La langue française

Beckettien

Sommaire

  • Définitions du mot beckettien
  • Étymologie de « beckettien »
  • Phonétique de « beckettien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « beckettien »
  • Citations contenant le mot « beckettien »
  • Traductions du mot « beckettien »

Définitions du mot « beckettien »

Wiktionnaire

Adjectif

beckettien \be.kɛ.tjɛ̃\ masculin

  1. (Littérature) Relatif à Samuel Beckett ou à son œuvre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « beckettien »

Du nom de famille du dramaturge irlandais Samuel Beckett.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « beckettien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
beckettien bɛkkɛtjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « beckettien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « beckettien »

  • Être surnaturel ou spectral, 007 s’évanouit et disparaît avant de renaître et de revenir. Il est en ce sens un personnage beckettien, dont l’existence est larvaire. Larva en latin signifie fantôme ou revenant. Mais aussi masque et créature qui, dans la tradition germanique, est une «larve de Dieu». Godot, donc. Et les personnages de Beckett, auteur d’ailleurs d’une pièce pour la télévision, Trio du Fantôme, sont des fantômes : «Heureusement que je les ai, ces fantômes parlants, je ne les aurai pas toujours», lit-on dans L’Innommable. Dieu est aussi présent dans les films de 007, à travers le personnage du Dieu Pâle, surnom donné à M. White qui travaille pour l’organisation criminelle Spectre, dans les films Casino Royale, Quantum of Solace et Spectre. Formant un duo scénique de la dérobade avec son ennemi, M. White dit d’ailleurs à 007 : «Voilà ce que nous sommes, deux morts passant une bonne soirée.» Tout au long des vingt-cinq films de James Bond, de 1962 à 2020, pendant près de soixante ans, l’identité du héros britannique est sans cesse poursuivie et rattrapée une duplicité fantomatique ou un double irréel. Dans des films dont le titre porte la marque de la disparition répétée, Vivre et laisser mourir, Demain ne meurt jamais, Meurs un autre jour, Mourir peut attendre…, Bond repousse le trépas. 007 fait de la répétition infinie de ses missions le signe de son retour et de sa résurrection : une pensée de la vie contre la mort, de l’affirmation contre la négation, du vouloir contre le désespoir. A chaque film, James apparaît comme le nouvel Héraclès, Orphée ou Enée. Il lance un défi aux Enfers, mais avec une particularité que ne possèdent pas les héros de la mythologie : si 007 accepte de traverser le Tartare ou se montre prêt à franchir le Styx, il le fera en deltaplane ou en hors-bord. La Règle du Jeu, Aliocha Wald Lasowski, Waiting for 007 : James Bond chez Beckett - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • S’y cache alors en son cœur secret une drôle de dialectique, une mélancolie, un penchant aquoiboniste et presque beckettien, où les mots finissent par plus n’être que scansion et ne jamais déboucher sur une histoire, générant un vertige qui finit par épuiser aussi bien l’imaginaire du lecteur (qui continue mentalement à se représenter un bus au bout de 50 pages ?) que celle du narrateur qui abandonnera son texte en plein vol d’une phrase, comme ivre et lasse de ce train infini. On songe alors, alors que la pluie envahit tout, à la superbe séquence du film de Louis Malle, Le feu follet, où dans un montage très nouvelle vague, assis à la terrasse du Flore, aux gouttes de Satie, le personnage principal observe durant de longues minutes les passants qui finissent par le convaincre qu’il n’appartient pas au flux de la vie. (A revoir tout de suite ici : https://www.youtube.com/watch?v=IgrqYXl7QhY). , Georges Perec – “Tentative d’épuisement d’un lieu parisien” | Culturopoing
  • Dans le cadre de notre appel à résidence marionnette, Le LEM accueille la compagnie brésilienne Caravan Maschera pour son nouveau projet marionnette «Aujourd’hui Godot ne vient pas ! » Projet de création d’un spectacle de théâtre d’images, sans texte, adressé à un auditoire à partir de 8 ans. Le spectacle est destiné à des publics de différentes nationalités et contextes socio-culturels. Le spectacle veut rapprocher le jeune public de l’une des œuvres théâtrales les plus importantes du théâtre contemporain “En attendant Godot”, stimulant l’imagination du petit et jeune spectateur à travers des situations poétiques et surréalistes qui entraînent l’ambiguïté de l’art abstrait, inspiré par les atmosphères beckettien, l’univers Clownesque et les peintures de René Magritte. Dans le même temps, le spectacle souhaite communiquer avec le public adulte en traçant un parallélisme entre l’œuvre littéraire de Samuel Beckett et le paysage actuel des terres de conflit, exodes et migrations. , « Aujourd’hui Godot ne vient pas ! » : Theatre marionnettes a Nancy
  • Samuel Beckett aurait applaudi le décor. Philippe Forest entre à l’instant dans le bureau cagibi mis à disposition par son éditeur Gallimard à Paris. C’est un confessionnal ou un studio de radio époque ORTF, au choix. Le refuge rêvé, pense-t-on, de Krapp, l’ermite beckettien de La Dernière Bande, cet écrivain décousu qui, le jour de son anniversaire, ravaude gloires, beuveries et tristesses d’antan devant un enregistreur. Le Temps, Philippe Forest, mélancolique baroque - Le Temps
  • Cette existence apparemment toute tracée, mais secrète, intérieure, hantée, souvent lugubre et parfois souriante, conflictuelle et pourtant apaisée – comme celle d’un antique Poucet ayant semé jusqu’à ses derniers points de suspension –, Maylis Besserie s’y loge tel un ver à soie. Elle tisse une fresque fragmentée, dans laquelle un écrivain est rattrapé par son œuvre : Beckett est devenu beckettien, à petits pas absurdes, se cabrant et regimbant tout en avançant vers l’inéluctable. Rien à faire (ce sont les trois premiers mots d’En attendant Godot). La Croix, Beckett rattrapé par son théâtre

Traductions du mot « beckettien »

Langue Traduction
Anglais beckettian
Espagnol beckettian
Italien beckettiano
Allemand beckettian
Chinois 贝克特
Arabe بيكيتيان
Portugais beckettian
Russe beckettian
Japonais ベケット人
Basque beckettian
Corse beckettian
Source : Google Translate API
Partager