La langue française

Biographiquement

Définitions du mot « biographiquement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Biographiquement, adv.D'un point de vue biographique. Seule transcr. dans Littré : bi-o-gra-fi-ke-man. 1reattest. 1876 (Fromentin, Les Maîtres d'autrefois, p. 399 dans Littré Suppl. [et non 1863 Littré comme l'indique Lar. Lang. fr.]); dér. de biographique, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Adverbe

biographiquement \bjo.ɡʁa.fik.mɑ̃\

  1. Au point de vue biographique.
    • Sur le fond d’une existence terne [il s’agit de Rembrandt], neutre et biographiquement assez confuse. — (Eugène Fromentin, les Maîtres d’autrefois, page 399)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BIOGRAPHIQUEMENT (bi-o-gra-fi-ke-man) adv.
  • Au point de vue biographique. Sur le fond d'une existence terne [il s'agit de Rembrandt], neutre et biographiquement assez confuse, Fromentin, les Maîtres d'autrefois, p. 399.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « biographiquement »

(Date à préciser) Dérivé de biographique avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biographiquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biographiquement bjɔgrafikœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « biographiquement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biographiquement »

  • Magnifique plaidoyer pour la VIE dont l’auto-révélation “en passant” dans le monde de ses manifestations diverses et multiples est notre raison de vivre biographiquement. En effet, pas de naissance – vie prenant forme apparente – sans la fin sine qua non de cette apparition. Tout cela fait l’objet de la phénoménologie de la vie selon Michel Henry. Et pendant ce temps de vie biographique nous assumons le fait d’être un “moi de la vie” en s’exercant au bonheur selon Camus, qui posait la question dans “Noces”: “Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord d’un être avec la vie qu’il mène?” Et j’ajouterai: sur Terre, de la naissance à la mort, qui ne sera qu’un retour à la vie absolue, donc à l’état pré- et postmatérialiste de la seule éternité. L'ère de la transition, Peut-on (vraiment) vouloir être immortel? – L'ère de la transition
  • Quant à Montréal, «c'est quand même ma ville [...] affectivement, biographiquement», a affirmé le Franco-Canadien. «Quand je reviens à Montréal, j'ai l'impression de rentrer à la maison.» La Presse, Niels Schneider «pas vraiment très désiré» au Québec
  • Pour les spécialistes du compositeur, il s'agit pourtant de l'une de ses œuvres majeures, tant biographiquement que musicalement. « C'est son premier travail très personnel, analyse son biographe Bertrand Dermoncourt. Tout ce qu'il a composé avant le Chant funèbre était écrit sous diverses influences très marquées. C'est une œuvre qu'il a beaucoup regretté d'avoir perdue. » Stravinsky en parle d'ailleurs longuement dans ses écrits : « Malheureusement, écrit-il en 1935, dans ses Chroniques, la partition de cette œuvre a disparu pendant la révolution... Je ne me souviens plus de sa musique, mais je me rappelle très bien l'idée dans laquelle je l'avais conçue. C'était comme un cortège de tous les instruments soli de l'orchestre venant tour à tour déposer, en guise de couronne, sur le tombeau du maître, chacun sa mélodie, et cela sur un fond grave de murmures en trémolo à l'instar des vibrations des voix de basse chantant en chœur. » Plus tard, dans Memories, il ajoutera : « Je me souviens de la pièce comme de la meilleure de mes œuvres avant L'Oiseau de feu, la plus avancée pour ce qui est de l'harmonie chromatique. » C'est dire si on espérait l'entendre jouer à nouveau ! Le Point, Stravinsky : "Chant funèbre, la meilleure de mes œuvres avant L'Oiseau de feu" - Le Point
  • Il existe des "signaux" génétiquement programmés chez les unicellulaires, comme chez tputes les espèces vivantes. Chez une série d'espèces possédant un système sensoriel, des "signaux" peuvent être biographiquement élaborés., et fonctionner. Un chien "reconnaît" (on devrait dire "discrimine") la voix de son maître, l'odeur de sa nourriture, des particularités visibles d'un "chemin" accoutumé. Club de Mediapart, signaux, signes et systèmes de signes | Le Club de Mediapart
  • Si je devais arriver enfin à n’avoir qu’une seule pratique, je ne sais pas très bien comment elle se matérialiserait, parce que ça serait ce qui se passe, physiquement, biographiquement, entre les moments où je suis en train d’écrire de la littérature et les moments où je suis en train de faire des photos. Donc c’est un entre-deux, et mon endroit est réellement celui-là, c’est-à-dire que, quand j’ai vraiment commencé à réfléchir sur le genre de photos que je faisais, je me suis rendu compte d’une chose qui est qu’au fond je ne cessais jamais de dire un moment – j’utilise « moment » aussi bien dans son acception musicale. Et je ne peux le traduire qu’en décrivant quelque chose : je suis en train d’écrire, machine ou ordinateur, je suis à l’intérieur de quelque chose qui est absolument immobile, plutôt dur, plutôt très tendu. Je m’arrête au milieu d’une phrase, je lève les yeux – quand on est en train d’écrire, si on lève les yeux, on ne voit pas ce qui est devant. J’arrête d’écrire, et là, levant les yeux, je vois effectivement ce qui est devant moi : paysage, mur, immeuble, tout ce qu’on veut, et donc tout à coup j’ai un champ de vision qui peut se transformer précisément en une photographie. DIACRITIK, Temps profond : Denis Roche (deuxième partie)

Traductions du mot « biographiquement »

Langue Traduction
Anglais biographically
Source : Google Translate API

Biographiquement

Retour au sommaire ➦

Partager