La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bouffailler »

Bouffailler

Définitions de « bouffailler »

Wiktionnaire

Verbe - français

bouffailler \bu.fɑ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Suisse) Bouffer.
    • Il ne pense qu’à bouffailler. — (Jean Humbert, Nouveau Glossaire genevois, 1852)
    • Et les cloches de Notre-Dame, le plus beau caravansérail de Paris, véritable Cour des Miracles, à l’angle de la rue Lagrange, maintenant magasin sans histoires, mais où des générations de mendiants, de clochards, de vagabonds, de chômeurs, de radeuses, de chiffonniers, de petits brocanteurs, de bouquinistes pauvres ont picolé, bouffaillé, roupillé, roucoulé, se sont soûlés, empiffrés, foutu des gnons, embobinés, balancé des insultes épaisses comme des crachats, ont joué à tous les jeux, à la belote, au quatre-vingt-et-un, à la passe anglaise, au petit paquet, aux dés, au bonneteau, à touche-pipi, à fais-moi-minette*, au dur, au mec à la redresse, au bat’ d’Af, au tatoué, à l’interdit, au reléguable, au retour de Cayenne, au propriétaire, au millionnaire, se bombardant pourvu de toutes les qualités requises pour être un Homme et épater la galerie. — (Jean-Paul Clébert, Paris insolite, Denoël, Paris, 1952, page 152)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bouffailler »

(Date à préciser) Augmentatif de bouffer, par adjonction du suffixe -ailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bouffailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouffailler bufaje

Bouffailler

Retour au sommaire ➦

Partager