La langue française

Bauxitique

Phonétique du mot « bauxitique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bauxitique boksitik

Évolution historique de l’usage du mot « bauxitique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bauxitique »

  • Le gouvernement guinéen, à travers son ministre des mines, Abdoulaye Magassouba, a signé ce samedi 30 décembre avec la société chinoise TBEA Group, la convention de base du projet bauxitique de Boffa pour la transformation locale de la Bauxite en Alumine puis en Aluminium. Financial Afrik, Guinée : convention de base signée avec TBEA Group pour son projet bauxitique de Boffa | Financial Afrik
  • Le potentiel bauxitique de la Guinée est estimé à plus de 40 milliards de tonnes à la teneur de 40% d’alumine, représentant plus des 2/3 des réserves mondiales. La principale région bauxitique est la Basse-Guinée, mais la Moyenne-Guinée et la Haute-Guinée comportent aussi des gisements de ce minerai. L’histoire de la mise en valeur de bauxite en Guinée est un constat d’échec cuisant de l’élite guinéenne qui a plus brillé par ses manœuvres politiciennes pour tromper le peuple afin de se maintenir au pouvoir que par ses réalisations tangibles au profit du progrès économique de la Guinée. Guinéenews©, Dossier – Boom de la bauxite : Miracle économique ou mirage pour la Guinée ? (1ère partie) | Guinéenews©
  • Implanté dans la région bauxitique de Boké (nord-ouest), le consortium SMB-Winning a vu son empreinte en Guinée s’étendre rapidement depuis son entrée en exploitation, en 2015, jusqu’à son statut actuel de premier producteur national de bauxite et, dans quelques années, celui de premier pourvoyeur d’infrastructures ferroviaires et portuaires. Seulement, les collectivités locales n’ont toujours pas bénéficié de sa contribution dans le cadre du Fonds de développement économique local (Fodel). Il se trouve en effet que le gouvernement guinéen n’a pas encore rendu opérationnels les mécanismes prévus dans le code minier de 2011 (amendé en 2013) pour financer le développement local. Le Monde.fr, Guinée : « L’Etat ne doit pas sous-traiter le développement local aux sociétés minières »
  • (Investir au Cameroun) - Selon le gouvernement camerounais, le potentiel bauxitique du Cameroun occupe le cinquième rang mondial. Investir au Cameroun, Le Cameroun veut être le premier producteur africain de bauxite - Investir au Cameroun
  • « La baisse de la demande a également des répercussions sur le coût du transport. Dans le cas de la Guinée, source d'approvisionnement la plus éloignée pour la Chine, le coût du fret à la tonne, pour un capesize qui transporte environ 200 000 tonnes de bauxite entre Boké et les ports chinois tels que Yantai, Fanchenggang, etc., se situait habituellement entre 20 et 25 dollars par tonne de bauxite. On est aujourd'hui sur une fourchette entre 12 et 14 dollars, et ces 10 dollars de différence se répercutent sur le prix de la bauxite brute vendue à la Chine », complète Yves Occello. Autre paramètre qui pourrait pénaliser le secteur bauxitique guinéen : le récent transfert d'autorité en Chine, de l'État vers les provinces, dans la gestion des ressources minérales stratégiques. Le Point, Cuivre et bauxite : comment les exploitants tentent de limiter la casse - Le Point
  • La région bauxitique  a néanmoins connu des manifestations violentes au cours de l’année passée, sur fond de manque d’emplois et de services publics, le FMI soulignant que si le secteur contribue à 13 % du PIB guinéen, il ne représente que 3 % de l’emploi total. JeuneAfrique.com, Guinée : Metalcorp va investir 1,4 milliard d’euros dans la filière bauxite – Jeune Afrique
  • Au Cameroun, deux gisements d’envergure suscitent actuellement un intérêt particulier vu leur potentiel, les gisements de bauxite de Minim-Martap et Ngaoundal.  En février dernier, la junior minière australienne Canyon Resources a publié les résultats de la dernière phase de recherche de son projet qui lui a permis d’identifier 65 plateaux bauxitiques supplémentaires (portant le total à 79). En analysant seulement 16 des 79 cibles, le potentiel du projet est estimé à 892 millions de tonnes, dont 250 millions à « très haute teneur », idéales pour la production de l’aluminium. Agence Ecofin, Potentiel minier sous-exploité (3e partie) : le cas du Cameroun
  • L’histoire de la bauxite en Guinée reflète les ratés d’une élite prédatrice qui s’est distinguée plus par sa capacité de saisir et monopoliser le pouvoir que de bâtir une nation libre et prospère. Votre quotidien a mené des enquêtes et consulté plusieurs archives historiques afin de puiser des leçons utiles qui permettraient aux décideurs de rectifier le tir en vue de créer un cercle vertueux d’industrialisation et développement autour des opérations minières bauxitiques. Guinéenews©, Dossiers – Guinée : Comment éviter le syndrome des mines sans développement ? Des leçons d’histoire (suite et fin) | Guinéenews©
  • D’un autre côté, les infrastructures publiques sont sources de revenus pour l’État qui perçoit des redevances sur leur utilisation par les sociétés minières. La voie ferrée de 135 km reliant le plateau bauxitique de Sangarédi au port minéralier de Kamsar (toujours dans la région de Boké), dont l’Agence nationale d’aménagement des infrastructures minières (ANAIM) assure la gestion, en est l’illustration. JeuneAfrique.com, Déficit d’infrastructures en Guinée : quand l’État et les miniers se renvoient la balle – Jeune Afrique
  • Le projet d’exploitation de la SBG du gisement bauxitique de Garafiri avec des réserves estimées à environ 300 millions de tonnes pour une teneur moyenne en alumine de 41,4 % porte sur un investissement d’un milliard quatre cent millions de dollars américains ( 1 400 000 000 USD) pour une durée de 25 ans pour la transformation en Alumine sur place et la raffinerie qui sera construite produira 1,6 million de tonnes d’alumine par an. Financial Afrik, Guinée : la SBG va investir 1 milliard 400 millions de dollars pour bâtir une raffinerie d’alumine et développer une mine de bauxite | Financial Afrik
  • A l’occasion du conseil hebdomadaire des ministres, présidé hier hier, jeudi 13 décembre 2018, par le président de la République, le professeur Alpha Condé, le gouvernement guinéen a annoncé l’approbation d’un accord préliminaire d’un projet bauxitique. Dénommé « Bauxites Kimbo », ce projet prévoit un investissement d’environ 3,4 milliards de dollars dans la zone de Fria, a appris Guineematin. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Guinée : le Gouvernement approuve le projet de bauxite «Kimbo» - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Le FMI considère que les investissements dans la bauxite et l’alumine pourrait atteindre 6,5 milliards sur la période 2017-20, dans un contexte de hausse de la demande mondiale d’environ 5 % par an à moyen terme. Modérant ces perspectives optimistes, l’institution de Bretton Wood souligne néanmoins que la région bauxitique a connu des manifestations violentes au cours de l’année passée, sur fond de manque d’emplois et de services publics. En effet, le secteur minier est très peu intensif en travail : alors qu’il contribue à 13 % du PIB guinéen, il ne représente que 3 % de l’emploi total. JeuneAfrique.com, Guinée : un investissement chinois de 2,89 milliards de dollars dans l’exploitation de la bauxite – Jeune Afrique
  • Ce projet va se dérouler en deux phases : la première sera celle de l’exploitation des ressources bauxitiques de Boffa Nord et Sud ; Chalco va procéder à la construction et à l’exploitation d’une mine de bauxite d’une capacité initiale de 12 millions de tonnes par an. La seconde phase du projet portera sur la réalisation d’une raffinerie d’alumine pour la transformation d’une partie des ressources bauxitiques. Financial Afrik, Guinée : démarrage officiel du projet minier de Chalco | Financial Afrik
  • Chers Guineennes et Guineens ensemble arretons ces gestionnaires de nos revenus bauxitiques, pour qu’on les pusse utiliser soigneusement, ne regardons pas l’abondance de cette matiere, elle est destructive et elle peut finir un jour. C’est une perte enorme que nous acceptons comme ca; car c’est l’exportation de l’alumine ou de l’aluminium qui est rentable pour notre PAYS. Donc sachez que le gouvernement actuel a accepter d’exporter la bauxite juste pour vite s’enrichire, si non Nous devrions exgige la construction de RAFINERIE (Usine d’alumine ou d’electrolyse) pour commencer meme a forer nos ZONE BAUXITIQUES.NE SOYONS PAS PRESSE. Financial Afrik, Guinée/Bauxite : la SMB va investir 3 milliards de dollars pour construire une raffinerie | Financial Afrik
  • CAMALCO SA, la filiale camerounaise de la société australienne Canyon Resources, reprend officiellement les droits relatifs aux permis de recherche des sites bauxitiques de Minim, Martap et Ngaoundal, situés dans la région de l’Adamaoua, à Ngaoundéré. Au cours d’une visite effectuée lundi 17 septembre dernier sur ces sites, l’on apprend de cette entreprise que 6 milliards de FCFA seront déboursés pour finaliser les travaux de recherche en vue du développement de ce grand gisement de bauxite d’Afrique centrale, dont le lancement officiel de l’ultime phase de recherche a été présidé à Martap par le ministre des Mines. Actu Cameroun, Cameroun – Exploitation de la Bauxite : 6 milliards de FCFA investis dans la finalisation des travaux d’études à Ngaoundéré
  • « Sangarédi, sans le courant, est invivable. Nous on est là actuellement, malgré nous. C’est une zone bauxitique et il fait très chaud. Ici, sans le courant, on n’a même pas d’eau. En ce moment, on boit l’eau de puits. C’est impossible d’avoir de l’eau fraîche », confie notre interlocuteur. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Manque de courant à Sangarédi : le maire de la ville appelle à la patience - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Dans l’objectif d’approvisionner en énergie électrique le plateau bauxitique de Sombori actuel Fria en 1952, laSociété Africaine de Recherches et d’Études pour l’Aluminium (SAREPA) a demandé au fonds d’investissement FIDES d’accorder à l’Énergie électrique de Guinée, les crédits nécessaires pour poursuivre les études sur leKonkouré. Ce qui a abouti à la faisabilité du barrage de Souapiti sur le cours moyen du Konkouré. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Energie : le ministre Taliby Sylla dresse le bilan de son département - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • L’abandon de cette politique qui consiste à réaliser les infrastructures avant l’arrivée des entreprises a pour conséquence la perte de nombreuses taxes qui reviennent de facto aux investisseurs. C’est pourquoi en dépit de la forte augmentation de la production bauxitique de la Guinée depuis 2015, le pays peine à faire répercuter cette croissance sur le quotidien des populations. Guinee360.com - Actualité en Guinée, toute actualité du jour, Guinée: Rapport ITIE 2017, la SMB produit plus mais paye moins, comparée à la CBG.
  • La descente du  ministre Ernest Gbwaboubou sur le terrain a consisté dans un premier temps à la visite des trois plateaux bauxitiques, suivie de la cérémonie proprement dite de lancement de la dernière phase de recherche prévue  dans les localités de  Minim Martap, Ngaoundal et Makan. , Bauxite Minim-Martap: le projet d’exploitation relancé
  • Si on isole l’apport du secteur minier, le PIB par tête se situe à 442 dollars et n’a pas du tout évolué, selon les chiffres du FMI. Ce qui indique que la croissance du secteur de la bauxite n’a pas eu d’incidence positive sur les autres secteurs d’activités.  Parfois, l’incidence de la croissance bauxitique est même négative. Par exemple, au moment de la plus forte augmentation du PIB en 2017, le PIB par tête hors du secteur minier avait chuté de 443 dollars à 442 dollars, confirmant ainsi la thèse de la « croissance appauvrissante » attribuée au boom de la bauxite. D’ailleurs, le taux de pauvreté qui se situait à 55% continue de grimper. Au début du boom de la bauxite en 2014, le taux se situait à 58%. En 2015, le nombre de Guinéens frappés par la pauvreté était estimé à 6 millions soit une augmentation nette de 1,5 millions par rapport au chiffre de 2002 sous le régime Conté. A l’appauvrissement des communautés minières, il faut ajouter l’impact environnemental négatif (pollution de l’air, des eaux, et dégradation des terres) sur de vastes superficies. Tout ceci pour une piètre recette budgétaire de 2393,3 milliards GNF, alors que les taxes sur les autres secteurs d’activités hors-mines rapportent cinq fois plus à l’Etat (soit plus de de 10 000 milliards GNF).  Est-ce que le jeu en vaut la chandelle pour la bauxite ? Guinéenews©, Dossier – Guinée : Quel impact du boom de la bauxite ? Le mépris des recommandations du FMI (2ème partie) | Guinéenews©
  • Contrairement à ce que certains spécialistes du monde minier pensent, la Guinée à tous les égards n’est pas l’Indonésie qui a eu le courage de dire stop !à la chine, en dépit des retombées de ses exportations vers l’empire du milieu. Tout simplement parce qu’elle s’est rendue compte qu’elle exportait à perte et que le manque de perspectives industrielles de transformation locale lui fait échapper des milliers d’emplois pour sa jeunesse et ses élites. Elle a réalisé que ses futures générations ne profiteraient sans doute pas des retombées de l’exploitation de son potentiel bauxitique qui demeurent une ressource épuisable. L’archipel n’a décidé de reprendre ses exportations vers la Chine qu’avec l’ambition ferme et affichée de se doter des moyens de sa politique. Financial Afrik, L’Indonésie reprend ses exportations de bauxite vers la chine, la Guinée à la croisée des chemins | Financial Afrik
  • Il venait voir la « Solution Mining » de TGH Plus Industries : un service taillé sur mesure pour les carrières bauxitiques de l’ouest du pays, où l’entreprise est liée à la Société minière de Boké par un contrat de vente de camions de transport de minerai. Au cours de leurs allers-retours entre la carrière et le port minéralier, les conducteurs peuvent s’arrêter à l’envi au garage installé par le concessionnaire pour une réparation, un nettoyage, un entretien de routine, un contrôle approfondi, etc. Une solution made in Guinea qui devrait être bientôt expérimentée au Ghana, au Cameroun et en Indonésie. JeuneAfrique.com, Transports : TGH Plus, la solution « made in Guinea » qui a attiré RenaultTrucks – Jeune Afrique
  • En quarante-quatre ans d’exploitation, la région abritant les plus importants gisements bauxitiques du pays qui détient les deux tiers des réserves mondiales ploie encore sur le poids de la misère. Pas d’électricité, pas de routes, pas d’écoles et d’hôpitaux dignes de noms, pas d’emplois pour les jeunes et ces sociétés minières sont entrain, en violation flagrante du code minier, de provoquer un scandale écologique,  un véritable désastre environnemental dans la zone de Boké. Des dizaines de camions traversent le centre-ville chargés de la terre rouge en destination des ports minéraliers de la région en déversant une bonne partie de la poussière sur les habitants, c’est justement l’un de ces camions qui, en tuant un conducteur de Moto-taxi, a embrassé la ville. Financial Afrik, Guinée : l’exploitation minière au cœur d’une révolte à Boké | Financial Afrik
  • Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, nous apprenons que les autorités préfectorales de Lélouma sont bel et bien informées de la présence de cette mission d’exploration bauxitique dans leur préfecture. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, De Bourouwal (Télimélé) à Popodara (Labé) : des chinois et le contrat d’exploration de la bauxite - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Dr Ousmane Kaba : en tant que spécialiste, je vais vous dire une chose très simple que tout le monde peut comprendre. Une économie marche quand les jeunes travaillent. Aujourd’hui le chômage en Guinée est explosif. Ça veut dire que nous avons une croissance appauvrissante. Pour des raisons purement techniques, comme je l’ai dit, la croissance en Guinée est basée uniquement sur l’exploitation de la bauxite à l’état brut. Elle est calculée avec un concept de produit intérieur brut (PIB) qui signifie simplement la richesse créée à l’intérieur de la Guinée. Mais il faut savoir que cette richesse n’appartient pas aux Guinéens. Donc le taux de croissance qui est là est factice, qui ne veut rien dire en termes de prospérité des Guinéens. Donc cette richesse qui est créée en Guinée, n’apporte pas grand-chose aux Guinéens. Comment est-ce que la croissance basée sur les mines peut-elle se traduire en bien-être pour les Guinéens ? C’est par au moins trois canaux. Le premier canal c’est ce que ces compagnies payent à l’Etat pour renforcer son budget. Vous verrez dans notre budget de 2019 que toutes les nouvelles compagnies bauxitiques ne payent même pas d’impôt à l’Etat. C’est extraordinaire ! La taxe à l’exportation, vous verrez dans le budget 2019, c’est zéro. Même pour une compagnie comme la SMB, qui seule fait 42 millions de tonnes. C’est-à-dire trois fois les 14 millions de CBG. Donc vous voyez que toute la zone de Boké est dénaturée pour rien du tout, parce que l’Etat ne gagne rien la-dans. Pourquoi ? Ça c’est la grande question. Le deuxième canal c’est les emplois créés. C’est une industrie qui crée très peu d’emplois. Parce que ça ne crée que des emplois de chauffeurs et de machinistes pour transporter la terre. En tant qu’économiste, nous avons insisté qu’il y ait des usines d’alumine en Guinée. C’est là qu’il y a des créations d’emplois, c’est là qu’il y a la valeur ajoutée, c’est-à-dire beaucoup de salaires distribués et des taxes payées à l’Etat. Et en réalité, ça n’apporte pas grand-chose à la Guinée parce que, parallèlement à la création de quelques emplois de chauffeurs, nous avons des villages entiers qui sont relocalisés. Ça veut dire que les habitants de ces villages retombent dans la pauvreté, parce que les rivières sont asséchées, les terres cultivables se raréfient et des milliers de personnes de ces villages retombent dans la pauvreté. En tant que nation, si on met d’un côté les quelques emplois de chauffeurs et les milliers de personnes déplacées de ces villages qui s’enfoncent dans la pauvreté, le peuple guinéen ne gagne pas grand-chose parce que ce canal non plus. Le troisième canal c’est la création d’entreprises, le contenu local bien qu’on fasse beaucoup de bruits autour. La réalité est que tout ce que les travailleurs des compagnies consomment, la grande majorité ce sont des produits importés. Donc l’effet d’entraînement est minimum sur l’économie guinéenne. Voilà un peu mon analyse. C’est une croissance appauvrissante. La deuxième conclusion, c’est que la Guinée ne va jamais s’en sortir avec la bauxite. D’abord parce que la valeur ajoutée est minimum et parce que ces entreprises ne payent pas de taxe à cause de la corruption endémique de l’administration. Guinéenews©, Ses rapports avec Alpha Condé, la situation économique du pays, le 3ème mandat : Dr Ousmane Kaba fait de grands déballages | Guinéenews©
  • À côté de Souapiti, les travaux du barrage hydroélectrique d’Amaria (300 mégawatts) ont été lancés en janvier 2018. Entièrement pris en charge par la société chinoise TBEA, pour un chantier de quatre ans, Amaria augmentera la puissance énergétique de la Guinée pour faire face à la pressante demande d’électricité à Conakry et favoriser l’industrialisation entamée dans la zone bauxitique de la Basse-Guinée. Chine Magazine, La Guinée, nouveau point d’entrée des nouvelles routes de la soie chinoises - Chine Magazine
  • Les génies de la rivière Donso devraient à présent fermer leur « kankiran » sinon, de peur de se retrouver à l’intérieur pour toujours, beaucoup « d’étrangers » risquent de ne pas tenter l’aventure de Santou, la toute future zone minière bauxitique par excellence de la Guinée. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Télimélé : Donso, la rivière qui n’aime pas les étrangers - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde

Images d'illustration du mot « bauxitique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bauxitique »

Langue Traduction
Anglais bauxite
Espagnol bauxita
Italien bauxite
Allemand bauxit
Chinois 铝土矿
Arabe البوكسيت
Portugais bauxita
Russe боксит
Japonais ボーキサイト
Basque bauxita
Corse bauxita
Source : Google Translate API

Bauxitique

Retour au sommaire ➦

Partager