La langue française

Bellevillois, bellevilloise

Sommaire

  • Définitions du mot bellevillois, bellevilloise
  • Étymologie de « bellevillois »
  • Phonétique de « bellevillois »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bellevillois »
  • Citations contenant le mot « bellevillois »
  • Images d'illustration du mot « bellevillois »
  • Traductions du mot « bellevillois »

Définitions du mot « bellevillois, bellevilloise »

Trésor de la Langue Française informatisé

BELLEVILLOIS, OISE, adj. et subst.

GÉOGR., HIST.
A.− Emploi adj. [En parlant d'une pers.] Qui habite le quartier parisien de Belleville. Petit communiste bellevillois (Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 134).
Spéc. [En parlant d'une pers., d'une collectivité] Qui concernait les révolutionnaires de ce quartier ou s'était rallié à eux pendant les troubles de la Commune (1871). Bataillons bellevillois (E. et J. de Goncourt, Journal,1871, p. 749).
B.− Emploi subst. Celui qui était du quartier de Belleville ou s'était rallié aux habitants, révolutionnaires de ce quartier pendant la Commune :
J'entends un jeune Bellevillois s'exclamer, en s'adressant à ses camarades : « C'est dégoûtant! Dans les compagnies, c'est à celui qui mangera le plus et boira davantage! » E. et J. de Goncourt, Journal,1871p. 756.
Rem. Ce mot n'est attesté dans aucun dict. gén. des xixeet xxesiècles.
Orth. − Var. bellevillais (cf. M. Fuchs, Lex. du Journal des Goncourt, 1912); sur la correspondance des finales -ois/-ais, v. art. -ais.
ÉTYMOL. ET HIST. − [1869 pol. (Darm. 1877, p. 85 : Nous avons vu depuis 1869 les Bellevillois apparaître sur la scène politique)]; 1871, supra. Dér. de Belleville, quartier ouvrier de Paris, divisé en 1860 entre le XIXeet le XXearrondissement; suff. -ois*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Darm. 1877, p. 85. − Dub. Pol. 1962, p. 128.

Wiktionnaire

Adjectif

bellevillois \bɛl.vi.lwa\

  1. Relatif à Belleville, quartier de Paris, en France.
    • Bellevillois (⁶), de Belleville (Paris), dépt de la Seine. « Ce n’est pas là le Sénat qu’on avait promis aux populations bellevilloises. » (Le Pays du 14 mars 1877.) — (Lucien Merlet, « Dictionnaire des noms donnés aux habitants des diverses localités de la France » (suite), Mélusine, (no. 7, première année), Librairie mythologique de Viaut, Paris, 5 avril 1877, p. 164)
  2. Relatif à Belleville, commune française située dans le département de la Meurthe-et-Moselle.
  3. Relatif à Belleville, commune française située dans le département du Rhône.
  4. Relatif à Belleville, commune française située dans le département des Deux-Sèvres.
  5. Relatif à Belleville-sur-Loire, commune française située dans le département du Cher.
  6. Relatif à Belleville-sur-Meuse, commune française située dans le département de la Meuse.
  7. Relatif à Belleville-sur-Vie, commune française située dans le département de la Vendée.
  8. Relatif à Saint-Martin-de-Belleville, commune française située dans le département de la Savoie.

Forme d’adjectif

bellevilloise \bɛl.vi.lwaz\

  1. Féminin singulier de bellevillois.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bellevillois »

→ voir Bellevillois
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bellevillois »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bellevillois bɛlœvilwa

Évolution historique de l’usage du mot « bellevillois »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bellevillois »

  • La municipalité réfléchit, d’ores et déjà, à la reprise totale des activités et a chargé Alexandre Coyeaud, conseiller municipal et président du club de natation bellevillois, de travailler sur l’image du centre aquatique des Presles, avec, notamment, des moments festifs. www.leberry.fr, Le centre aquatique de Belleville-sur-Loire rouvre fin juillet - Belleville-sur-Loire (18240)
  • Ils provenaient des ligues du Grand Est, de Franche-Comté, des Hauts de France et des DOM-TOM. Le fait de combattre à domicile, devant un public meusien, mais aussi le travail à l’entraînement, ont permis à trois licenciés du club bellevillois de se distinguer. Nolann Mahé (14 ans), minime (2) en moins de 60 kg, champion de ligue du Nord-Est est devenu champion de Zone et s’est qualifié pour le championnat de France qu’il disputera samedi 9 et dimanche 10 juin à Boulogne-sur-Mer. , Edition Verdun | Boxe française : Nolann Mahé aux championnats de France
  • Depuis plusieurs années, le comité des fêtes est très mobilisé pour la préparation du défilé de Saint-Nicolas. Et pour cause. Le président Jean-Paul Ehles l’explique : « Le char dédié à saint Nicolas, et aux personnages qui l’entourent, le père Fouettard et les trois enfants, fait l’objet d’aménagements et de retouches. Mais nous nous sommes fixé l’objectif de réaliser un char nouveau chaque année. » Un char intégré au défilé bellevillois, mais qui ensuite prend place au sein du défilé de Verdun. « Cette année, le char illustrera un conte de Charles Perrault : logique puisque nos locaux sont très proches de l’école maternelle portant le nom de l’écrivain », poursuit-il. , Edition Verdun | Un nouveau char pour le défilé de Saint-Nicolas
  • Notamment à la suite des mesures sanitaires prises par le site bellevillois : « On a mis en place un plan de continuité de l’activité tout en limitant le nombre de salariés sur le site. Il a été divisé entre 2,5 et 3 », chiffre Jean-Marie Boursier. Avant le début de la pandémie, 1.300 personnes travaillaient à Belleville. Aujourd’hui, « nous sommes plutôt autour de 500 », reprend-il. www.leberry.fr, La visite décennale de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire décalée au 6 juin - Belleville-sur-Loire (18240)
  • « Nous sommes bien sûr impatients de pouvoir accueillir nos visiteurs », assure Anna Ruellé, directrice de la Maison de Loire du Cher. Le 18 mai, après deux mois de fermeture, confinement oblige, le site bellevillois dédié au fleuve devrait avoir l’autorisation d’ouvrir à nouveau ses portes au public. Ce qui implique de nombreuses précautions pour recevoir ceux qui viendront « dans les meilleures conditions, sans aucun risque pour leur santé ». www.leberry.fr, En Sancerrois, les sites accueillant visiteurs et touristes se préparent à rouvrir - Sancerre (18300)
  • Les utilisateurs de la voie verte, dans sa partie bellevilloise entre pont de la Galavaude et station d’épuration, ont une vue imprenable sur les « deux » barrages de Belleville qui cohabitent. , Edition Verdun | Cohabitation éphémère des deux barrages bellevillois
  • Repas dansant organisé par le club de boxe française bellevillois. Sur réservation. Menu adulte : apéritif (offert), assortiment de 6 réductions, buffet chaud (bœuf sauce Guiness, coq sauce bière, etc.), dessert. Menu enfant : lasagne + dessert. , Soiree irlandaise : Soiree, repas dansant a Thierville sur Meuse
  • Au moment où les travaux d’aménagement de la rue de la République vont reprendre, il est intéressant de reculer d’un bon siècle pour se remémorer l’aspect du village au début du XXe siècle. Jacques Champ, 1er adjoint bellevillois a fouillé dans quelques ouvrages pour retrouver des informations qu’il a synthétisées pour en faire un panneau documentaire installé dans le hall de la mairie. Jacques Champ raconte : " La Guerre de 14-18 a presque entièrement détruit la bourgade de vignerons installée au pied de la côte, déjà ravagée par le phylloxéra. Au milieu du XIXe siècle, Belleville n’était qu’un village de 3 à 400 habitants, bâti au pied de la côte, de part et d’autre de la Grand-rue, aujourd’hui rue de la République, et du bas de la rue Mangin. L’église détruite pendant la Première Guerre Mondiale, s’élevait à l’emplacement du présent square de la rue de la République. Aucune maison ne bordait alors la route de Neufchâteau à Mézières (CD 964) qui n’était qu’une route étroite desservant les champs et les pâquis (pâturages) sur la Meuse ". Il rappelle que c’était l’époque de la petite exploitation viticole et agricole. " Modeste, souligne-t-il, avec environ 42 ares de vignes et 30 ares de terre. Les travaux des champs s’accomplissaient souvent encore à la main ". Puis de grands travaux ont vu le jour. En 1864, au Sud-Est du vieux village, édification de la voie ferrée Châlons-Metz. De 1868 à 1874, percement du canal de l'Est. Après 1870, construction des forts et casernements du système Séré de Rivières, dont le fort de Belleville et le fort Saint-Michel, et de nombreux ouvrages. En 1907, début des fours à chaux de Montgrignon et creusement de la carrière. En 1908, construction de la mairie actuelle, gravement endommagée par l’artillerie en 1916. En 1911, édification du chemin de fer départemental, dit " le Tacot ". L’importante main-d’œuvre nécessaire explique l’évolution de la population : 775 habitants en 1876, 2.834 en 1911… Et aujourd’hui, près de 3.300. , Edition Verdun | Retour sur le passé bellevillois d’avant 1914
  • Licencié au club bellevillois de Savate Boxe Française, Nolann Mahé est devenu dimanche à Boulogne-sur-Mer vice-champion de France minimes en moins de 60 kg. , Edition Verdun | Boxe française : Nolann Mahé vice-champion de France
  • Frédéric, restaurateur bellevillois, ne partage pas cet avis. Pour lui, les habitants vivent avec le centre national de production d'électricité depuis trente ans et connaissent bien les risques. www.leberry.fr, Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire : "On est suffisamment pollué comme ça" - Belleville-sur-Loire (18240)
  • Samedi 7 décembre, marché de Noël au profit du Téléthon, organisé par le Twirling bâton bellevillois, à la salle des fêtes, de 10 à 18 heures. www.leberry.fr, Les marchés de Noël du week-end dans le Cher - Aubigny-sur-Nère (18700)
  • Dans ce contexte nouveau, la commune de Belleville n’aura plus à assumer l’entretien des réseaux, ni des châteaux d’eau. Pour le consommateur bellevillois, rien ne change : télé relève et facturation seront assurées par Veolia. , Environnement | La gestion de l’eau potable sera assurée par la CAGV
  • L’événement prévoit également d’occuper l’espace public par de multiples activités associatives et culturelles visant à rassembler les bellevillois autour d’une expérience de citoyenneté alternative. , Belleville en Vrai! – Que Faire à Paris ?
  • Dans son antre bellevillois, Cédric Casanova vend une dizaine d'olives de table siciliennes, dont la Cerasuola, assez confite et entêtante en bouche (7 € les 580 g). Les Echos, Top 5 : les meilleures olives de table | Les Echos
  • Suite à la mobilisation du quartier pour la défense d’une métallerie rue Ramponeau menacée de destruction, les bellevillois ont réalisé l’enjeu d’avenir que représente pour la vie du quartier, le maintien de l’activité artisanale et de petite industrie. Ménil Info, l'actualité de Ménilmontant, Journées de l’Artisanat à Belleville - 13 et 14 octobre - Ménilmontant
  • A l’immense Frédérick, les Holacher proposèrent, en 1873-1876, de reprendre sur leurs planches bellevilloises quelques-uns de ses rôles à succès, dans « Le Portier du n° 45 », « Le Sonneur de Saint-Pierre », « Le Crime de Faverne »… Bien sûr, ils ne pouvaient pas lui payer un cachet de star mais le geste était là. , Souvenir du Théâtre de Belleville
  • Genre: revanche des rades suite avec ce spécimen bellevillois repris tonique, toiletté sympathique et bricolant, sans filtre, sans tic, les petits plats d’une Grande Bleue du quotidien et parfois même agitée du Bassin. Le Figaro.fr, Petit Navire, bistrot méditerranéen de Belleville
  • La détresse se lit sur le visage du délégué du personnel CFDT du site bellevillois d’Hory-Chauvelin, Stéphane Devaux et sur celui de Jean-Marie Asseline, son suppléant. , Région | Restauration de monuments : emplois menacés à Ennery
  • «Nous allons organiser quelque chose de grand. De beau. » Jérôme Billebault, président du boxing club bellevillois, ne tient plus en place. Porté par la fierté de tout un club, il est impatient d'être à samedi pour voir se dérouler le gala de boxe dont l'organisation mobilise les troupes depuis plusieurs semaines. Et pour cause, ce dernier verra s'affronter le champion de France poids lourd, Cyril Leonet, de Limoges (Haute-Vienne), et Marouan Larouiche, du boxing club Victoria, d'Orléans (Loiret). Près de 600 personnes sont attendues au complexe sportif de Belleville-sur-Loire, qui accueillera également deux autres combats professionnels. Une première pour le département du Cher. www.leberry.fr, Le club de boxe de Belleville est le premier du Cher à organiser un championnat de France ce samedi - Belleville-sur-Loire (18240)
  • Les restaurateurs bellevillois auraient dû être bien occupés en fin de saison hivernale. Faute de clients depuis un mois dans les stations, en toute discrétion, ils ont rallumé leurs fourneaux au profit du personnel hospitalier, en première ligne face à la pandémie de coronavirus. , Coronavirus | Coronavirus/Savoie : un décès de plus, des mails frauduleux au nom du préfet, une aide exceptionnelle pour les familles à Chambéry... revivez la journée de ce vendredi
  • Figure bellevilloise bien enracinée dans sa commune, Pierre Malcurat porte allègrement ses 93 ans, « même si, confie-t-il, avec l’âge, je suis un peu dur d’oreille ». Qu’importe, il a des tas de souvenirs à raconter, et sa mémoire est quasiment intacte. Difficile d’être plus Bellevillois que lui, puisqu’il est né le 16 décembre 1923 rue de la République, fils d’un cheminot, Étienne Malcurat, mécanicien de route, et de Jeanne Marchal, fille d’un petit cultivateur d’Ornes. , Edition Verdun | Le doyen des cheminots du Verdunois
  • Le milieu de l'OM est un globe-trotteur passé par Londres, Madrid ou la Russie, avant de rejoindre Marseille. Mais le clasico est un retour aux sources pour ce véritable titi parisien. Ou plutôt bellevillois. leparisien.fr, Lassana Diarra, l'enfant de Belleville - Le Parisien
  • Le dos en compote, je sors de chez mon ostéo bringuebalante… C’est peut-être mon envie de me rouler en boule qui mène mes pas vers ce bistro bellevillois, pépite bistronomique du boulevard. Accueillie par la gouaille et la gentillesse d’Hicham et Alham Sanhaji, restaurateurs de choc, je vais de bonne surprise en bonne surprise. L’entrée joue sur du velours : poireaux, jaune d’œuf confit, champignons shimeji et inattendue pointe de fève tonka. Pour suivre, le plat du jour, classique sur le papier, mais malicieux à la dégustation, autour d’un généreux morceau de tendre filet mignon, purée de patate douce combinée à des touches de châtaignes et à un jus au brandy. Là où il y a du jus et de la justesse, il y a forcément un bon chef, et mieux, ici il y en a même deux, passés par de belles maisons où ils ont puisé leur rigueur technique, qu’on est ravis de retrouver à prix aussi doux. Bonne humeur, bonnes assiettes : voilà un hérisson qui ne manque pas de piquant ! Télérama, Paris : aux Cuistots migrateurs, un brunch d’enfer à prix très doux
  • L’histoire se précipite et le prétexte de la dépêche d’Ems va entraîner en juillet 1870 la guerre Franco-Prussienne. Cette guerre sera marquée par l’interminable siège de Paris et par le développement de la Garde Nationale où les bellevillois joueront souvent un rôle important. , De la Commune de Paris à La Villette et à Belleville (…)
  • Belleville-sur-Loire. Samedi 7 décembre, marché de Noël au profit du Téléthon, organisé par le Twirling bâton bellevillois, à la salle des fêtes, de 10 à 18 heures. Sury-ès-Bois. Marché gourmand le 8 décembre, de 10 à 18 heures, à la salle des fêtes, organisé par les Amis de l’église Saint-Martin. On y trouvera pâtisseries, miel, pâté aux pommes de terre, confitures, artisanat d’art… www.leberry.fr, La liste des marchés de Noël dans le nord du Cher - Aubigny-sur-Nère (18700)
  • Sauf qu'ils avaient le droit à deux propositions. Et que les élus bellevillois ont voté majoritairement pour Belleville-en-Beaujolais, tandis que ceux de Saint-Jean-d'Ardières optaient pour Bellardières-en-Beaujolais. Lyonmag.com, Belleville doit fusionner avec Saint-Jean-d’Ardières, mais les élus se font la guerre sur le nouveau nom
  • Les premiers jours d’été ont été marqués par un regain d’activité tant sur le site bellevillois que dans les arcanes de l’administration. C’est tout d’abord le 18 juin dernier que la centrale est revenue sur le devant de la scène. Là, la Marche “Vérité et Justice pour la santé environnementale”, partie au début mai de Fos-sur-Mer, a fait étape près du site de Belleville-sur-Loire avant de rejoindre Paris le week-end dernier. Cette initiative avait été lancée par EELV (Europe écologie les Verts) et des associations de défense de l’environnement pour « exiger le droit fondamental à un air sain, une alimentation saine ». Le passage au pied des coteaux de Sancerre entrait dans cette logique écologique au moment où la centrale nucléaire était maintenue en surveillance renforcée et alors qu’ « un hypothétique projet de méga-piscine de stockage de matières radioactives » était en discussion. Une journée sur le thème “nucléaire et santé, tous concernés, tous menacés” était d’ailleurs organisée à cette occasion ! Magcentre, À la centrale de Belleville, le feuilleton de la piscine fait toujours des vagues | Magcentre
  • Le lieu accueillera l’administration (inscriptions), le sport, bien-être, détente, hip-hop et gymnastique, l’espace jeunes et le point accueil écoute jeunes (PAEJ). Ces activités devraient réintégrer les locaux bellevillois rénovés en avril 2019, car les travaux de la médiathèque devraient démarrer au même moment à l’hôtel de Sociétés. , Edition Verdun | En travaux, la MJC déménage
  • Une cinquantaine d’artisans bellevillois ouvrent leurs portes le temps d’un week-end. Fabricants de dentelle, de luminaires ou de meubles, graveurs, créateurs de bijoux ou céramistes, le spectre est large. Ces journées sont ponctuées d’expo... Télérama, Que faire à Paris ce week-end ? 20 idées originales pour sortir sans risque
  • « Au cours des mois et des semaines précédentes, nous avons préparé la rentrée et les plannings des activités pour la saison 2019-2020. Ces informations sont détaillées dans la plaquette qui sera diffusée sur le territoire du Grand Verdun au cours de la dernière semaine d’août, et elles seront téléchargeables sur le site Les locaux bellevillois n’étant pas disponibles avant janvier 2020, la rentrée s’effectuera dans les mêmes conditions qu’en septembre 2018 », affirme la directrice Claire Becker. Les inscriptions seront reçues à partir du 2 septembre dans les bureaux de la MJC au 1er étage de l’hôtel des sociétés, et pour l’école des musiques, à l’Espace culturel à Haudainville, le vendredi 6 septembre de 18 h 30 à 19 h 30. Toutes les activités reprendront le lundi 9 septembre. Le programme des Musiques actuelles reprendra le samedi 28 septembre avec le traditionnel Barathon Rock, dans 5 bars verdunois et les concerts débuteront dès le 5 octobre. , Edition Verdun | MJC du Verdunois : Tout est prêt pour la rentrée
  • En issue, desserts bellevillois (rissoles, tarte au mytilles, farçon), mais aussi verrine de pommes et crème brûlée ou encore « Péclet express » (meringue, glace caramel et coulis de chocolat blanc) sont des bonheurs du jour. Jolis vins de Savoie (dont le gamay de l’Idylle) et petits prix. Accueil charmant de Céline Rigaudeau. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Chalet d'Alpage chez Pépé Nicolas, restaurant Saint-Martin-de-Belleville - chez Pépé Nicolas | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Le foyer pour travailleurs migrants a rouvert ses portes il y a plus d'un mois, après sa démolition. Les anciens locataires comme les nouveaux, ont pu découvrir le 27 octobre 2017 un bâtiment singulier dans le quartier bellevillois, ainsi que des logements spacieux, signés Maast, plus en accord avec leurs besoins. Le journal du Grand Paris - L'actualité du développement économique d'Ile-de-France, Paris-Belleville : la résidence Reginaldo fait peau neuve
  • Le choix de déménager les bureaux au 136 de la rue de Belleville, sur le trottoir opposé de la grand-chaussée, pratiquement en face, n’emporta cependant pas tous les suffrages parmi les édiles et les autres notabilités bellevilloises. La dispute fut de toute apparence assez vive car un comité, passant au-dessus de la tête des personnalités officielles du cru, alla directement solliciter l’arbitrage du ministre de l’Intérieur du roi Louis-Philippe (voir l’image ci-contre), arguant de la faiblesse des finances municipales en face du prix de vente très confortable demandé par le propriétaire des locaux visés et de l’impréparation totale de ces derniers à l’utilisation nouvelle que l’on désirait en faire. , Ce qu'il y avait au 134-136, rue de Belleville
  • Un pur, disait Maurice Arnoult, qui n’avait pas supporté d’être traité de maquereau par la police des mœurs. La mémoire de ces événements était encore vive dans les années trente et Liabeuf se trouvait associé à la galaxie des anarchistes bellevillois aux côtés des enfants perdus de la bande à Bonnot [1]. Cette évocation a piqué ma curiosité et guidé mes pas vers le centre d’archives de la préfecture de police. Le mince dossier le concernant permet de restituer son histoire tout en mettant un peu à mal la légende. Anarchiste, Liabeuf l’était semble-t-il bien peu, et Bellevillois guère davantage, mais il a effectivement travaillé rue jouye-Rouve, et, à ce titre, il mérite bien que Quartiers Libres lui fasse une petite place. , Liabeuf, le cordonnier apache de la rue Jouye-Rouve
  • La dénomination "Belleville-en-Beaujolais" a été approuvée par les élus bellevillois mais majoritairement rejeté par ceux de Saint-Jean-d'Ardières. Comme le veut la loi, c'est donc le préfet qui a joué les arbitres. Source de tensions, le choix du nom a d'ailleurs été à l'origine de la démission en bloc de huit conseillers municipaux de Saint-Jean-d'Ardières le week-end dernier. Le Patriote Beaujolais, "Belleville-en-Beaujolais", c'est fait !
  • Dimanche dernier contre Vénissieux, son premier poursuivant au classement, les Bellevillois ont concédé un nouveau match nul (2-2), le troisième lors des quatre dernières rencontres. Ce résultat n’est évidemment pas une bonne affaire pour Belleville 2 qui, après Craponne il y a deux semaines, rate une nouvelle occasion de distancer ses poursuivants qui luttent aussi pour le maintien. L’absence de plusieurs joueurs expliquent notamment cette mauvaise passe. L’équipe seniors C a d’ailleurs été contrainte de déclarer forfait contre Gleizé, par manque d’effectif disponible dans la catégorie seniors. Dimanche, du côté de Rillieux, un autre concurrent direct au maintien, la réserve bellevilloise devra à nouveau récupérer des points. Petit événement dans les catégories jeunes de l’UFBSJA puisque les U15 de Nicolas Dorme ont perdu leur premier match de la saison sur le terrain de Vaulx-en-Velin 2 (2-3), après être restés invincibles durant quinze matches. Heureusement, ce revers est sans gravité. Les jeunes Bellevillois conservent une avance confortable sur son premier poursuivant, Lyon Trinité (+ 9 points), alors qu’il reçoit l’Eveil de Lyon dimanche (10 h), lanterne rouge de ce championnat d’Excellence. De leur côté, l’équipe 2 U15 a brillé contre Odenas Charentay (victoire 12-0), tout comme les U17 évoluant en Promotion d’Excellence contre Lyon Croix-Rousse (victoire 5-1). Les U19 ont partagé les points avec Oullins (1-1). Le Patriote Beaujolais, Belleville : la réserve piétine
  • Depuis mercredi, minuit, Jean-Marie Boursier est le nouveau directeur de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. Il succède à François Goulain, parti pour le site de Gravelines (Nord) et ses six réacteurs, qui en font la plus grande centrale nucléaire d'Europe. Les deux hommes se connaissent très bien puisque le nouveau responsable a travaillé aux côtés de son prédécesseur, pendant un an, comme directeur délégué de la structure bellevilloise. www.leberry.fr, Jean-Marie Boursier succède à François Goulain aux commandes de la centrale de Belleville - Belleville-sur-Loire (18240)
  • C'est en mètres la longueur des fossés entourant le fort bellevillois. , Edition Verdun | Pour mieux découvrir le fort de Belleville
  • « Il y a quelques semaines, la direction nous avait annoncé qu’elle nous octroyait une prime d’intéressement de 500 € et finalement, on vient d’apprendre qu’on ne touchera rien ! » Le délégué du personnel CGT, François Tropé du site bellevillois de Suez recyclage et valorisation Nord-Est (ex Sita-Dectra) est dépité. « Ils nous avaient promis cette prime après avoir constaté selon eux les bons résultats de notre site. » précise-t-il. « Chaque année, on est susceptible de recevoir une prime d’intéressement qui varie en fonction du chiffre que réalise notre site. On avait le sentiment d’avoir bien travaillé, finalement, ils viennent de nous annoncer que notre chiffre n’est pas aussi bon qu’ils l’envisageaient et que l’on obtiendrait aucune prime. » , Edition Verdun | Rippers de Suez-Belleville en grève
  • Laissez vous tenter par une visite insolite du street art bellevillois pour la fête nationale ! Hip Hop Corner, Le Mazagran Graffiti Open Air revient à Lyon
  • Contact :La Bellevilloise 0153273579 [email protected]bellevilloise.com Unidivers, BOY PABLO La Bellevilloise Paris vendredi 12 mars 2021
  • Figure bellevilloise et du monde artisanal, Jean Albrand est décédé à l’hôpital de Verdun mardi 29 décembre, à l’âge de 88 ans. , Belleville-SUR-Meuse | Nécrologie. Décès de Jean Albrand

Images d'illustration du mot « bellevillois »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bellevillois »

Langue Traduction
Anglais belleville
Espagnol belleville
Italien belleville
Allemand belleville
Chinois 贝尔维尔
Arabe بيلفيل
Portugais belleville
Russe belleville
Japonais ベルビル
Basque belleville
Corse belleville
Source : Google Translate API
Partager