La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bannier »

Bannier

Variantes Singulier Pluriel
Masculin bannier banniers

Définitions de « bannier »

Wiktionnaire

Nom commun - français

bannier \ba.nje\ masculin

  1. (Histoire) Crieur public.
    • Les banniers, officiers chargés de faire la criée du roi ou des leudes, ou de rassembler les hommes convoqués. Bannier vient de ban ou band (criée), qui parait être d'origine germanique. Le bâton, signe de l’office du bannier, s’appelait bannière.— (Alcide de Beauchesne, La vie et la légende de Madame Sainte Notburg: établissement de la foi chrétienne dans la vallée du Neckar : ouvrage divisé en trois livres et trente-neuf chapitres, Henri Plon, 1868, page 227)
  2. Ouvrier travaillant au bitumage des routes, chargé de régler la rampe des engins.
    • Certains postes de travail qui exposaient beaucoup les ouvriers ont été abandonnés : le poste de bannier par exemple qui se trouvait à l’arrière pour régler la rampe, à une époque où le bitume était plus nocif qu’aujourd’hui.— (Travaux routiers, exposition au goudron, au bitume : les risques pour la santé ont-ils changé ?, 2011.)

Adjectif - français

bannier \ba.nje\ masculinNote : L'usage du féminin n'est pas avéré.

  1. (Histoire) (Rare) Relatif au ban seigneurial.
    • Le fournage était une redevance en pain ou en argent que les sujets banniers payaient au fournier ou boulanger du four banal pour la cuisson de leur pain . — (Introduction, p. ccxii, Cartulaire de Notre-Dame de Chartres, publié par Eugène-Louis-Ernest de Buchère de Lépinois & Lucien Merlet, Société archéologique d'Eure-et-Loir, Chartres : chez Garnier, 1862)
    • Et, en effet, il faut bien dire, en l'honneur de notre Coutume, que la plupart des articles dont se compose ce chapitre, tout en assurant le droit du seigneur bannier, ont pour objet de le régler, de l'adoucir et de le restreindre. — (La Coutume de Nivernais, accompagnée d'extraits du commentaire de cette coutume par Guy Coquille, nouvelle édition publiée par André Dupin, Paris : chez Henri Plon, 1864, p. 287)
    • Si le sujet bannier achète du grain et le fait moudre avant que de le transporter sur le territoire bannier, il n'encourt aucune amende, ni confiscation de la farine ; […]. — (« Extraits d'un code féodal », dans Bailliages de Versailles et de Meudon : les cahiers des paroisses avec commentaires accompagnés de quelques cahiers de curés, recueillis et publiés par Jean-François Thénard, Versailles : imprimerie E. Aubert, 1889, p. 317)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bannier »

(Siècle à préciser) De l’ancien français banier (« celui qui proclame les bans »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bannier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bannier bɑ̃nie

Fréquence d'apparition du mot « bannier » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « bannier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bannier »

  • « J’aurais voulu devenir infirmier, éduc’, formateur dans le milieu du handicap ou encore travailler dans le sport ». Loïc Bannier a suivi un tout autre dessein professionnel tracé pour lui. Le fils des patrons du « Restaurant de la Mairie » (anciennement face à celle de Landerneau) devait d’abord servir aux fourneaux et se préparer à prendre la suite familiale. « J’ai donc été au lycée hôtelier de Dinard ».
    Le Telegramme — Le Landernéen Loïc Bannier rattrape son bac à 51 ans - Landerneau - Le Télégramme

Combien de points fait le mot bannier au Scrabble ?

Nombre de points du mot bannier au scrabble : 9 points

Bannier

Retour au sommaire ➦