La langue française

Basochien

Sommaire

  • Définitions du mot basochien
  • Étymologie de « basochien »
  • Phonétique de « basochien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « basochien »
  • Citations contenant le mot « basochien »
  • Traductions du mot « basochien »

Définitions du mot basochien

Trésor de la Langue Française informatisé

BASOCHIEN, IENNE, adj. et subst. masc.

HIST., DR.
A.− Emploi adj. [En parlant d'une collectivité ou d'un inanimé] Propre à l'ancien corps des clercs de procureurs du Parlement de Paris, appelé basoche.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
P. ext., fam. ou péj. Propre aux hommes de loi, conforme à leurs traits caractéristiques :
1. Que la bourgeoisie française catholique ait regardé froidement bouillir des nègres, cela ne prouve pas grand chose. Il n'y a pas plus basochien que ces gens-là... Bernanos, Les Enfants humiliés,1948, p. 229.
B.− Emploi subst. Membre de l'ancienne association, appelée basoche, qui regroupait les clercs du Parlement de Paris :
2. Mais c'est avec les Enfants sans souci que les Bazochiens avaient le plus de rapports, et pouvaient avoir le plus de démêlés. Ils prévinrent tout sujet de querelles en négociant avec eux de puissance à puissance, de royaume à principauté. Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 178.
P. ext., fam. ou péj. Homme de loi :
3. ... il n'était pas de notre rang d'avoir parenté parmi les basochiens, les avocats et les tabellions. Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 381.
Prononc. ET ORTH. : [bazoʃjε ̃], fém. [-εn]. Pour la possibilité d'une prononc. de l'initiale avec [ɑ ˑ] post., cf. basoche. Pour la graph. bazochien, supra ex. 2.
Étymol. ET HIST. − 1480 (Sottie des sots fourrés de malice, Rec. Trepperel, I, no5, v. 148 d'apr. Quem.); 1542 « membre de la basoche » (Rabelais, Gargantua, éd. Marty-Laveaux, I, p. 195 : Cy n'entrez pas maschefains practiciens, clers, basauchiens, mangeurs du populaire). Dér. de basoche*; suff. -ien*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 13.
BBG. − Lew. 1960, p. 219.

Wiktionnaire

Nom commun

basochien \ba.zɔ.ʃjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : basochienne)

  1. (Histoire) Membre, officier de la basoche.
    • Le Tiers État, qui a rempli les assemblées à l'époque révolutionnaire, celui que l'on peut appeler le Tiers État officiel, n'était point l'ensemble des agriculteurs et des chefs d'industrie ; le pouvoir ne fut jamais alors entre les mains des hommes de la production, mais entre les mains des basochiens. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.134)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BASOCHIEN (ba-zo-chien) s. m.
  • Autrefois membre, officier de la basoche.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « basochien »

Mot dérivé de basoche avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Basoche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « basochien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
basochien basɔʃjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « basochien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « basochien »

  • De plus, le doyen pourrait statuer sur la demande de sursis des avocats de l’État haïtien puisque cette demande est tributaire du paiement contre reçu, par les demandeurs, d’une caution à la caisse de dépôt et de consignation de la Direction générale des impôts (DGI) à défaut duquel la demande de sursis aurait été refusée ; l’alinéa 6 de l’article 463 du Code procédure civile enjoint le tribunal récusé de vérifier si la caution a été payée, au cas elle n’aurait pas été payée, le tribunal ou la cour récusée pourrait statuer et ordonner la poursuite de l’audience, c'est-à-dire refuser de donner sursis. Ceci étant prouvé avec texte de lois, l’acte de récusation à lui seul ne peut vouloir dire sursis automatique, comme la grande majorité des basochiens le pense, il se peut que ce soit  à tort que le doyen a fait droit à leur demande. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - L’action en récusation en masse
  • Les clercs ont tendance eux aussi à se grouper. Les plus fameux de ces organes professionnels, en même temps que le plus autonome est celui des clercs des procureurs au Parlement de Paris, appelé pompeusement le royaume de la Basoche (Olivier Martin 351 et suiv.). Il a ses dirigeants, un roi et des ministres élus, il possède ses statuts propres ; il est doté de privilèges dont certains, comme le droit à une juridiction autonome, datent de Philippe le Bel. Amateurs d’amusements, les clercs de la Basoche se font autant remarquer que les écoliers par leurs incartades. Malgré une certaine indulgence à leur égard de la part des parlementaires, pour la plupart anciens basochiens, leurs fêtes et charivaris sont bien souvent interdits par la royauté en raison des troubles qu’ils provoquent et leur roi envoyé en prison.. Au XVIIe siècle, la Basoche a perdu une grande partie de son indépendance et de ses pouvoirs, en même temps que son côté pittoresque. AgoraVox, Docteurs et étudiants sous l'Ancien Régime - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « basochien »

Langue Traduction
Anglais basochian
Espagnol basoquiano
Italien basochian
Allemand basochian
Chinois 巴索契亚人
Arabe باسوشي
Portugais basoquiano
Russe basochian
Japonais basochian
Basque basochian
Corse basochianu
Source : Google Translate API
Partager