La langue française

Biomédecine

Définitions du mot « biomédecine »

Wiktionnaire

Nom commun

biomédecine \bjɔ.me.dsin\ féminin

  1. (Médecine) Branche scientifique médicale impliquant les principes biologiques naturels à une pratique clinique (greffe, fécondation in-vitro, ...).
    • L’ouvrage propose donc une initiation aux deux domaines de la bioéthique et du droit de la biomédecine. — (Valérie Sebag-Depadt, Droit et bioéthique, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biomédecine »

 Dérivé de médecine avec le préfixe bio-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biomédecine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biomédecine bjɔmedœsin

Évolution historique de l’usage du mot « biomédecine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biomédecine »

  • On l’appelle « chaîne du don », ou « chaîne de vie »… Cette chaîne, c’est celle qui unit le donneur au receveur, par l’intermédiaire de tous les acteurs amenés à intervenir dans le don et la greffe d’organes et de tissus. Cette année, l’Agence de biomédecine axe sa campagne autour de cette chaîne essentielle. Objectif : mettre en lumière le rôle de chacun des protagonistes, depuis l’entretien avec les proches de la personne décédée, jusqu’à la greffe en passant par le prélèvement, le transport, l’organisation administrative…  Don d’organes et de tissus : on s’engage !   Bonne nouvelle : en France, la greffe d’organes et de tissus est en hausse (+25 % sur les 8 dernières années). En 2019, on recense 5 901 greffes, soit une centaine de plus par rapport à 2018. Avec, au palmarès des organes les plus greffés, les reins, le foie, le cœur, le poumon et le pancréas.   Mais ce n’est pas assez - loin s’en faut ! Chaque année, environ 15 000 personnes inscrites en liste active ont besoin d’une greffe. Alors, s’engager davantage, c’est une nécessité pour sauver plus de vies !   D’où la nouvelle campagne de l’Agence de biomédecine, qui se dote d’une signature fédératrice : « Don d’organes et de tissus : un lien qui nous unit tous ». La campagne met un coup de projecteur sur chacun des protagonistes de la chaîne du don, essentiels mais pas toujours bien connus. What's Up Doc, Don d’organes et de tissus : la parole aux acteurs de la chaîne | What's Up Doc
  • L’agence a par ailleurs réalisé une vidéo dans laquelle sont mises en scènes les 16 différentes personnes impliquées dans le don et la greffe d’organe, de la famille du donneur au patient greffé, en passant par les infirmiers, les médecins, les directeurs de l’Agence de la biomédecine, les chirurgiens greffeurs, ou encore les associations de patients. So Healthy, 22 juin : Journée nationale de réflexion sur le don d'organe et la greffe - So Healthy
  • La situation si particulière dans laquelle nous nous trouvons n’est pas sans impact sur les activités de don d’organes. Durant l’épidémie, les greffes de reins ont notamment été suspendues. Mais Emmanuelle Cortot-Boucher, directrice générale de l’Agence de biomédecine, confirme l'objectif de maintenir les transplantations pendant cette crise. “Malgré ces risques et ces tensions, la priorité de l’Agence de biomédecine [...] a été double. D’une part, nous avons tenu à maintenir une activité de greffe [...]. D’autre part, nous avons constamment veillé à garantir à tout moment que l’activité de greffe allait s’exercer dans des conditions de sécurité optimales”. Au total, il a été relevé 865 infections et 135 décès de personnes greffées liés à la pandémie du virus du Covid-19. Sciences et Avenir, Journée de réflexion sur le don d'organes :soyons solidaires - Sciences et Avenir
  • Chaque année, le 22 juin, une journée nationale, proposée par l’Agence de la biomédecine, invite le grand public à la réflexion sur le don d’organes et de tissus et à « la reconnaissance aux donneurs ainsi qu’à leurs proches ». www.lechorepublicain.fr, Des spécialistes du don d’organes en Eure-et-Loir proposent de répondre à vos questions lors d'un live vidéo - Chartres (28000)
  • La chercheuse algérienne en biomédecine Asma Mechakra plaide pour le «respect des êtres vivants et de la Terre» dans le nouveau monde qui, selon elle, va émerger de la pandémie / AFP/Archives La Croix, Le monde d'après: «Respectons les êtres vivants et la Terre», plaide la scientifique Asma Mechakra
  • Le rapport sur le marché Biopharmaceutique et biomédecine comprend l’estimation de la taille du marché pour la valeur (en millions de dollars US) et le volume. Des approches descendantes et ascendantes ont été utilisées pour estimer et valider la taille du marché Biopharmaceutique et biomédecine, pour estimer la taille de divers autres sous-marchés dépendants sur le marché global. Journal l'Action Régionale, Biopharmaceutique et biomédecine Marché en croissance au TCAC stable jusqu’en 2027 – Journal l'Action Régionale
  • L’activité de transplantation d’organes et de tissus a été impactée par le Covid-19. Les greffes rénales ou de tissus ont été repoussées après le pic épidémique ; le risque du receveur à être infecté dépassant le bénéfice de l’opération. La suspension des greffes de rein a été possible grâce au traitement de suppléance qu’est la dialyse. « En dépit du contexte, le circuit des transplantations urgentes a lui été maintenu avec des conditions de sécurité optimale, rappelait Emmanuelle Cortot Boucher, directrice générale de l’Agence de la biomédecine, lundi 15 juin en conférence de presse. Son report aurait constitué une perte de chance pour le receveur, notamment parce que la greffe concerne un organe vital (cœur, foie, poumon…) ou qu’un donneur rare a été identifié. » La France a ainsi tiré son épingle du jeu par rapport à ses voisins pendant le confinement. Malgré tout, 865 infections et 183 décès de personnes greffées ou en attente de transplantation sont à déplorer sur la période épidémique. « Ce sont des chiffres importants, mais limités grâce à une mobilisation collective exemplaire, aux précautions prises et à la mise en place rapide d’outils de télémédecine, complétait le Professeur Olivier Bastien, directeur du Prélèvement, Greffe, Organes et Tissus. La mortalité sur liste d’attente sur les mois de février/mars/avril n’est pas significative en 2020 par rapport à la même période l’année précédente. » Pharmaceutiques, Greffes : une activité soutenue, mais impactée par l’épidémie - actualités- Pharmaceutiques

Traductions du mot « biomédecine »

Langue Traduction
Anglais biomedicine
Espagnol biomedicina
Italien biomedicina
Allemand biomedizin
Portugais biomedicina
Source : Google Translate API

Biomédecine

Retour au sommaire ➦

Partager