La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bougrine »

Bougrine

Définitions de « bougrine »

Wiktionnaire

Nom commun - français

bougrine \bu.ɡʁin\ féminin

  1. (Habillement) (Québec) (Rare) Gros manteau, généralement porté en hiver.
    • Il avait un beau tuyau neuf, une bougrine en velours marron […] — (Berthelot, Les mystère de Montréal, p. 126)
    • […] qu’il avait cachée avec une bouteille sous sa bougrine. — (Girard, Marie Calumet, p. 367)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bougrine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bougrine bugrin

Citations contenant le mot « bougrine »

  • Le club de la capitale tunisienne, peut se réjouir du retour de certains de ses cadres tels que, Sabir Bougrine, Khalil Chammam et Hamdou El Houni. Ces trois joueurs peuvent alors prendre part au clasico prévu ce samedi, face à l’Etoile Sportive du Sahel comptant pour la 4e journée des matchs de poules de la Ligue des Champions africaine. Africa Top Sports, CAF LDC / Espérance de Tunis : Bougrine, El Houni et Chammam de retour, Ben Hammouda incertain
  • Bonne nouvelle pour l’Espérance Sportive de Tunis à quelques heures du choc face à l’Etoile Sportive du Sahel en Ligue des Champions. Le club de la capitale tunisienne pourra compter sur les services de Sabir Bougrine et Kingsley Eduwo, blessés le weekend dernier contre le CR Belouizdad.  Africa Foot United, LDC CAF / ES de Tunis : Sabir Bougrine et Kingsley Eduwo aptes pour le match contre l'ES du Sahel | Africa Foot United
  • Outre l’avantage d’évoluer à domicile, l’infirmerie se désemplit au grand bonheur de Radhi Jaïdi. Annoncés dans le doute au début de la semaine, l’IRM n’a rien décelé pour Sabir Bougrine et Kingsley Eduwo. Par ailleurs, ces deux joueurs sont à la disposition du staff technique depuis mercredi et sont opérationnels en prévision de l’explication de demain. La Presse de Tunisie, Ligue des champions | Groupe C - EST : Bougrine et Eduwo opérationnels | La Presse de Tunisie
  • Sur le papier (ce qui a été confirmé sur le terrain du reste), l’Espérance est plus forte que l’Etoile. Le jeu des Espérantistes est bien structuré. L’effectif «sang et or» est composé de joueurs techniques, Ben Romdhane et Sabir Bougrine notamment, capables de sortir proprement le ballon et servir sur un plateau les attaquants. La Presse de Tunisie, L’étoile stoppe une Espérance offensive à souhait : Un manque flagrant de percussion… | La Presse de Tunisie
  • Ben Chrifia, Fedaa, Chetti, Badrane, Tougai, Chaalali, Ben Romdhane, Coulibaly, Bougrine (Arfaoui), Iwala (El houni), Eduoh (Marzouki) La Presse de Tunisie, Ligue des champions — 4e journée — ESS-EST (0-2): La belle affaire des « Sang et Or » | La Presse de Tunisie
  • A Jorge Costa les trois points et une précieuse victoire après trois revers de suite, a Jaidi une défaite et une mi-temps (la première) ratée. L’entraîneur portugais n’a pas cherché midi à quatorze heures, il s’est contenté de blinder son bloc défensif et de jouer carrément l’attaque durant 30’ de jeu. Ses joueurs qui ont joué il y a trois jours ne pouvaient pas tenir plus que 60’ et ça se voyait. Il a assuré l’avantage d’un petit but grâce à un penalty transformé par Harzi (10’) et demandé à ses joueurs de rester en bloc défensif bas pour jouer les contres et au pire des cas préserver le 1-0. Il a été aidé dans son stratagème défensif par un grand Aymen Dahmene qui a sauvé ses flets à trois reprises en seconde mi-temps. Ni les tirs de Iwala (82’ avec un tir croisé), de Bougrine (76’), ni celui de Chaâlali (92’) n’ont pu gêner un impérial Dahmene qui a ramené trois points pour son club. A chacun sa mi-temps, le CSS, qui a opté pour deux créateurs sur les couloirs, à savoir Harzi et Hussein, a été meilleur durant au moins 30’ où les Sfaxiens étaient les premiers sur la balle et plus entreprenants ( une réaction d’amour-propre). Ils ont marqué un but, ils ont raté un deuxième après la mauvaise passe de Chawat. L’EST était absente avec un 4-3-3 mal exécuté et des duels perdus. Beaucoup d’engagement, d’intensité et puis ce second half où Jaidi corrige ses plans et retrouve le 3-5-2. Iwala s’illustre alors et surclasse un Ghorbel dépassé dans les duels, alors que Chaâlali et Ben Romdhane jouaient des passes verticales pour des déviations d’Eduoh et plus de danger. Les Sang et Or ont été meilleurs physiquement, pour s’installer dans les derniers trente mètres sfaxiens. Des occasions il y en a eu, mais Dahmen et aussi le poteau droit et Dagdoug ( 63’) empêchent l’Espérance de revenir. Il y avait de l’ascendant clair et net aidé surtout par la passivité du CSS et son effondrement physique. Dahmene a fait la différence et le CSS respire, alors que la mauvaise série continue pour une EST qui n’a pas saisi sa chance mais qui méritait franchement mieux. La Presse de Tunisie, CSS-EST (1-0) : Dahmene est passé par là ! | La Presse de Tunisie
  • Après Hani Amamou et Mohamed Ali Ben Hammouda, l’Espérance Sportive de Tunis a enregistré l’arrivée d’une nouvelle recrue hivernale. Le club de bab souika a recruté Sabir Bougrine, en provenance de Neftchi Bakou (Azerbaidjan).  Africa Foot United, Mercato : L'ES de Tunis recrute Sabir Bougrine | Africa Foot United

Bougrine

Retour au sommaire ➦

Partager