La langue française

Basse-contre

Sommaire

  • Définitions du mot basse-contre
  • Étymologie de « basse-contre »
  • Phonétique de « basse-contre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « basse-contre »
  • Images d'illustration du mot « basse-contre »
  • Traductions du mot « basse-contre »

Définitions du mot basse-contre

Wiktionnaire

Nom commun

basse-contre \bɑs.kɔ̃tʁ\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Musique) Sorte de voix qui a le même timbre que la basse-taille, avec cette différence qu’elle a moins d’étendue à l’aigu et davantage au grave.
  2. Partie de chant que la basse contre exécute.
    • Chanter la basse-contre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BASSE-CONTRE. n. f.
T. de Musique. Sorte de voix qui a le même timbre que la basse-taille, avec cette différence qu'elle a moins d'étendue à l'aigu et davantage au grave. Des basses-contre. Il se dit aussi de la Partie de chant que la basse contre exécute. Chanter la basse-contre.

Littré (1872-1877)

BASSE-CONTRE (bâ-se-kon-tr') s. f.

Terme de musique.

  • 1Voix du même timbre que la basse-taille, avec moins d'étendue à l'aigu et plus d'étendue au grave. Monsieur un tel est une belle basse-contre.
  • 2Partie du chant que la basse-contre exécute. Chanter la basse-contre.

    Au plur. Des basses-contre.

HISTORIQUE

XVIe s. Il chantoit bien la basse contre, Marot, II, 134. Il y eut jadis un chantre qui servoit de basse-contre. - Et de belles paroles ils entretenoient ce basse-contre, Despériers, Contes, I. Il avoit singulierement bonne voix de basse-contre, Despériers, ib. IV. Avecques ung dessus et une basse-contre il y avoit une espinette, ung joueur de luth, dessus de violes, et une fleute-traverse, Carloix, VI, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Basse-contre, s. f. acteur qui dans les chœurs de l’opéra & autres concerts chante la partie de basse-contre.

Il y a peu de basse-contres à l’opéra ; l’harmonie des chœurs y gagneroit, s’il y en avoit un plus grand nombre. (B)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « basse-contre »

Basse, et contre, qui en musique se prend souvent pour exprimer ce qui est poussé à un degré extrême.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « basse-contre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
basse-contre basœkɔ̃tr

Évolution historique de l’usage du mot « basse-contre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « basse-contre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « basse-contre »

Langue Traduction
Anglais bass-cons
Espagnol graves-contra
Italien bass-cons
Allemand bass-nachteile
Chinois 低音骗局
Arabe سلبيات الباص
Portugais baixo-contras
Russe бас-минусы
Japonais バスコン
Basque baxu-txarrez
Corse contrassegni
Source : Google Translate API
Partager