La langue française

Beylick

Sommaire

  • Définitions du mot beylick
  • Phonétique de « beylick »
  • Citations contenant le mot « beylick »
  • Traductions du mot « beylick »

Définitions du mot « beylick »

Trésor de la Langue Française informatisé

BEYLI(C)K,(BEYLIK, BEYLICK) subst. masc.

HIST. Province que gouvernait un bey.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
Prononc. et Orth. Seules transcr. dans Littré : bé-lik' et dans Barbeau-Rodhe 1930 : [bε ˑlik]. [e] fermé dans Littré parce que la syll. est atone et à cause de l'infl. de [i] de la 2esyll. Les dict. gén. enregistrent beylik. On relève la graph. beylick dans Pol. 1868. Étymol. et Hist. 1624 beglic « province gouvernée par un bey » (L. Deshayes de Courmenin, Voiage de Levant Fait par le commandement du Roy en l'année 1621, Paris, 1624, p. 191 cité par R. Arveiller dans Z. rom. Philol., t. 87, 1971, p. 529 : le Peloponese, qui n'est auiourd'huy qu'un beglic); 1624 beglic « gouvernement d'une province » (Ibid., p. 251 cité par R. Arveiller); 1689 beilik « charge et fonction d'un bey » (Hist. des dernières révolutions du royaume de Tunis et des mouvemens du royaume d'Alger, Paris, 1689, 46, ibid., p. 530 : [À Tunis, les qualités de Mourat] parurent dans toute sa conduite, et principalement dans les fonctions du Beilik qu'il exerça du vivant de son beau-père). Empr. du turc beglik, beylik « rang ou fonction de bey » et « juridiction d'un bey » (R. Arveiller, loc. cit., p. 531; NED, s.v. beylic).
DÉR.
Beylical, ale, adj.[En parlant d'un inanimé] Qui se rapporte à un bey et plus partic. au bey de Tunis. Palais beylical, (Le Monde19 janv. 1952, p. 2, col. 1). [bεlikal]. Également [be-]. 1reattest. 1887 (Besch. d'apr. Arv. dans Z. rom. Philol., t. 87, 1971, p. 530); dér. de beylick, suff. -al*.

Wiktionnaire

Nom commun

beylick \bɛ.lik\ masculin

  1. Variante orthographique de beylik.
    • En admettant qu’Abd-El-Kader puisse aspirer à gouverner le beylick, rien ne justifie ses prétentions sur l’autre. — (Pierre Germain, Drouët d’Erlon: Maréchal de France, 1985)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « beylick »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
beylick

Citations contenant le mot « beylick »

  • Le beylick symbolisait l’exclusion du paysan du pouvoir politique et la territorialisation de ses espaces de vie et de parcours. N’ayant pas de peuplement, la colonisation turque est demeurée dans l’esprit rural, le gendarme de l’espace public urbain qu’il fallait payer par l’impôt pour qu’il veille sur le pays symbolique, ce vaste territoire virtuel où la régence exerce sa souveraineté si loin du territoire réel du pain quotidien. Le beylick est donc l’ensemble des voies de communications, calqué sur les antiques voies romaines, réseau sans propriétaire sans limites tangibles dont on peut jouir par effraction. Cette virtualité du Beylick accompagne encore de nos jours le regard du citoyen vers l’espace public non privatisé au point où jeter des déchets (bouteilles, ordures, mégots, papiers) sur la voie publique est un acte reflexe inconscient de stigmatisation de l’adversaire, un geste vers le néant. Dans l’imaginaire algérien en construction le domaine public n’est toujours pas un espace intégré par la nation. La décolonisation des esprits prendra encore de nombreuses années. Le Matin d'Algérie, Algérie, l’espace public entre le Beylik et le Bien Vacant (I) | Analyse

Traductions du mot « beylick »

Langue Traduction
Anglais beylick
Espagnol beylick
Italien beylick
Allemand beylick
Chinois 贝里克
Arabe بيليك
Portugais beylick
Russe бейлик
Japonais ベイリック
Basque beylick
Corse beylick
Source : Google Translate API
Partager