La langue française

Baisure

Définitions du mot « baisure »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAISURE, subst. fém.

TECHNOL., vx. Marque faite sur un pain par un autre pain en le baisant (au fig.), en le touchant :
Dans un coin, quatre boules de son empilées, rabiot des hommes en permission opéré sur la distribution de la veille, montraient le bâillement poussiéreux de leurs baisures, ... Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, III, p. 30.
1reattest. xvies. (Comédie des proverbes, Anc. Th. fr., IX, 72 dans Gdf Compl.); dér. de baiser1*, étymol. 3; suff. -ure*. [bεzy:ʀ]. Demi-longueur pour la voyelle rad. chez Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930. Warn. 1968 admet [bez-], avec la mention ,,cour.`` Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

baisure \bɛ.zyʁ\ féminin

  1. Endroit par lequel un pain en a touché un autre dans le four.
    • Une association d’idées par jeu de mots est possible, qui ferait passer de l’acte charnel au nez, puis aux fesses par l’intermédiaire de la « baisure » des pains du boulanger (baisure désignant l’endroit où deux pains se touchent en cuisant). — (André Tissier, Recueil de farces (1450-1550), Volume XII, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAISURE. n. f.
Endroit par lequel un pain en a touché un autre dans le four.

Littré (1872-1877)

BAISURE (bè-zu-r') s. f.
  • Côté par lequel deux pains se sont touchés dans le four.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « baisure »

 Dérivé de baiser avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baisure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baisure bɛsyr

Évolution historique de l’usage du mot « baisure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baisure »

  • Mon grand-père lui lorsque un animal sauvage venait dans sa ferme pour attaquer ces animaux il prenait son fusil et tiré une cartouche à base de lentille et de poivre, la baisure n’était pas latial, l’amiral mettait de mois à s’en remettre, mais il ne lui venait plus idée de s’approche de la ferme et il veillé à ce que sa progéniture face de même. Lorsqu’on abat un animal sauvage un autre prend sa place, si on le dissuade il garde sa place sans causait de problème. GoodPlanet mag', Un loup abattu dans les Alpes-de-Haute-Provence - GoodPlanet mag'
  • La Hune du Capitaine ""Saur"" Mais où sont les miches et mitrons d'antan (suite) Lorsque les miches de 6 ou 3 livres étaient enfournées à la pelle sur la sole ou les pavés du four, il était très courant qu'elles se touchent : là où elles se touchaient la mie était donc apparente et remplaçait la croûte. Ces deux endroits où les pains s'étaient touchés , s' appelaient et s'appellent toujours baisures. C'est le mot exact qui ne mérite donc aucune censure. Maintenant demandez aux boulangers actuels ce nom: il est à parier qu'ils ne le connaissent pas. Voilà la définition que peut en donner un dictionnaire: baisure: ""marque sur un pain là où ce pain en a touché un autre à la cuisson "" Figaro Live, «Le métier de boulanger a retrouvé ses lettres de noblesse»

Images d'illustration du mot « baisure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « baisure »

Langue Traduction
Anglais fuck
Espagnol mierda
Italien fanculo
Allemand scheiße
Chinois 他妈的
Arabe اللعنة
Portugais porra
Russe блядь
Japonais くそ
Basque arraio
Corse cazzo
Source : Google Translate API

Baisure

Retour au sommaire ➦

Partager