La langue française

Blasonneur

Sommaire

  • Définitions du mot blasonneur
  • Étymologie de « blasonneur »
  • Phonétique de « blasonneur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blasonneur »
  • Citations contenant le mot « blasonneur »
  • Images d'illustration du mot « blasonneur »
  • Traductions du mot « blasonneur »
  • Synonymes de « blasonneur »

Définitions du mot « blasonneur »

Wiktionnaire

Nom commun

blasonneur \bla.zɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : blasonneuse)

  1. (Vieilli) Celui qui peint ou explique les armoiries.
  2. (Figuré) Celui qui médit ou critique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BLASONNEUR (bla-zo-neur) s. m.
  • 1Celui qui blasonne. Les anciens blasonneurs, les vieux auteurs qui ont écrit du blason.
  • 2Celui qui critique, qui censure.

HISTORIQUE

XVIe s. Aux grands assauts acquiert on les honneurs, Et tant plus sont aigres les blasonneurs, Plus le constant a de los meritoire, Marot, dans BESCHERELLE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blasonneur »

 Dérivé de blasonner avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blasonneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blasonneur blasɔnœr

Évolution historique de l’usage du mot « blasonneur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blasonneur »

  • Elise Rajchenbach-Teller (U. Sorbonne nouvelle – Paris III) : « Esculape blasonneur : René Bretonnayau, de la « Fabrique de l’œil » aux « Hemorrhoides » , Anatomie d'une anatomie. Nouvelles recherches sur les blasons anatomiques du corps féminin (Amiens)
  • Les bombes sont des mots. Mais je n'écris pas là une de ces métaphores bonasses pour membre du Pen Club ou reporters primés à la pointe de leur bic. De ces gens qui disent que leurs armes sont des idées et leurs combats des cahiers où ils «écrivent ton nom, liberté». Pas non plus, donc, de ces poètes qui criaient, ou chantaient, la France en s'abattant. Car les poètes, du moins avant le passage foudroyant de l'art contemporain, écrivent des poèmes, et ce qui se produit là n'est pas un poème. Notre époque désabusée a un nom pour une technique de communication, héritée sans doute du «Je me souviens» de Pérec, sinon des jeux de rhétoriqueurs et des blasons des blasonneurs, le «name dropping». Ce goût de la liste, de l'enchaînement des noms qui constitue, en somme, une arme de séduction, qu'on soit politique, marchand ou historien, le name dropping satisfait notre besoin d'autorité, comme, savent les experts, le beating continu nous flatte dans nos errances chez Zara ou chez Gucci. Le Figaro.fr, « Bernard-Henri Lévy est-il un terroriste ? »

Images d'illustration du mot « blasonneur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « blasonneur »

Langue Traduction
Anglais blazon
Espagnol blasón
Italien blasone
Allemand wappen
Chinois 布拉宗
Arabe الرنك
Portugais brasão
Russe прославление
Japonais 紋章
Basque blazon
Corse blazon
Source : Google Translate API

Synonymes de « blasonneur »

Source : synonymes de blasonneur sur lebonsynonyme.fr
Partager