La langue française

Bairam

Définitions du mot « bairam »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAIRAM, BAÏRAM, subst. masc.

Fête religieuse musulmane qui se célèbre après le Ramadan. Petit bairam, grand bairam.
Prononc. et Orth. : [baiʀam]. Les 2 formes s'écrivent avec et sans tréma pour le i; on écrit en outre beyram (Ac. Compl. 1842), beyran (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.), bayrām (Lar. encyclop., Pt Lar. 1968). À noter que Fél. 1851 et Littré proposent une prononc. : bε ʀam. Étymol. et Hist. 1541 baieran (Lettre à François Ierd'apr. K. König dans Fr. mod., t. 9, 1941, p. 130); 1546 bayram « nom de fêtes musulmanes » (Antoine Geuffroy, Briesve description de la court du grant Turc, et ung sommaire du règne des Ottomans..., Paris, C. Wechel, b. iij ro: Et sont lesdictz enfans habillez et vestuz de neuf deux fois lan a leurs deux Bayram, cest a dire, à leurs pasques : les ungs de soye, les autres de laine). Empr. au turc baïram (FEW t. 19, p. 19; Lok., p. 183), qui désigne ces fêtes; la date de 1533 (Pt Rob., Lar. Lang. fr.) correspond à la 1reattest. d'un autre mot, qui désigne une sorte d'étoffe (cf. FEW t. 20, p. 91 a et b). Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Boulan 1934, p. 182.

Wiktionnaire

Nom commun

bairam \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Fête solennelle chez les musulmans, à la fin du ramadan, qui est le temps de leur jeûne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAIRAM (bè-ram') s. m.
  • Fête solennelle chez les musulmans. Il y a deux bairams : le premier a lieu immédiatement après le jeûne de ramadan et dure trois jours ; le second se célèbre soixante-dix jours plus tard et dure quatre jours.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BAIRAM, s. m. (Hist. mod.) nom donné à la grande fête annuelle des Mahométans. Voyez Fête, &c. Quelques Auteurs écrivent ce mot plus conformément à l’orthographe orientale beiram ; c’est originairement un mot Turc, qui signifie à la lettre un jour de fête, ou une solennité. C’est la pâque des Turcs.

Les Mahométans ont deux bairams, le grand & le petit, que Scaliger, Erpenius, Ricaut, Hyde, Chardin, Bobovius, & d’autres écrivains Européens, prennent ordinairement l’un pour l’autre, donnant à ce que les Turcs appellent le petit bairam, le nom de grand ; & au contraire. Le petit bairam dure trois jours, pendant lesquels tout travail cesse, & l’on s’envoye des présens l’un à l’autre avec beaucoup de marques de joie. Si le lendemain du ramadhan se trouve si nébuleux & couvert qu’on ne puisse pas voir la nouvelle lune, on remet le bairam au lendemain : il commence ce jour-là, quand même la lune seroit encore cachée, & il est annoncé par des décharges de canon au sérail, & au son des tambours & des trompettes dans les places publiques. En célébrant cette fête, les Turcs font dans leurs mosquées quantité de cérémonies, ou plûtòt de simagrées bisarres, & finissent par une priere solennelle contre les infideles, dans laquelle ils demandent que les princes Chrétiens soient extirpés ; qu’ils s’arment les uns contre les autres, & qu’ils donnent ainsi occasion à la loi Mahométane de s’étendre. On se pardonne mutuellement les injures, & l’on s’embrasse en disant, Dieu te donne la bonne pâque.

Autant la rigueur du ramadham a été extrème, autant la débauche & l’intempérance regne pendant les jours du bairam : ce ne sont que festins & réjoüissances, tant dans le sérail où le Sultan admet les grands de l’empire à lui baiser la main, & marche avec eux en pompe jusqu’à la grande mosquée, que dans la ville, où tous les Turcs jusqu’aux plus pauvres, tuent des moutons, auxquels ils donnent le nom d’agneau pascal, non sur le même fondement que les Juifs, mais en mémoire du sacrifice d’Abraham, dans lequel, disent-ils, l’ange Gabriel apporta du ciel un mouton noir, qui depuis très-long-tems avoit été nourri en paradis, & qu’il mit en la place d’Isaac. Voyez Ramadhan. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « bairam »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bairam bɛram

Traductions du mot « bairam »

Langue Traduction
Anglais bairam
Espagnol bairam
Italien bairam
Allemand bairam
Chinois 贝拉姆
Arabe بيرم
Portugais bairam
Russe байрам
Japonais バイラム
Basque bairam
Corse bairam
Source : Google Translate API

Bairam

Retour au sommaire ➦

Partager