La langue française

Bérylliose

Définitions du mot « bérylliose »

Wiktionnaire

Nom commun

bérylliose \be.ʁi.ljoz\ féminin

  1. (Nosologie) Maladie induite par l’exposition au béryllium ou à ses composants.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bérylliose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bérylliose beriljɔs

Évolution historique de l’usage du mot « bérylliose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bérylliose »

  • Chaque jour, de plus en plus de substances chimiques s’ajoutent à votre charge corporelle totale. Est-il si étonnant qu’il y’ait eu une telle augmentation des problèmes et des maladies pulmonaires ? Une étude mettant en évidence les effets de la pollution environnementale a révélé que les employés de pressing présentaient un risque de décès lié au cancer 25 pour cent plus important que l’ensemble de la population. Ces employés présentaient un risque plus élevé de cancer de la langue, du poumon et des cervicales, ainsi que de pneumonie lorsqu’exposés au seul perchloroéthylène. Une autre étude a mentionné l’exposition des ouvriers d’usine au béryllium, un métal fréquemment utilisé dans la fabrication d’articles de sport, de matériel dentaire et de pièces d’avion comme étant responsable de l’apparition de maladies pulmonaires et du cancer du poumon. Jusqu’à 30 pour cent des travailleurs ayant été sensibilisés au métal sont morts de la bérylliose chronique, ou de ses complications. De plus, une récente étude publiée dans l’American Journal of Industrial Medicine a confirmé le lien entre l’exposition au béryllium et le cancer du poumon. Presse santé, Ces 4 facteurs qui causent le cancer du poumon en dehors de la cigarette
  • L'auteur, Gérard Guitard Né à Perpignan en 1925, Gérard Guitard, conseillé par son père, poursuit d'abord des études de médecine, mais sa passion pour la géologie est la plus forte. Tout en achevant sa thèse de médecine sur la bérylliose, il obtient le grade de licencié ès-Sciences. Sa carrière commence au BRGM, où il mène de front une carrière d'ingénieur et de chercheur. Il se consacre alors à l'étude du métamorphisme des terrains hercyniens des Pyrénées-orientales et du massif du Canigou en particulier, qui fera l'objet de sa thèse, soutenue en 1965 et publiée dans le numéro 63 des mémoires du BRGM. Ensuite il intègre le CNRS, au laboratoire de Géologie de l'Ecole Normale Supérieure, où il reste jusqu'en 1972. Il devient alors Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, dans le laboratoire de géologie structurale puis dans le laboratoire de pétrographie. Il occupa cette responsabilité d'enseignant chercheur jusqu'à sa retraite en 1998. Ses nombreux travaux relatifs à la pétrographie et à la tectonique sont unanimement reconnus par la communauté scientifique nationale et internationale. Gérard Guitard sera lauréat de la Société Géologique de France, prix de la Fondation Pierre Pruvost et lauréat de l'Académie des Sciences, prix Ch. Jacob. En 2005, Gérard Guitard lègue au Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel sa collection et rédige un catalogue raisonné, témoin de sa passion et de l'intérêt scientifique de sa collection. , Catalogue raisonné de la collection de minéralogie - Tautavel - Hominidés
  • 2 Il y a aussi dans le magnétron une céramique contenant un composé du béryllium. L’usage d’une disqueuse est absolument à éviter car la moindre inhalation des poussières de ce composé du béryllium peut provoquer une bérylliose, une maladie incurable des poumons. AgoraVox, Alzheimer, cancer et les champs magnétiques - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « bérylliose »

Langue Traduction
Anglais berylliosis
Portugais beríneo
Source : Google Translate API

Bérylliose

Retour au sommaire ➦

Partager