La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « barrière hémato-encéphalique »

Barrière hémato-encéphalique

Définitions de « barrière hémato-encéphalique »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

barrière hémato-encéphalique \ba.ʁjɛ.ʁ‿e.ma.to.ɑ̃.se.fa.lik\ féminin

  1. Barrière physiologique présente dans le cerveau chez tous les tétrapodes, entre la circulation sanguine et le système nerveux central.
    • Or on sait également, comme nous l'a rappelé le neurobiologiste et neurologue Hervé Chneiweiss que nous avons contacté, que cette tempête de cytokines augmente la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique, de manière à permettre à certaines cellules inflammatoires de pouvoir passer.— (Nicolas Martin et l'équipe de La Méthode scientifique « La Covid-19 attaque-t-elle le cerveau ? », France culture, 21 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « barrière hémato-encéphalique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barrière hémato-encéphalique barjɛr ematœnsefalik

Évolution historique de l’usage du mot « barrière hémato-encéphalique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barrière hémato-encéphalique »

  • La barrière hémato-encéphalique protège notre cerveau et l'isole de la circulation sanguine générale. Elle empêche l'entrée de molécules toxiques dans le système nerveux central, mais aussi de certains remèdes qui seraient pourtant utiles dans le traitement des maladies neurologiques. Une équipe aurait trouvé un moyen de la contourner et de délivrer des médicaments directement dans le cerveau. Futura, Des chercheurs ont trouvé la porte d'entrée pour délivrer des médicaments dans le cerveau !
  • La barrière hémato-encéphalique, un frein majeur dans les approches thérapeutiques du système nerveux central Bibliothèque Universitaire de la Faculté des Sciences Médicales et Paramédicales 27 Boulevard Jean Moulin Marseille 5e Arrondissement 2022-03-17 12:00:00 12:00:00 – 2022-03-17 Bibliothèque Universitaire de la Faculté des Sciences Médicales et Paramédicales 27 Boulevard Jean Moulin Marseille 5e Arrondissement Bouches-du-Rhône Unidivers, La barrière hémato-encéphalique, un frein majeur dans les approches thérapeutiques du système nerveux central Marseille 5e Arrondissement Marseille 5e Arrondissement jeudi 17 mars 2022
  • Le rapport sur le marché mondial Administration de médicaments à  travers la barrière hémato-encéphalique fournit de brèves informations sur les revenus, les modèles de croissance, les tendances futures, la taille du marché, la part et le volume global de l’industrie mondiale. Ce rapport de marché fournit une analyse concurrentielle des tendances émergentes ainsi que des facteurs clés, des défis clés et des nouvelles opportunités du secteur. L’étude de marché mondiale Administration de médicaments à  travers la barrière hémato-encéphalique 2022 fournit un résumé de base de l’industrie, y compris les définitions, les classifications, les applications et la structure de la chaîne de production. Gabonflash, Administration de médicaments à travers la barrière hémato-encéphalique Analyse SWOT du marché et stratégies par les meilleures entreprises 2030 - Gabonflash
  • Cette équipe de gériatres et de neurologues du Centre médical de l'université de Georgetown vient de faire une découverte inattendue : un défaut vasculaire important chez les patients atteints de la maladie de Parkinson, au niveau de la barrière hémato-encéphalique. Cette découverte, documentée dans la revue Neurology Genetics, explique également comment un médicament, le nilotinib permet d’arrêter à la fois, le déclin moteur et non moteur. santé log, PARKINSON : Un dysfonctionnement de la barrière hémato-encéphalique ? | santé log
  • Ces scientifiques et pharmacologues de l’Université de Copenhague et de l'Université d'Aalborg (Danemark) décryptent le principe d’un « cheval de Troie » capable de faire passer un médicament à travers la redoutable barrière hémato-encéphalique qui protège notre cerveau de toute substance étrangère. santé log, PHARMACOCINÉTIQUE : Mais comment passer la barrière hémato-encéphalique ? | santé log
  • En ce qui concerne les troubles associés au Covid Long chez certains patients, nous soutenons que ces effets indésirables sont liés à une persistance probable du virus, non totalement éliminé, au niveau systémique et/ou cérébral. Le dysfonctionnement du système rénine-angiotensine (SRA) du système nerveux central (appelé SRA-b pour le cerveau) par le SARS-CoV-2 serait directement impliqué dans l’apparition de ces troubles neurologiques telles que le vertige, la perte de mémoire, les troubles de l’humeur, la désorganisation spatiale, les céphalées, la méningite, la thrombose cérébrale, l’accident vasculaire cérébral ischémique, le stress, le délire, la démence, et autres pathologies nerveuses. Le SARS-CoV-2 est en effet capable d’infecter les cellules cérébrales – neurones, astrocytes, cellules microgliales et probablement les oligodendrocytes – en se fixant sur le récepteur ECA2 de ces cellules. Les voies d’entrée (théoriquement) possibles du SARS-CoV-2 dans le système nerveux central sont (i) la barrière hémato-encéphalique, (ii) le liquide céphalo-rachidien, (iii) la diffusion virale trans-synaptique, et (iv) via les organes circumventriculaires. Lors de l’infection au SARS-CoV-2, après avoir pénétré dans la sphère ORL, le virus peut attaquer le bulbe olfactif situé sur le plancher de la boîte crânienne, en passant par l’épithélium olfactif qui se situe à proximité (sous le bulbe olfactif), au niveau de la cavité nasale supérieure. D’où l’explication du phénomène d’anosmie, mais aussi d’agueusie, puisque ce même bulbe olfactif gère également les informations concernant le goût. Infodujour.fr, Covid-19, Covid Long et troubles neurologiques
  • Cette équipe de l’Université de Pennsylvanie souligne l'implication du système immunitaire du cerveau dans le développement de certains troubles mentaux dont la schizophrénie : ils suggèrent qu’une barrière hémato-encéphalique fuyante, ne pouvant plus assurer la protection du système nerveux central, pourrait favoriser une réponse immunitaire inappropriée et une inflammation cérébrale. Ces travaux, publiés dans la revue Brain, concluent que de nombreux troubles neuropsychiatriques seraient aussi neuro-inflammatoires et que la résolution de l'inflammation pourrait contribuer à les inverser. santé log, SCHIZOPHRÉNIE : Une barrière hémato-encéphalique qui fuit ? | santé log
  • Affaiblir la barrière hémato-encéphalique signifie la rendre plus poreuse au niveau de ses vaisseaux sanguins, et c’est exactement ce qu’on fait ici les scientifiques en ciblant une région précise. Ainsi, le médicament administré dans la circulation sanguine peut atteindre le cerveau sans être freiné et altéré par les obstacles naturels du corps humain. Il arrive presque intact jusqu’aux cellules tumorales et libère tout son potentiel. Trust My Science, Première mondiale : une méthode pour traiter le cancer du cerveau en franchissant la barrière hémato-encéphalique

Images d'illustration du mot « barrière hémato-encéphalique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Barrière hémato-encéphalique

Retour au sommaire ➦

Partager