La langue française

Baïkalienne

Phonétique du mot « baïkalienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baïkalienne baikaljɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « baïkalienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baïkalienne »

  • Le jeune prince naquit vers 1167 à la confluence de la Selenga et de la rivière Orkhon. C'est là, au sud de l'actuelle frontière russe, qu'il va devenir ce qu'il fut : le timonier de l'ulus mongole. Le cinéaste russe n'est pas le premier à chercher l'explication de la mystérieuse force qui conduira le jeune chef à proclamer du haut de son dénuement : « Mongols de tous les pays, unissez-vous ! » L'écrivain japonais Yasushi Inoué, auteur du Loup Bleu, le roman de Genghis Khan, voulait comprendre lui aussi « ce qu'il y avait à la source de son désir de conquête ». Selon le romancier nippon, le futur maître de l'Eurasie consacra sa vie à laver l'affront de sa naissance. Né d'une mère mongole souillée par un Merkit, barbare des rives baïkaliennes, le bâtard n'aurait eu de cesse de devenir plus mongol que les Mongols pour dissoudre dans le feu et le sang le souvenir de sa tache originelle. Le Figaro.fr, Genghis Khan Le souverain de l'univers

Traductions du mot « baïkalienne »

Langue Traduction
Anglais baikalian
Espagnol baikalian
Italien baikalian
Allemand baikalian
Chinois 贝卡利安
Arabe بايكاليان
Portugais baikalian
Russe байкальский
Japonais バイカリアン
Basque baikalian
Corse baikalian
Source : Google Translate API

Baïkalienne

Retour au sommaire ➦

Partager