La langue française

Bibliciste

Sommaire

  • Définitions du mot bibliciste
  • Étymologie de « bibliciste »
  • Phonétique de « bibliciste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bibliciste »
  • Citations contenant le mot « bibliciste »
  • Traductions du mot « bibliciste »

Définitions du mot bibliciste

Trésor de la Langue Française informatisé

BIBLICISTE, subst.

Personne qui étudie la Bible. Synon. biblicisant*, bibliste* B :
Il [Rowland Williams, ecclésiastique anglais] employa les dernières années de sa vie à traduire les livres prophétiques de l'Ancien Testament... S'il eût vécu, il eût sans doute eu à subir plus d'un assaut des biblicistes anglais. Réville, R. des Deux-Mondes,1875, p. 891 (Littré Suppl.).
Rem. Attesté aussi dans Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965.
Prononc. Seule transcr. dans Littré : bi-bli-si-st'. Étymol. et Hist. 1875, supra. Dér. du rad. du lat. médiév. biblicus (biblique*); suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

bibliciste \bi.bli.sist\ masculin

  1. Celui qui étudie la Bible, travaille sur les textes bibliques.
    • Il [Rowland Williams, ecclésiastique anglais] employa les dernières années de sa vie à traduire les livres prophétiques de l’Ancien Testament… s’il eût vécu, il eût sans doute eu à subir plus d’un assaut des biblicistes anglais. — (Albert Réville, Revue des Deux-Mondes, 15 août 1875, page 891)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BIBLICISTE (bi-bli-si-st') s. m.
  • Celui qui étudie la Bible, travaille sur les textes bibliques. Il [Rowland Williams, ecclésiastique anglais] employa les dernières années de sa vie à traduire les livres prophétiques de l'Ancien Testament… s'il eût vécu, il eût sans doute eu à subir plus d'un assaut des biblicistes anglais, Réville, Rev. des Deux-Mondes, 15 août 1875, p. 891.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bibliciste »

(Siècle à préciser) Dérivé de biblique avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bibliciste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bibliciste biblisist

Évolution historique de l’usage du mot « bibliciste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bibliciste »

  • Je suis tombé sur un texte assez pertinent en cette matière. Son auteur est un bibliciste québécois de Montréal se nommant Sébastien Doane. Le résultat de ses recherches est intitulé Unejustification biblique de l’esclavage. Il commence son texte en disant : Au cours des siècles, la malédiction de Canaan a servi à justifier l’esclavagisme des Noirs. Au Moyen Age, les Arabes possédaient déjà beaucoup d’esclaves noirs. Même si aucun texte du Coran ne traite de cette malédiction, le récit était bien connu et des théologiens musulmans en ont fait le fondement de l’asservissement des Noirs. , mediacongo.net - Actualités - Le Noir et l’Afrique vus par les occidentaux : « une race inférieure »
  • Elle commence avec Galilée et Newton, qui n'ont pas de rapport direct avec le peuple juif. Avec cette précision que, si Newton était judaïsant, puisque bibliciste fanatique, il n'était pas un représentant de l'esprit juif. Cela dit, je repère trois éléments congruents dans la rencontre de la cosmologie moderne et de l'esprit juif. Le premier est la liberté de penser due à une méditation constante du temps. «Les Juifs sont les bâtisseurs du temps», disait le théologien Abraham Heschel, ce n'est donc pas tout à fait un hasard s'ils ont accueilli avec plus de faveur que d'autres l'idée que le temps était une dimension essentielle de l'espace, et qu'il y avait un caractère caché des replis de la matière nécessitant une exploration dépassant l'expérience. Là, je retourne la table par rapport à un physicien nazi prix Nobel comme Philipp Lenard, qui haïssait Einstein, et considérait tout cela comme de l'élucubration par rapport à la solide physique expérimentale - avec les objets que l'on peut déterminer et la technologie qui en découle. Le Figaro.fr, "Les Juifs ont accepté de vivre au grand vent de l'histoire"

Traductions du mot « bibliciste »

Langue Traduction
Anglais biblicalist
Espagnol biblicalista
Italien biblicalist
Allemand biblikalist
Chinois 圣经主义者
Arabe الكتاب المقدس
Portugais bíblico
Russe biblicalist
Japonais 聖書学者
Basque biblicalist
Corse biblista
Source : Google Translate API
Partager