

Définitions de « boute-dehors »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUTE-HORS, BOUT-DEHORS, BOUTE-DEHORS, subst. masc.

A.− JEUX. Ancien jeu où il s'agissait d'expulser un joueur de la partie, afin de prendre sa place.
Au fig. et fam. Jouer au boute-hors. Chercher à débusquer quelqu'un et à prendre sa place.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixesiècle.
B.− MAR. Pièces de bois que l'on ajoute à chaque bout de vergue du grand mât et du mât de misaine, et qui servent à porter des bonnettes quand le vent est faible. Ajuster un boute-hors au beaupré (Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 103);bout-dehors de foc (J.-R. Bellot, Journal d'un voyage aux mers polaires à la recherche de Sir John Franklin,1863, p. 2).La moustache babord du bout-dehors cassa (J.-B. Charcot, Rapport préliminaire sur la campagne du« Pourquoi-Pas? » en 1933, 1934, p. 23):
Nous avons mesuré des pins de six pieds de diamètre et de cent quarante pieds de hauteur : ceux de même espèce ne sont, au fort de Wales et au fort d'York, que d'une dimension à peine suffisante pour des boute-hors. Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 187.
Rem. Les princ. dict. gén. du xixes. attestent également le subst. masc. boute-lof ou boute-de-lof qui désigne une sorte de boute-hors servant à tenir les armures du mât de misaine.
Prononc. et Orth. : [butə ɔ:ʀ]. Land. 1834 transcrit la graph. boute-dehors : boute-de-or. Nod. 1844 transcrit la graph. bout-dehors avec [t] et [d] : bout-de-or. Dans DG -hors est noté -hòr (cf. aussi dans Littré mais seulement pour boute-hors, terme de jeu; à comparer avec boute-hors, terme de mar. pour lequel il ne marque pas de h [h = h aspiré]). Formes graph. par ordre de fréq. décroissante : bout-dehors dans Ac. 1878 et 1932 (cf. aussi Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., Littré, Guérin 1892, DG); boute-hors dans Ac. 1798, Ac. Compl. 1842 et Ac. 1878 (cf. aussi Land. 1834, Guérin 1892, DG, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop. (ces 3 derniers dict. mentionnent cette forme à titre hist.); boute-dehors dans Land. 1834 (qui note le plur. des boutes-dehors), Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.; ces 3 derniers dict. mentionnent également cette forme à titre hist.); bout-hors dans Besch. 1845 et Lar. 19e. Étymol. et Hist. 1. 1394 « jeu » (Lettres de Rémission in Reg. 146, ch. 64 dans Du Cange, s.v. boutare), encore au sens propre dans Rabelais, I, 22 (Hug.), seulement, par la suite à l'emploi fig. jouer à boute-hors en parlant de deux pers. ou de deux partis qui rivalisent entre eux, 1560 (E. Pasquier, Recherches, I, 8 dans Hug.); 2. 1690 mar. (Fur.); 1771 boute-dehors (Trév.). Composé de la forme verbale boute (bouter*) et de hors*, dehors*. Fréq. abs. littér. : Boute-hors. 3. Bout-dehors. 9.

Wiktionnaire

Nom commun - français

boute-dehors masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Ce qui est en saillie.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Boute-dehors, Boute-hors, s. m. (Marine.) ce sont des pieces de bois longues & rondes, qu’on ajoûte par le moyen d’anneaux de fer à chaque bout des vergues du grand mât & du mât de misene, pour porter des bonnettes en étui quand le vent est foible & qu’on veut chasser sur l’ennemi, ou prendre chasse & faire diligence. (Z)

Boute-dehors, c’est un petit mât qui sert à la machine à mâter, pour mettre les chouquets & les hunes en place.

Boute-dehors, boute-hors, défenses ; ce sont aussi de longues perches ou pieces de bois avec des crocs, pour empêcher dans un combat l’abordage du brûlot, ou pour empêcher dans un mouillage que deux vaisseaux, que le vent fait dériver l’un sur l’autre, ne s’endommagent. Voyez Minot. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boute-dehors »

 Composé de bouter et de dehors.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boute-dehors »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boute-dehors butœdœɔr

Citations contenant le mot « boute-dehors »

  • Alors me voilà, depuis trois jours, à réamarrer mon gennaker, en équilibre sur mon boute-dehors, à hisser, affalée à réparer les bouts endommagés, à écoper la soute avant, à coudre les voiles et remplacer les points d’attache fatigués. Les journées défilent à une vitesse folle et les nuits me réservent des embûches – un enrouleur déconnecté ou un bout arraché, comme des petits signes de la vie me rappelant que je suis venue ici pour surpasser mes peurs. L'Humanité, Objectif globe #7 -  À la recherche du temps perdu | L'Humanité

Traductions du mot « boute-dehors »

Langue Traduction
Anglais bottle-out
Espagnol embotellado
Italien imbottigliamento
Allemand flasche raus
Chinois 装瓶
Arabe زجاجة
Portugais garrafa
Russe разлив
Japonais ボトルアウト
Basque botila atera
Corse buttiglia-out
Source : Google Translate API

Boute-dehors

Retour au sommaire ➦

Partager