La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « boulangiste »

Boulangiste

Définitions de « boulangiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOULANGISTE, adj. et subst.

POLITIQUE
A.− (Celui) qui est partisan du mouvement créé par le général Boulanger. [Barrès] venait d'être élu député boulangiste de Nancy (J. Tharaud, Mes années chez Barrès,1928, p. 11).
P. anal. Personne dont les idées, les actes présentent certaines ressemblances avec ce mouvement. Monsieur le duc de La Rochefoucauld, (...) ce « boulangiste » de Marcillac (Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 876).
B.− [En parlant d'une collectivité] Propre à ce mouvement, qui s'y rapporte. Parti boulangiste. Souper de Barrès, (...) souper tout boulangiste (E. et J. de Goncourt, Journal,1894, p. 526).
Prononc. : [bulɑ ̃ ʒist]. Étymol. et Hist. 1887 (Ranc cité par Larchey, Dict. hist. d'arg., Nouv. Suppl., 1889, p. 34). Dér. de Boulanger, nom de pers. (boulangisme*); suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 30.

Wiktionnaire

Nom commun - français

boulangiste \bu.lɑ̃.ʒist\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire, Politique) Partisan de Boulanger et du boulangisme.
    • Or ce modèle à moi, qui m'a prêté les premiers livres, et avec qui j'eus d'innom­brables entretiens, était un avocat, royaliste par préférence, bonapartiste faute de mieux, et important Boulangiste par occasion ; il allait donc jusqu'à conspirer. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 174, Hartmann, 1937)

Adjectif - français

boulangiste \bu.lɑ̃.ʒist\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire, Politique) Relatif au général Georges Boulanger, à ses pompes et à ses œuvres.
    • En 1887, au plus fort de la folie boulangiste, Rouvier qui a vu le péril, répond à l'appel que lui adresse le président Grévy conscient lui aussi du danger. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • La Ligue des Patriotes, créée après l'échec de la tentative boulangiste prit, dès sa naissance, une attitude antisémite, […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • De juillet 1888 à février 1890, Alfred Le Petit réactive son journal satirique de 1871, La Charge, pour en faire un brûlot boulangiste, mais il s'enlise avec le déclin du général. — (Bertrand Tillier, À la charge!: la caricature en France de 1789 à 2000, Éditions de l'Amateur, 2005, page 73)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « boulangiste »

 Dérivé de boulangisme, avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boulangiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boulangiste bulɑ̃ʒist

Évolution historique de l’usage du mot « boulangiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boulangiste »

  • Boulanger incarne le nettoyage et, via son uniforme, la revanche contre les Prussiens. Ainsi, dès son incubation, le boulangisme traduit ce malaise mal défini d’une population prête à se jeter dans les bras d’un homme politique. Et, comme le souligne l’historien Michel Winock dans un numéro de la revue L’Histoire, « on serait tenté de diagnostiquer le boulangisme comme une des maladies honteuses et endémiques de la France moderne mais c’est aussi un mouvement de revendication en faveur d’une autre démocratie ». C’est pourquoi le boulangisme est la première « réconciliation des masses conservatrices avec les masses républicaines », « extraordinaire mélange, dira une propagande anti-boulangiste, de la lie démocratique et de l’écume aristocratique, né dans les rues de Belleville et élevé au faubourg Saint-Germain ». SudOuest.fr, Le général Boulanger, personnage instrumentalisé
  • S’il est un thème commun qui met tout le monde d’accord –et son pouvoir rassembleur était déjà visible chez les boulangistes– c’est l’anti-mondialisation, le refus de l’ouverture au monde. Slate.fr, Le lepénisme est un nouveau boulangisme | Slate.fr
  • Aujourd’hui, en France, il y a à nouveau un danger boulangiste. Contrepoints, Politique Française : nouveau danger boulangiste et son probable remède | Contrepoints
  • L’élection parisienne du 27 janvier 1889 marque son apogée : il est élu par 245 236 voix contre 162 875 au candidat radical. Boulanger refuse de marcher sur l’Élysée, préférant banqueter avec ses partisans. Les amateurs de petite histoire y voit l’influence de sa maitresse. Mais Boulanger ne veut pas prendre le pouvoir par la force, persuadé qu’il est de le conquérir par la voie des urnes. L’État-major boulangiste espérait une lame de fonds des électeurs lors des élections générales. Contrepoints, Les généraux de la république (III) : Boulanger | Contrepoints
  • « L’offense au chef d’État, rappelle Olivier Beaud, professeur de droit public à l’université de Panthéon-Assas, est surtout connue à travers deux procès, l’un pour un coup de canne asséné par le baron Christiani sur le chapeau haut de forme du président Loubet à l’hippodrome d’Auteuil, l’autre pour une insulte lancée par un élu boulangiste qui avait qualifié de “cornichon” ce même Loubet. Mais tous les deux avaient été poursuivis non pour le délit d’offense, pas pour le délit d’outrage à magistrat. » www.lechorepublicain.fr, L'image du président de la République moins protégée - Paris (75000)
  • La volonté de rupture de l’ordre libéral est le fil conducteur qui unit la révolte boulangiste des blanquistes, anciens communards et radicaux d’extrême-gauche, à celle, fascisante ou déjà pleinement fasciste, des néo-socialistes, des frontistes ou des hommes du parti populaire français. Pour les uns comme pour les autres, ce qui compte véritablement, ce n’est pas la nature de la révolution, mais le fait révolutionnaire. Pour les uns comme pour les autres, la nature du régime qui succédera à la démocratie libérale importe beaucoup moins que la fin de cette même démocratie libérale. » Club de Mediapart, A l'heure des gilets jaunes : relire Zeev Sternhell | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « boulangiste »

Langue Traduction
Anglais boulangist
Espagnol boulangista
Source : Google Translate API

Boulangiste

Retour au sommaire ➦

Partager