La langue française

Berbéro

Sommaire

  • Phonétique de « berbéro »
  • Évolution historique de l’usage du mot « berbéro »
  • Citations contenant le mot « berbéro »
  • Images d'illustration du mot « berbéro »
  • Traductions du mot « berbéro »

Phonétique du mot « berbéro »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
berbéro bɛrberɔ

Évolution historique de l’usage du mot « berbéro »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « berbéro »

  • Comment est née l’idée de créer des bijoux autour de la calligraphie et les motifs amazighs ? Très simplement après un documentaire que je tournais à Marrakech sur l’artisanat et le design, ce qui m’a fait plonger dans mes sources. J’ai étendu le projet à l’Algérie et la Tunisie, ce qui m’a permis de faire une sorte de voyage initiatique, un retour à la source première, la genèse de mon ADN où cohabite un métissage berbéro-arabe. En rentrant à Paris pour le montage, ça m’a saisi. Je me suis rapidement mise à l’ouvrage, j’ai customisé des sacs de vêtements pour commencer parce que je n’avais pas vraiment de notions de couture ou de création dans la mode. LesEco.ma, Rencontre: Rim Laredj, l'art conjugué au pluriel - LesEco.ma
  • Un parcours du «journal» de ce FB et l’on s’aperçoit qu’il s’agit plutôt d’un média subversif de tendance berbéro-makiste, des plus égarés, qui use de tous les moyens trompeurs pour semer la haine et la division ! Du coup l’on devine, même les plus inattentifs, que cette pétition n’est qu’une énième tactique fourbe visant à tromper – toujours en mettant en avant cette pseudo-défense de la «culture Amazigh» – et dans notre cas, en jouant opportunément sur la défense de la santé des citoyens menacée par ce terrible virus, par faute d’un manque de «ressources nécessaires » ; en message subliminal, «dû au désordre et au gaspillage de l’Etat» ! La solution est simple : changer la vocation de cette mosquée en «centre médical dédié aux contaminés» surtout en ces «temps» que la pétition qualifie de «durs», ou l’on doit «agir très vite» ! Il n’y a, pour eux, que cette mosquée inachevée d’ailleurs ! Même dans le cas d’une transformation, il faudra plus de trois ans !   , «Histoire et Culture Amazighs Afrique du Nord», un site subversif : Haro sur la Grande mosquée d’Alger !
  • Abordons ici une partie de cette précieuse étude. Il s’agit là de « la pensée berbere dans l’Antiquité «. Il dira en substance que « c’est dans sa géographie, non réduite à une simple délimitation territoriale (Numidie Massyle et Massaesyle, Getulie), mais exprimée par la caractéristique urbaine de ses grandes villes (Zama, Cirta, Siga, Iol, Varga, Tingi, Lixus…), qu’il faille rechercher les éléments significatifs d’une pensée berbère, fondamentalement ancrée à l’espace méditerranéen. Si sur le plan politique et économique, le monde berbère a subi les influences successives, punico-carthaginoise et romaine, il en fut tout autrement de la pensée philosophique et religieuse. Les courants dynastiques berbères, sur la lignée des Syphax, Massinissa, Micipsa, Mastanabal, Hiempsal, Jugurtha, Juba et Ptolémée, s’inscrivaient, à des degrés divers, dans un univers culturel plus hellénistique que latinisant, établi sur un soubassement régional berbéro-punico-carthaginois assez complexe. Dans la Berbérie antique, on partageait des éléments culturels et religieux punico-carthaginois, au plus fort de la domination romaine et de l’idéologie latine. On parlait libyco-berbère et carthaginois, mais c’est dans le répertoire grec que les illustres souverains berbères ont cherché la science et le savoir, d’abord pour des considérations de prestige.  Juba II, imprégné de littérature phénicienne, écrivait en grec, il était qualifié d’»écrivain grec». Ses œuvres, fragmentaires, rapportées par les anciens auteurs, comportaient des ouvrages sur l’histoire de l’Arabie, l’histoire d’Assyrie et l’histoire des Antiquités romaines.  Il y figurait des ouvrages sur l’histoire de la peinture et des peintres, celle des théâtres ainsi que des traités de grammaire, de botanique. Il s’était également investi dans des recherches sur les sources du Nil et est l’explorateur des îles Canaries, entre le 25 av. J.-C et le 23 ap. J.-C., suivant les indications du Périple d’Hanon, pour y faire l’inventaire de la faune et la flore (Pline l'Ancien, Ier siècle). Juba II, imprégné de littérature phénicienne, écrivait en grec, il était qualifié d’»écrivain grec». Ses œuvres, fragmentaires, rapportées par les anciens auteurs, comportaient des ouvrages sur l’histoire de l’Arabie, l’histoire d’Assyrie et l’histoire des Antiquités romaines. Il y figurait des ouvrages sur l’histoire de la peinture et des peintres, celle des théâtres ainsi que des traités de grammaire, de botanique. De la Rome païenne à la Rome chrétienne, le trait commun berbère est cette propension à la liberté de pensée, une disposition quasi-permanente qui transparait, d’abord, chez les empereurs romains berbères tels Septime Sévère et son fils Caracalla, ensuite chez certaines figures illustres de l’Eglise chrétienne, Tertullien, Aristippe et Saint Cyprien, appelant à l’établissement d’un empire chrétien universel, qui libère l’homme de toute forme de souveraineté terrestre, ne reconnaissant ni l’autorité de Rome, ni celle de l’Eglise romaine et de ses évêques. Saint Augustin sera le sauveur de l’âme de l’Eglise chrétienne, au moment même où la romanité chrétienne succombait sous les assauts vandales au nom de l’Arianisme, une nouvelle théologie, d’ailleurs d’origine berbère (Arius Presbytre de l’Eglise d’Alexandrie), opposée au dogme trinitaire. Elle préparera le terrain à la conquête arabo-musulmane. Au vu de ce rappel historique succinct de la pensée berbère antique, il est bien établi, qu’avant la conquête arabe, et s’agissant de la sphère du savoir et de la connaissance, du domaine des collections et des musées, objet de cette contribution, le monde berbère s’inscrivait, et d’une manière synchrone, dans l’espace culturel classique méditerranéen gréco-latino-chrétien, puisant des mêmes canons philosophiques, esthétiques et artistiques et de leur superposition à un fonds commun berbéro-punico-carthaginois. L’idée de collection, de musée, de théâtre et autres productions littéraires et artistique procède, nécessairement, de ce vaste corpus antique.» Prochainement, nous reviendrons sur cette intervention sous d’autres angles et surtout d’autres périodes.     R. C.   , Etude : La pensée berbère dans l’Antiquité
  • «Mon père jouait dans les groupes de ganga et ma mère dans les formations berbéro-hassanie de guedra ; mes parents ont donc été ma première école artistique», nous confie fièrement Saïd Tichiti. Mais cette affaire de famille n’est pas seulement l’affaire des grands. En effet, même les enfants y participent. «Mes cinq autres frères aînés étaient eux aussi très actifs dans la musique, même s’ils étaient plus influencés par Nass El Ghiwan et les Beatles, dans les années 1970», souligne l’artiste. Ses quatre demi-sœurs, deux de chacun des parents, enrichissent aussi l’univers artistique de la famille, en évoluant dans des groupes féminins de musique et de dance traditionnelle. , Diaspo #137 : Saïd Tichiti, maestro de la musique amazigho-hassanie en Hongrie
  • Madjid BOUMEKLA : Hormis quelques intellectuels et universitaires qui se donnent la peine de lire des livres, le reste de nos compatriotes parmi ceux ayant des capacités de lecture ne le font pas. Je me dis un article est vite lu qu’un livre. C’était l’une des raisons qui m’ont poussé à préférer écrire des articles. Il y a aussi le besoin et le plaisir de transmettre mon expérience de militance. Mes domaines de prédilection sont ceux de la culture berbéro-kabyle et de la politique algérienne. Kabyle.com, Entretien avec Madjid BOUMEKLA : « mon livre est avant tout destiné aux Franco-berbères » – Kabyle.com

Images d'illustration du mot « berbéro »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « berbéro »

Langue Traduction
Anglais berber
Espagnol beréber
Italien berbero
Allemand berber
Chinois 柏柏尔人
Arabe البربر
Portugais berbere
Russe берберский
Japonais ベルベル人
Basque berber
Corse berbera
Source : Google Translate API
Partager