La langue française

Biélorusse

Sommaire

  • Définitions du mot biélorusse
  • Étymologie de « biélorusse »
  • Phonétique de « biélorusse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « biélorusse »
  • Citations contenant le mot « biélorusse »
  • Traductions du mot « biélorusse »

Définitions du mot « biélorusse »

Wiktionnaire

Adjectif

biélorusse \bje.lɔ.ʁys\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la Biélorussie, son peuple, sa culture ou sa langue.
    • Le Moyen Âge est ainsi censé prouver, au-delà de toute démarche rationnelle, la présence légitime de tel ou tel groupe en tel endroit, en fonction des intérêts du moment (c’est ainsi que, par exemple, les dirigeants biélorusses proclament en 1989 les racines médiévales la Biélorussie, déclarée héritière du grand-duché de Lituanie, comme moyen de se démarquer des Russes, avant d’abandonner cette thématique en 1995, dans le cadre d’un rapprochement diplomatique…). — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat, 2007)

Nom commun

biélorusse \bje.lɔ.ʁys\ masculin singulier

  1. Langue slave parlée principalement en Biélorussie et en Russie.
    • Inconnue dans les variations de l’alphabet latin comme une lettre à part entière, l’apostrophe est essentielle pour le biélorusse. Elle sert à montrer, lorsqu’une consonne est suivie d’une voyelle, que la première n’est pas palatalisée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biélorusse »

→ voir Biélorusse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biélorusse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biélorusse bielɔrys

Évolution historique de l’usage du mot « biélorusse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biélorusse »

  • « Je n’ai jamais pensé qu’il puisse y avoir des gens en Biélorussie qui voudront détruire le pays », a affirmé, samedi, Alexandre Loukachenko, lors de l’inauguration d’un monument dans l’Est biélorusse. Selon lui, le pays vit actuellement un « moment très dangereux pour sa souveraineté et son indépendance ». Mais « personne ne se verra permettre de trahir ou détruire ce que vous et moi, nous avons créé pendant un quart de siècle », a assuré le président biélorusse. Le Monde.fr, Des dizaines d’arrestations en Biélorussie à l’approche de l’élection présidentielle
  • Connu pour ses enquêtes dans le domaine de la santé, le journaliste biélorusse de 51 ans Sergueï Satsouk risque dix ans de prison. Affaibli par la crise économique et la gestion du Covid-19, le régime du président Loukachenko accentue les pressions et les arrestations sur les médias et les opposants en vue de la présidentielle d’août prochain. La Croix, La santé, autre sujet sensible en Biélorussie
  • Le président biélorusse est ainsi. Il a un avis sur tout. Pas toujours pertinent. Exemple ? Depuis plusieurs semaines, son « expertise » sur le Covid-19 nourrit les programmes télévisés. Pour l'éradiquer, il prône une recette : la vodka, le sauna et le labeur. « Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux », fanfaronne-t-il. Il fustige aussi les plus fragiles de ses concitoyens. « Comment pouvez-vous vivre en pesant 135 kilos ? Votre cœur défaille ! Vous avez un corps malade et le virus vous attaque. » Quant au confinement, il l'exclut. « Il faut bien que l'économie tourne et que les gens mangent. » Le Point, Biélorussie : Loukachenko en route vers un sixième mandat - Le Point
  • Le président Loukachenko veut un contrôle total sur la population. Il opère ce contrôle à travers la presse, en mettant à leur disposition les informations qui lui conviennent. En 2017, il a instauré une taxe contre les “parasites”, c’est-à-dire toute personne qui travaille moins de six mois par année. Cela a amené un climat de tension sociale dans le pays. Les Biélorusses sont sortis dans les rues pour protester. Les journalistes qui couvraient l’événement ont été agressés et emprisonnés pour “hooliganisme” et “participation à des rassemblements non autorisés.” Johann Bihr, alors responsable du bureau d’Europe de l’Est et Asie Centrale de Reporters Sans Frontières, dénonce : “ce harcèlement policier brutal et systématique constitue une violation patente de la liberté de la presse et du droit à l’information des citoyens biélorusses.” Le Journal International, Biélorussie élections présidentielles 2020: La montée des tensions sociales - Le Journal International
  • Le 18 juin, le Comité pour le contrôle de l’Etat, sorte de parquet financier biélorusse, a annoncé l’arrestation de l’ex-banquier, l’accusant de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale. Une vingtaine d’employés de l’établissement ont également été arrêtés, tandis que l’Etat prenait le contrôle de la banque, propriété du groupe gazier russe Gazprom. M. Babaryka, qui avait démissionné de Belgazprombank peu avant de se porter candidat, a dénoncé une « campagne d’intimidation » à des fins « politiques ». Le Monde.fr, En Biélorussie, l’opposant Viktar Babaryka dénonce la « campagne d’intimidation » de Loukachensko
  • Jeudi 18 juin, le candidat à l’élection présidentielle du 9 août et ex-président de la banque biélorusse Belgazprombank, Viktor Babariko, a été placé en garde à vue pour malversations financières. Courrier international, Arrestation du principal candidat d’opposition à la présidentielle biélorusse
  • Les autorités biélorusses ont récemment mis en place un système d’identification obligatoire des internautes qui laissent des commentaires sur les sites d’actualité ou sur les forums. Le Courrier de Russie, Biélorussie : Loukachenko face à la rue

Traductions du mot « biélorusse »

Langue Traduction
Anglais belarusian
Espagnol bielorruso
Italien bielorusso
Allemand belarussische
Portugais bielorrusso
Source : Google Translate API
Partager