La langue française

Bioterroriste

Définitions du mot « bioterroriste »

Wiktionnaire

Adjectif

bioterroriste \bjɔ.tɛ.ʁɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au bioterrorisme.
    • Une attaque bioterroriste.

Nom commun

bioterroriste \bjɔ.tɛ.ʁɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Terroriste faisant usage de l’arme biologique.
    • Seuls des bioterroristes appuyés par un laboratoire d’État très équipé pourraient réussir à obtenir une arme biologique réellement efficace. — (Wikipédia, « Bioterrorisme »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bioterroriste »

 Composé de terroriste et de bio-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bioterroriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bioterroriste bjɔtɛrɔrist

Évolution historique de l’usage du mot « bioterroriste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bioterroriste »

  • La variole est considérée comme étant le plus grand danger mondial si elle fait l’objet d’une attaque bioterroriste. On suspecte qu’un marché noir des agents bioterroristes a pu se former dans le courant des années 1990 à partir de laboratoires soviétiques. Plusieurs éléments laissaient penser que l’Irak, en particulier, pourrait détenir des stocks de variole. Les suspicions sont nées du fait qu’on avait détecté des anticorps contre la vaccine, témoignant d’une vaccination récente datant de moins de 5 ans chez les officiers irakiens testés après la guerre du Golfe. Par ailleurs, parmi les sites visités en Irak en 1995 dans le cadre de la recherche d’agents biologiques, on a trouvé un congélateur sur lequel était inscrit le mot « smallpox », qui signifie variole en anglais. La maladie est terriblement contagieuse et difficile à contrôler, et la dernière épidémie européenne en Yougoslavie, en 1972, a montré qu’en dépit d’une vaccination de routine, chaque individu infecté infectait lui-même entre 11 et 13 personnes de son environnement. Les médecins en général ne sont pas du tout préparés au diagnostic de la variole. Dans un exercice réalisé aux États-Unis, il a été démontré que les médecins ne reconnaissaient pas la maladie. Les diagnostics évoqués au départ étaient ceux de la grippe puis de la varicelle. La mortalité est de l’ordre de 30 %. Un film a été tourné par l’École de santé publique de la Johns Hopkins University (qui s’appelle Dark Winter) ; il a évalué les scénarios et postulé que, 6 mois après l’introduction de la variole aux États-Unis, 1 million de personnes seraient mortes. Le traitement de la variole est pour l’instant inconnu et la lutte repose sur la vaccination. En France, nous avons poursuivi la vaccination plus longtemps que les autres pays, jusqu’aux années 1980, et les médecins ou patients déjà vaccinés, qui pourraient bénéficier d’une revaccination a priori moins dangereuse, sont plus nombreux qu’ailleurs.  , Le bioterrorisme – Areion24.news

Traductions du mot « bioterroriste »

Langue Traduction
Anglais bioterrorist
Espagnol bioterrorista
Italien bioterrorismo
Portugais bioterrorista
Source : Google Translate API

Bioterroriste

Retour au sommaire ➦

Partager