La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « blastème »

Blastème

Variantes Singulier Pluriel
Masculin blastème blastèmes

Définitions de « blastème »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLASTÈME, subst. masc.

A.− BOT., vx. ,,Nom donné par M. Mirbel à la partie de l'embryon végétal qui porte les cotylédons, et qui comprend la radicule, la plumule et le collet`` (Nysten 1824).
B.− BIOLOGIE
1. ,,Matière vivante liquide ou semi-liquide, qui, d'après Ch. Robin, s'organiserait en éléments figurés (théorie abandonnée)`` (Garnier-Del. 1958).
2. ,,Tissu ou groupement cellulaire qui, par des phénomènes d'induction parfois très complexes, de migration, de différenciation et de spécialisation, donnera naissance à un organe ou à un élément organique`` (Méd. Biol. t. 1 1970) :
La force végétative siège dans le tissu conjonctif et la cicatrisation peut se faire dans cette sorte de blastème appelé lymphe plastique, mais sans la participation des globules du sang qui sont plutôt nuisibles, surtout quand il y a congestion. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 166.
Blastème de régénération. ,,L'édification d'un blastème de régénération comporte trois phénomènes successifs : des processus de dédifférenciation cellulaire ou une « activation » de néoblastes; une migration plus ou moins étendue des éléments dédifférenciés ou activés vers la surface de section; le groupement en un blastème de ces éléments émigrés`` (Biol., 1965, p. 699 [encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth. Seule transcr. mod. dans Barbeau-Rodhe 1930 : [blastε:m]. Land. 1834 et Littré écrivent blastême avec un accent circonflexe; le reste des dict. l'écrit avec un accent grave. Étymol. et Hist. 1824 (Nysten). Empr. au gr. β λ α ́ σ τ η μ α « germe, bourgeon ». Fréq. abs. littér. : 31.

Wiktionnaire

Nom commun - français

blastème \blas.tɛm\ masculin

  1. (Anatomie) Espèces de substances amorphes, épanchées entre les éléments ou à la surface d'un tissu pour les régénérer.
    • Influence neurotrope des blastèmes de régénération de membre antérieur sur la moelle épinière du triton.
    • La différenciation des structures articulaires s’effectue dans deux blastèmes opposés quant à leur direction de croissance. — (G. Couly, Anatomie maxillo-faciale: 25 questions pour la préparation des examens et concours, 1989)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BLASTÈME (bla-stê-m') s. m.
  • Terme d'anatomie générale. Espèces de substances amorphes liquides ou demi-liquides, épanchées entre les éléments ou à la surface d'un tissu.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blastème »

Du grec ancien βλάστημα, blastêma (« génération »), à cause du rôle germinatif que les blastèmes jouent ou peuvent jouer à l'égard des tissus organiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Βλάστημα, germination, à cause du rôle de production que les blastèmes jouent ou peuvent jouer à l'égard des tissus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « blastème »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blastème blastɛm

Évolution historique de l’usage du mot « blastème »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blastème »

  • Au stade embryonnaire, le rein surnuméraire est le résultat de la division d’un blastème néphrogénique. C’est une entité clinique très rare, et est encore plus associée à l’ectopie rénale controlatérale. https://t.co/Z6QghCmAV2 Breakingnews.fr, Un homme est allé chez le médecin pour des maux de dos et a découvert qu'il avait trois reins
  • Chez l’amphibien, dans les heures suivant l’amputation d’une patte, des cellules de l’épiderme migrent pour fermer la blessure, suivies de cellules musculaires et de cellules assurant la cohésion (des fibroblastes). Les cellules de l’épiderme forment une sorte de chapeau qui produit des signaux déclenchant la croissance des autres cellules. Les nerfs se prolongent vers le chapeau et émettent à leur tour des signaux. Les autres cellules se dédifférencient alors – elles retournent à un état moins spécialisé – et prolifèrent, constituant un bourgeon innervé nommé blastème. À mesure qu’il grandit, le blastème forme le contour du nouveau membre, tandis que les cellules se différencient à nouveau en os, muscle, fibroblastes ou tendons. Pourlascience.fr, L'ongle, maître d'œuvre de la régénération des doigts | Pour la Science
  • Les chercheurs américains ont essentiellement utilisé les techniques d’édition de gènes au cours d’un processus en plusieurs étapes visant à créer des marqueurs capables de suivre 25 des gènes soupçonnés d’être impliqués dans la régénération des membres de la salamandre. Une méthode qui leur a permis d’identifier deux gènes dans le blastème (amas de cellules indifférenciées se formant au niveau de la plaie d’un membre sectionné) qui étaient également responsables de la régénération partielle de la queue de l’axolotl. Daily Geek Show, Les secrets de la régénération de l’axolotl résident peut-être dans son incroyable génome
  • Pourtant, lors de la régénération d'un membre amputé, le Triton à points verts fabrique bien un blastème. Le mécanisme est donc différent. Pour mieux le comprendre, les chercheurs ont greffé des cellules cardiaques dans un membre en train de se régénérer. Les cellules transplantées ont immédiatement entamé une dédifférenciation, oubliant complètement qu'elles étaient des cellules de cœur. Deux semaines après l'implantation, elles fabriquaient des protéines typiques... des muscles des membres. Futura, Les petits secrets du triton pour régénérer ses membres et tissus
  • Cette méthode leur a déjà permis d’identifier deux gènes dans le blastème (une masse de cellules en division qui se forment au site d’un membre sectionné), qui étaient également responsables de la régénération partielle de la queue de l’axolotl. Trust My Science, Les incroyables capacités de régénération de l'axolotl pourront-elles un jour bénéficier à l’Homme ?
  • Les mécanismes ne sont pas encore bien connus, mais les premiers résultats montrent qu’ils ressemblent plus à ceux mis en jeu dans la régénération des membres chez certains reptiles ou amphibiens, notamment les salamandres, qu’à ceux déployés chez les souris communes. Dans un premier temps, un épiderme (la couche supérieure de la peau) se forme au niveau de la blessure : il est non prolifératif, à la différence de celui qui apparaît chez les souris communes. Ensuite, un tissu nommé mésenchyme croît rapidement et durablement sous cet épiderme de façon à constituer une sorte de blastème, c’est-à-dire une masse de cellules souches qui peuvent se différencier en un nombre réduit de types cellulaires, ici ceux d’une peau. Ce tissu est riche en protéines telles que la fibronectine, la tenascine (ces deux protéines sont aussi retrouvées dans les blastèmes des salamandres) et le collagène de type III. Chez les souris communes, le mésenchyme n’est présent qu’au tout début du processus de cicatrisation et produit d’autres protéines, tels l’actine et le collagène de type I. Autre point commun entre les rats épineux et les salamandres, la membrane basale qui sépare l’épiderme du derme n’est pas reconstituée lors de la régénération de la peau. Pourlascience.fr, Le rat qui perd sa peau… et la reconstruit | Pour la Science

Traductions du mot « blastème »

Langue Traduction
Anglais blastema
Source : Google Translate API

Blastème

Retour au sommaire ➦

Partager