La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « beethovénien »

Beethovénien

[]
Ecouter

Définitions de « beethovénien »

Beethovénien - Adjectif

  • Qui concerne Ludwig van Beethoven, sa vie, son œuvre ou son style musical.

    Une sonorité dense, des lignes puissantes, une autorité naturelle conduisent sans faillir le gigantesque marathon beethovénien, entre démiurgie, grandeur, humour et confidences.
    — Marie-Aude Roux, Notre sélection d’albums : Beethoven
  • Se dit de la musique qui évoque par ses caractéristiques l'œuvre de Beethoven.

    Et pendant un moment il lui sembla que, sous cette rigidité extérieure, il percevait le pouls de la vie, effroyablement tendu et frappant les murs de battements beethovéniens.
    — Ismaïl Kadare, Avril brisé

Étymologie de « beethovénien »

Composé du patronyme de Ludwig van Beethoven et du suffixe -ien.

Usage du mot « beethovénien »

Évolution historique de l’usage du mot « beethovénien » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « beethovénien » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « beethovénien »

  • Pour nourrir son parcours beethovénien, enregistré entre novembre 2017 et janvier 2019, Igor Levit a interprété le cycle des sonates en concert en 2017, notamment au mythique Wigmore Hall de Londres. Par contre, il n’a pas réenregistré les dernières sonates (nos 28 à 32) qui datent de 2013 et avaient été publiées en un coffret de 2 cd en 2014.
    Le Devoir — Le magistral parcours beethovénien du pianiste russe Igor Levit | Le Devoir
  • Le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven n’est pas encore amorcé que trois nouvelles intégrales des fameuses neuf symphonies se font concurrence pour séduire les discophiles. Que peut-on encore apporter aujourd’hui en matière d’interprétation beethovénienne et que nous enseignent ces démarches ?
    Le Devoir — Peut-on encore redécouvrir les symphonies de Beethoven? | Le Devoir
  • Ce testament phonographique de Furtwängler envers le testament symphonique beethovénien est à chérir et à méditer à chaque audition : tempi très larges, le premier mouvement Allegro ma non troppo e un poco maestoso, d’une puissance grandiose, est vraiment non troppo (18’00) ; le troisième mouvement Adagio molto e cantabile – Andante moderato, extatique et comme improvisé, est vraiment molto et moderato (19’50) ; chœur et solistes exceptionnels, dont Elisabeth Schwarzkopf et Otto Edelmann qui participaient déjà à la version de Bayreuth 1951.
    Double testament Beethoven – Furtwängler « À Emporter « ResMusica
  • Pour la deuxième fois, il enregistre les 5 Concertos pour piano de Beethoven qu'il a choisi de diriger du clavier. Il les donnera en une seule soirée de concert : le 18 janvier. Le beethovénien accompli François-Frédéric Guy est notre invité.
    France Musique — Le van Beethoven avec François-Frédéric Guy
  • Mari Kodama a débuté son parcours beethovénien en janvier 2003 avec la Sonate n° 21, « Waldstein ». Elle l’a achevé en février 2013 avec la « Hammerklavier » (n° 29). Nous avons rendu compte, au fur et à mesure de leur parution, de la majorité de ces neuf volumes.
    Le Devoir — Le patient périple beethovénien de Mari Kodama | Le Devoir
  • Mais il s’agit d’une vision complémentaire pour auditeurs avertis, alors que le choc beethovénien de Kovacevich s’adresse, référentiellement, à tous. Il est bien dommage que Warner n’en ait pas profité pour ressusciter, en « CD prime » le tout premier enregistrement du pianiste, jamais réédité en CD : il s’appelait alors Stephen Bishop et avait enregistré en 1966, à 26 ans, les Sonates nos 28 et 30.
    Le Devoir — Musique classique: Kovacevich et Schiff au panthéon beethovénien | Le Devoir
  • Son approche beethovénienne se veut directe et spontanée, sans chichi, proche du texte et fidèle aux intentions et à la poétique du compositeur. Mais elle ne pèche nullement pas un excès de classicisme ou de prévisibilité. Par exemple, Rémi Geniet n’épargne aucun contraste dynamique abrupt mais inscrit dans la partition ou souligne l’ironie mordante de l’accompagnement surpiqué du mouvement lent de la Sonate n°2. Peut-être peut-on regretter que, çà-et-là au cours du volubile finale de la même œuvre, il s’autorise parfois quelques césures brisant la rectitude irrépressible du tempo et les flots de croches durant l’épisode en la mineur.
    Rémi Geniet, portrait d’un jeune artiste en beethovénien racé « À Emporter « ResMusica
  • Un des pianistes-poètes majeurs de notre époque, né en 1943, élève de Serkin et Horszowki, Prix Clara Haskil, beethovénien de grande race, récitaliste et chambriste vénéré dans le monde entier, que le public français découvre peu à peu….
    France Musique — Richard Goode, dans le sillage de "Serkin et Horszowski"

Traductions du mot « beethovénien »

Langue Traduction
Anglais beethovenian
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.