Biturin : définition de biturin

chevron_left
chevron_right

Biturin : définition du Wiktionnaire

Nom commun

biturin \bi.ty.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Populaire) Poivrot.
    • Les biturins en étaient à comparer leurs chances de gagner à l’EuroMillions avec celles qu’avait En Avant Guingamp de retrouver l’élite. C’est à dire, gast, pas lerche. — (Jean-Bernard Pouy, Ce crétin de Stendhal, Les petits polars du Monde, numéro 2, 2012, p. 14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biturin »

Étymologie de biturin - Wiktionnaire

De biture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biturin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biturin bityrɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « biturin »

  • On vous explique : elle a sa place réservée au fond du congélo, pas n’importe où, bien calée sous les poissons panés du Gluon et les glaces pistache, lait d’amande pour les soirs moroses. On ne la convoque pas la vodka à l’herbe de bison. Elle s’impose, fait sa loi dans des circonstances exceptionnelles : faut que ça tangue, que ça chavire, que ça pousse dans le grand huit du destin. On se souvient ainsi d’une nuit de veille après la mort du Vieux. Il était parti comme ça un samedi soir à onze heures, droit comme un I dans son paddock, dans une dernière poignée de main. Même si on avait senti venir le coup, on était un peu comme John Wayne sans son cheval ; un gâte-sauce sans son Opinel ; un biturin sans son tire-bouchon. Va savoir quoi faire quand la moitié de ta vie baisse le rideau. Il faisait un temps de gueux, un brouillard givrant à vous glacer l’humeur qu’était déjà assez transie comme ça. On a actionné le téléphone de campagne pour joindre le Grand, autant dire le 22 à Asnières un samedi soir. Il a fini par répondre au milieu d’un tintouin infernal : «T’es où ?», qu’on a braillé. «Au Macumba, qu’il a sifflé. Viens je pêche les souris». «Le vieux s’est cassé pour de bon», qu’on a répondu laconiquement. Là, le Grand, il a fait le silence dans le cornet où l’on entendait couiner Smoke on the Water de Deep Purple. Puis il a dit; «J’arrive, bouge pas.» Libération.fr, Saumon gravlax, l'œil hagard du Nord - Culture / Next
  • Mais, souvent, la fève nous prend par surprise, petite embuscade jardinière dans des endroits improbables. Un jour de mai de l’an passé, on l’a débusquée, en fleurs, caracolante dans une motte de terre dure et ingrate comme une feuille d’impôt du côté du quai de Valmy à Paris, à un jet de haricot sec du métro aérien. Qui donc avait pu semer une graine au milieu de cette friche urbaine, amendée au pipi de biturin ? On a songé à une âme en peine, sans papier ni certitude, nostalgique du foul medames, le ragoût national et ubique de son Egypte natale. On a imaginé aussi un de ses planteurs voltigeurs, militant du jardinage urbain, semeur d’espoirs végétaux sous le bitume, herborisant des tisanes fantasques sur le pavé. A la Pentecôte, on est revenu sur le lieu du crime, espérant des gousses naissantes, mais une tempête de canettes de Force 11 avait détruit notre pied de fèves. Vas donc chanter C’est un petit jardin qui sentait bon le Métropolitain (Dutronc, 1972) quand la bière fait cause commune avec le béton pour raser nos derniers espoirs de verdure maraîchère. Libération.fr, Des fèves sur un air de Moustaki - Culture / Next
  • A l’hosto, y avait pas grand monde. Les urgences faisaient du plâtre pour un biturin de nos connaissances qu’avait glissé sur une licence IV verglacée. Mais vu leur empressement à s’occuper du Totor, on a compris qu’il y avait le feu au lac. C’était Urgences comme à la télé mais on avait que le son car ils avaient planqué Totor derrière un paravent. On a entendu causer piquouses, apéros chimiques et machineries à vous mater de la tête au fondement. Le George Clooney local nous a payé un jus de caserne qu’était pas de chez Nespresso pour nous briefer grave sur le cas Totor qu’allait passer derechef sur le billot. On a pas compris si c’était de l’onglet ou de la hampe mais il fallait farfouiller là-dedans sans garantie de résultat. En gros, Totor avait une chance sur deux de petit-déjeuner avec saint Pierre. Libération.fr, Refaites-vous la cerise - Culture / Next

Traductions du mot « biturin »

Langue Traduction
Corse biturin
Basque biturin
Japonais ビツリン
Russe biturin
Portugais biturin
Arabe بيتورين
Chinois 沥青质
Allemand biturin
Italien biturin
Espagnol biturina
Anglais biturin
Source : Google Translate API

Synonymes de « biturin »

Source : synonymes de biturin sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires