La langue française

Bla-bla-bla

Définitions du mot « bla-bla-bla »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLA(-)BLA(-)BLA, BLA(-)BLA,(BLA BLA BLA, BLA-BLA-BLA, BLA BLA, BLA-BLA) subst. masc.

Fam. Énoncé ou suite d'énoncés verbeux, et parfois mensonger(s), destiné(s) à masquer le vide de la pensée, à éblouir quelqu'un, ou à endormir sa vigilance. C'est du blablabla!; faire, raconter du blablabla. Synon. pop. baratin :
1. Mais Paule m'a cent fois proclamé son horreur du bla-bla-bla, des consignes et de l'action directe. H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 177.
2. J'ai décidé de venir, ici, après tous les beaux discours de mensonge, de bla-bla, de venir ici dire la vérité. A. Arnoux, Les Crimes innocents,1952, p. 68.
Rem. Attesté dans Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. ainsi que dans Quillet 1965, Dub., et Rob. Suppl. 1970. Esn. 1966 atteste le verbe blablater au sens de « bavarder » en lang. estudiantin.
PRONONC. ET ORTH. : [blablabla]. Pt Lar. 1968 écrit le mot avec trait d'union : bla-bla ou bla-bla-bla (cf. aussi ex. supra). Les dict. admettent blablabla ou blabla. Quillet 1965 enregistre uniquement blablabla.
ÉTYMOL. ET HIST. − [1945 blabla, 1947 blablabla (d'apr. Esn.)]; 1949 bla-bla-bla, supra ex. 1; 1952 bla-bla, supra ex. 2. Onomatopée, peut-être en rapport avec blaguer* « dire des propos ridicules ou des mensonges ».

BLA(-)BLA(-)BLA, BLA(-)BLA,(BLA BLA BLA, BLA-BLA-BLA, BLA BLA, BLA-BLA) subst. masc.

Fam. Énoncé ou suite d'énoncés verbeux, et parfois mensonger(s), destiné(s) à masquer le vide de la pensée, à éblouir quelqu'un, ou à endormir sa vigilance. C'est du blablabla!; faire, raconter du blablabla. Synon. pop. baratin :
1. Mais Paule m'a cent fois proclamé son horreur du bla-bla-bla, des consignes et de l'action directe. H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 177.
2. J'ai décidé de venir, ici, après tous les beaux discours de mensonge, de bla-bla, de venir ici dire la vérité. A. Arnoux, Les Crimes innocents,1952, p. 68.
Rem. Attesté dans Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. ainsi que dans Quillet 1965, Dub., et Rob. Suppl. 1970. Esn. 1966 atteste le verbe blablater au sens de « bavarder » en lang. estudiantin.
PRONONC. ET ORTH. : [blablabla]. Pt Lar. 1968 écrit le mot avec trait d'union : bla-bla ou bla-bla-bla (cf. aussi ex. supra). Les dict. admettent blablabla ou blabla. Quillet 1965 enregistre uniquement blablabla.
ÉTYMOL. ET HIST. − [1945 blabla, 1947 blablabla (d'apr. Esn.)]; 1949 bla-bla-bla, supra ex. 1; 1952 bla-bla, supra ex. 2. Onomatopée, peut-être en rapport avec blaguer* « dire des propos ridicules ou des mensonges ».

Wiktionnaire

Nom commun

bla-bla-bla \bla.bla.bla\ masculin invariable (orthographe traditionnelle)

  1. Variante orthographique de blablabla.
    • Ma mère ne parle que de ça, mon père l’écoute, pour une fois, alors que, d’habitude, il pense à autre chose quand elle fait bla-bla-bla sur les petites affaires de l’immeuble. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 169)
    • Il est vrai que depuis quelques années on est tombé dans la réunionite du bla-bla-bla pour le bla-bla-bla et par le bla-bla-bla. Faut bien justifier le salaire de ces spécialistes qui veulent nous donner des leçons afin de masquer l’inutilité de leur présence. — (Jacques Lopez, Un os à un chien, Société des Écrivains, 2010, p. 115)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bla-bla-bla »

(Années 1920) Mot onomatopéique.
Cette onomatopée tripartite, inventée par Paul Gordeaux dans les années 1920, désigne les expressions ampoulées et conventionnelles qui permettent au ministère de nous entretenir d’espoirs chimériques. Les lecteurs les plus éveillés du canard se demandent parfois si leur journal ne tombe pas dans un bla bla bla à rebours qui n’a pas fini de les émerveiller ! — Canard enchaîné, 20 avril 1946
Voir l’article Paul Gordeaux sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg.
Coupure de presse datée de 1946.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bla-bla-bla »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bla-bla-bla blablabla

Évolution historique de l’usage du mot « bla-bla-bla »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bla-bla-bla »

  • Au commencement il y avait le Verbe et à la fin le bla-bla-bla. De Stanislaw Jerzy Lec / Les pensées mal peignées

Images d'illustration du mot « bla-bla-bla »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bla-bla-bla »

Langue Traduction
Anglais blah blah blah
Espagnol bla bla bla
Italien bla-bla-bla
Allemand blah-blah-blah
Portugais blá, blá, blá
Source : Google Translate API

Bla-bla-bla

Retour au sommaire ➦

Partager