La langue française

Biovigilance

Sommaire

  • Définitions du mot biovigilance
  • Étymologie de « biovigilance »
  • Phonétique de « biovigilance »
  • Évolution historique de l’usage du mot « biovigilance »
  • Citations contenant le mot « biovigilance »
  • Traductions du mot « biovigilance »

Définitions du mot biovigilance

Wiktionnaire

Nom commun

biovigilance \bjɔ.vi.ʒi.lɑ̃s\ féminin

  1. Ensemble des règles ayant pour but de surveiller la manière dont sont utilisés tous les dérivés provenant d’un être humain (organes, tissus, cellules...).
    • Signalons que, s’agissant des incidents de la chaîne de greffe, la biovigilance ne couvre pas l’ensemble des non-conformités gérées dans le cadre du management continu de la qualité d’un établissement. — (Alain Beauplet, ‎Rémi Courbil, ‎Jean-Marc Ouazan, La médecine transfusionnelle: Le modèle français, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biovigilance »

 Dérivé de vigilance avec le préfixe bio-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biovigilance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biovigilance bjɔviʒilɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « biovigilance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biovigilance »

  • En biovigilance, l’IINSPQ voit au soutien des chargés de la sécurité transfusionnelle des centres hospitaliers qui réalisent la collecte de données sur les incidents et accidents reliés à l’administration de produits sanguins. L’INSPQ réalise les analyses sur une base hebdomadaire pour identifier les situations urgentes et valide la production de rapports périodiques et du rapport annuel qui sont transmis au comité de biovigilance du Québec. INSPQ, Infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) | INSPQ
  • 105 planches du Muséum national d’histoire naturelle de France ont été détruites par les services de biovigilance du ministère australien de l’Agriculture. Une bévue qui constitue une perte scientifique et patrimoniale pour le monde entier. Sciences et Avenir, Des spécimens rares de plantes du MNHN détruits par les services australiens - Sciences et Avenir
  • Conscient des risques et des enjeux de la diversité biologique, le gouvernement tunisien a créé une banque de gènes en vue de sauvegarder le patrimoine végétal et animal. En 2003, le ministère de l’Environnement a mis en place une stratégie nationale de biosécurité basée sur trois dimensions: la création de la Commission nationale de biosécurité (CNB) comprenant des sous-comités, tels que le comité de biovigilance, d’un dispositif de contrôle des OGM/ pathogènes, et l’élaboration de textes de loi pour les OGM (organismes génétiquement modifiés), les pathogènes et leurs toxines, les organismes toxiques et invasifs. La cour des comptes a procédé, dans un rapport publié en 2016, à l’évaluation du secteur des semences et des plants. Ce rapport fait ressortir une insuffisance quantitative des catégories locales récupérées auprès des banques génétiques étrangères et des organismes nationaux, une absence d’évaluation de la structure chargée du suivi des indicateurs de performance et de contrôle de qualité des semences par les laboratoires certifiés ISO 17025. L’encadrement juridique fait défaut aussi à la production des semences et des plants aussi bien biologiques que génétiquement modifiés. Le rapport montre aussi que les normes internationales applicables en matière de conservation des ressources génétiques végétales ne sont pas applicables, les opérations d’inventaires ne sont pas périodiquement effectuées, la base de données du patrimoine génétique et la gestion du stock ne sont pas actualisées… Le modèle de développement de l’agriculture a abouti à l’intensification de l’utilisation des engrais chimiques et surtout des pesticides qui constituent une menace sur la diversité biologique de la faune et de la flore. La Presse de Tunisie, Patrimoine génétique agricole : De sérieuses menaces | La Presse de Tunisie
  • La capacité d’anticiper les situations comportant des risques, de déceler les phénomènes émergents et de détecter précocement les menaces à la santé demeure la base de la fonction de protection de la santé de la population. L’Institut considère essentiel de soutenir l’exercice de la vigie sanitaire ainsi que son développement. Il participe à des travaux concernant les maladies à déclaration obligatoire (MADO), la biovigilance des incidents et accidents transfusionnels et l’investigation des éclosions de maladies infectieuses. Par ailleurs, comme spécifié dans sa loi constitutive, l’organisation fournit de l’expertise nécessaire à la mission du Centre antipoison du Québec. L’émergence au Canada de vagues de surdoses et de décès liés aux opioïdes amènera l’Institut à s’investir dans les prochaines années dans l’appui à la vigie et à la préparation de la gestion de ces crises au Québec.  INSPQ, Les menaces et la vigie sanitaire | INSPQ
  • Pour lui, l’expérimentation de solutions "e-santé" efficaces pour le maintien du patient à domicile en termes d’amélioration de la qualité de vie, de médication mieux contrôlée, d’économie des déplacements via la biovigilance, de veille médicale permanente voire d’interventions (soins, auscultations) à distance est l’avenir. Ce genre de monitoring est synonyme de bien-être du patient et d’économies d’échelle à tout niveau (financier, énergétique, etc.). L'Echo, Le système wallon 3S Homecare équipe 15 hôpitaux à Dubaï | L'Echo

Traductions du mot « biovigilance »

Langue Traduction
Anglais biovigilance
Source : Google Translate API
Partager