La langue française

Bardis

Définitions du mot « bardis »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARDIS, subst. masc.

A.− MARINE
1. ,,Cloison longitudinale en planches, établie dans la cale ou dans l'entrepont d'un navire chargé de grains ou graines en vrac, afin d'empêcher ces marchandises de riper`` (Gruss 1952).
2. ,,Sorte de rempart en planches destiné à empêcher l'eau d'entrer dans la partie inclinée du navire, soit lorsqu'il vire de bord, soit lorsqu'on le couche pour le radouber`` (DG). Synon. bâtardeau.
B.− Région. ,,Baraque de pieux (sic) et de branches Syn. de Bardeau`` (Verr.-On, t. 1 1908, p. 74).
Prononc. et Orth. : [baʀdi]. Besch. 1845 écrit bardi ou bardis; de même Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.; Quillet 1965 écrit bardis ou bardit. Étymol. et Hist. xvies. « cloison en planches » (Chron. bordeloise, I, 262 dans Gdf. Compl. : En ceste annee, un jeune homme, artisan de son mestier, et demeurant au Caharnan, sçachant que sa voisine (mijau de bardis entre deux) vefve depuis un an d'un homme qui avait tenu hotellerie, estoit honestement riche, s'advisa de faire un petit trou au dit bardis, pour y passer le bout d'une sarebacane); d'où mar. a) 1691 (Ozanam, Dict. math., Paris, p. 284); b) 1732 (Rich. : Bardis. C'est aussi les séparations de planches qu'on fait à fond de cale, pour charger des blez et d'autres grains). Dér. du rad. de bardeau1*; suff. -is*.

Wiktionnaire

Nom commun

bardis \baʁ.di\ masculin invariable

  1. (Marine) Séparation de planches qu’on fait à fond de cale dans un navire de commerce pour charger des blés en grenier, il évite que le roulis ne fasse aller toutes les graines du même côté entraînant ainsi un déséquilibre du bateau.
    • Des bardis doivent être posés dans les écoutilles et dans les tambours de réservoirs à grain jusqu’à la partie inférieure des panneaux d’écoutille. — (Canada, ‎Canada. Privy Council. Statutory Orders and Regulations Division, Décrets, ordonnances et règlements statutaires: codification, 1949, Volume 3, 1951)
  2. (Par extension) (Vieilli) Batardeau que l'on dressait au bord d'un vaisseau penché.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARDIS. n. m.
T. de Marine. Séparation de planches qu'on fait à fond de cale dans un navire de commerce pour charger des blés en grenier.

Littré (1872-1877)

BARDIS (bar-di) s. m.
  • Terme de marine. Séparation de planches qu'on fait à fond de cale, dans un navire de commerce, pour charger des blés et autres grains.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BARDIS, s. m. c’est, en Marine, un batardeau fait de planches sur le haut du bord d’un vaisseau, pour empêcher l’eau d’entrer sur le pont lorsqu’on couche ce vaisseau sur le côté pour le radouber.

Bardis, ce sont encore des séparations de planches, qu’on fait à fond de cale, pour charger des blés & d’autres grains ; les unes se font en travers, les autres en long. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bardis »

 Dérivé de barder (« poser des bardeaux ») avec le suffixe -is.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Même radical que bardeau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bardis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bardis bardi

Évolution historique de l’usage du mot « bardis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « bardis »

Langue Traduction
Anglais bardis
Italien bardis
Source : Google Translate API

Synonymes de « bardis »

Source : synonymes de bardis sur lebonsynonyme.fr

Bardis

Retour au sommaire ➦

Partager