La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bouriner »

Bouriner

Définitions de « bouriner »

Wiktionnaire

Verbe - français

bouriner \bu.ʁi.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) S'occuper vaguement, jouer la montre. (Une note de bas de page de l'édition de 1844 indique : "Muser, perdre du temps pour en gagner").
    • Marsillat fit ses adieux, et alla détacher son cheval pour partir, mais il eut soin de casser une courroie, ce qui le força de demander une ficelle à la Gothe, un couteau à Jeanne, un mot à Claudie, et de bouriner et à fafioter, comme disait cette dernière, huit ou dix minutes autour de la maison. — (George Sand, Jeanne, 1844)
  2. (Familier) Travailler, s’occuper, à des occupations diverses.
    • Maurice s’est blessé au doigt avec une alêne, on le soigne. Il bourine quand même. — (George Sand, Agendas IV 1867-1871, page 436)
    • Putain, t’avais pas besoin de bouriner comme un taré ! — (Guillaume Lebeau, L’Agonie des sphères, 2000, phase deuxième (mais il s’agit apparemment, dans ce cas, du verbe bourriner))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bouriner »

De bourin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolution historique de l’usage du mot « bouriner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Bouriner

Retour au sommaire ➦

Partager