La langue française

Bogomile

Définitions du mot « bogomile »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOGOMILE, adj. et subst.

HIST. RELIG. (Celui, celle) qui appartenait à une secte hérétique dont la doctrine, sorte de manichéisme, apparut en Thrace au xesiècle et se répandit jusqu'au début du xiiiesiècle, en Bulgarie surtout. Le livre chéri des bogomiles de Thrace (Renan, Hist. des origines du Christianisme, L'Église chrétienne,1879, p. 529);Slaves bogomiles (Renan, Feuilles détachées,1892, p. 11).
Rem. L'emploi adj. ou subst. en appos. n'est attesté dans aucun dict. gén. des xixeet xxesiècles.
Étymol. et Hist. 1732 subst. (Trév.); synon. de bogarmite (ibid.) devenu bogarmile dep. Ac. Compl. 1842. Empr. au gr. byz. β ο γ ο ́ μ ι λ ο ι « Bogomiles, nom donné à des hérétiques » 1118 (Euthyme Zigabène dans Du Cange, Gloss. ad scriptores mediae et infimae graecitatis) du nom du fondateur de cette secte, le pope Bogomile, dont l'existence et la prédication, révélées par des textes paléoslaves, se situent entre 927 et 950; cette appellation serait composée des mots bulgares Bog « Dieu » et mile « ami », trad. littérale du nom gr. Théophile (Théol. cath.; Baudrillart, Dict. hist. et géogr. eccl.). Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Quem. 2es. t. 2 1971, p. 8.

Wiktionnaire

Adjectif

bogomile \bɔ.ɡɔ.mil\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) (Histoire) Chrétien et dualiste.
    • Les historiens du bogomilisme ont aussi partagé cette opinion. La question reste de savoir si cette dépendance qui fait du catharisme un dualisme bogomile importé en Occident est attestée par les sources orientales. — (Pilar Jiménez-Sanchez, Les catharismes: modèles dissidents du christianisme médiéval (XIIe-XIIIe siècles), Presses universitaires de Rennes, 2008)

Nom commun

bogomile \bɔ.ɡɔ.mil\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) (Histoire) Sectateur du bogomilisme.
    • Cette question est de grande portée, car les liens entre les bogomiles des Balkans et les cathares du Languedoc paraissent maintenant solidement établis. — (Revue de l'histoire des religions, volumes 189 à 191, Presses Universitaires de France, 1976)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bogomile »

(Siècle à préciser) De Богомил, Bogomil, prêtre bulgare (Xe siècle) qui est à l'origine de cette secte chrétienne ; le mot est formé de deux racines qui jointes signifient « qui aime Dieu » ou « aimé de Dieu ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bogomile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bogomile bɔgɔmil

Évolution historique de l’usage du mot « bogomile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bogomile »

  • L'association Bulgares en Pays d'autan, présidée par Sylvie Cazaoulou, s'est associée à la fondation bulgare Damyan Popchristov dans le cadre du 850e anniversaire du grand concile des bogomiles et des cathares. Ce forum international se déroulera du 12 au 14 mai, à Saint-Félix-Lauragais, sous la devise «Liberté, égalité, fraternité par amour». ladepeche.fr, Labruguière. Le concile des bogomiles et des cathares fête ses 850 ans - ladepeche.fr
  • Jeune retraité, Michel Mounié, professeur de philosophie qui a enseigné de longues années durant au lycée Foch, vient de publier à compte d'auteur un gros ouvrage savant : « Le christianisme bogomile cathare, fondement de nos cultures ». Un livre qui, « à la lumière des contes européens et slaves », énonce « pensées sur l'amour, la femme, l'avenir de l'humanité ». ladepeche.fr, Michel Mounié réhabilite l'hérésie cathare - ladepeche.fr
  • En 1849, un théologien strasbourgeois, Charles Schmidt, publie une Histoire et doctrine de la secte des cathares ou albigeois. Il y décrit une Eglise bogomile, fondée dans les Balkans, répandue ensuite dans tout l'Occident chrétien et dotée au XIIe siècle d'une hiérarchie et d'une théologie dualiste. ladepeche.fr, Carcassonne. XIIe-XIIIe : Cathares ou bonshommes ? - ladepeche.fr
  • Le calcul de l’Eglise d’unifier la foi en un corps doctrinal simplifié, facile à comprendre pour tout le monde et non pour les seuls exégètes et érudits, et simple à mettre en pratique fut donc payant, à l’opposé de l’émiettement de la religion en chapelles concurrentes, plus spiritualistes et plus exigeantes. La religion bogomile comme le catharisme sont la négation même de la vie sur terre où tout est péché puisque œuvre du diable. Ce n’est vraiment pas exaltant de vivre ce genre de concept. Liberté d'expression, Bonne nouvelle : Le Vatican en a marre des curés "sans saveur" - Liberté d'expression
  • tiens donc l’église n’était pas impliquée dans les persécutions contre les bogomiles ?pourtant c’est bien le patriarche et pas l’empereur qui dirigeait le tribunal.Donc c’est bien le patriarche, un leader de l’église orthodoxe , qui a ordonné le bûcher pour basile. AgoraVox, Le paradoxe des religions - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « bogomile »

Langue Traduction
Anglais bogomil
Source : Google Translate API

Bogomile

Retour au sommaire ➦

Partager