La langue française

Bagdadien

Définitions du mot « bagdadien »

Wiktionnaire

Adjectif

bagdadien \baɡ.da.djɛ̃\

  1. Relatif à Bagdad, à ses habitants.
    • […] je n’ambitionnerai rien d’autre que proposer certaines pistes de réflexion, élaborées à partir d'aperçus historiques relativement ponctuels plutôt qu'une analyse détaillée fondée sur une étude cohérente et complète de l'élément kurde dans la population bagdadienne. — (Les Kurdes : écrire l'histoire d'un peuple aux temps pré-modernes, page 160, octobre 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bagdadien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bagdadien bagdadjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bagdadien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bagdadien »

  • Un médecin bagdadien a déclaré avoir vu « pour la première fois » des blessures causées par des grenades de ce type. A leur arrivée à l’hôpital, « on sait que les blessés ont été touchés par des grenades grâce à l’odeur. S’ils sont encore en vie, on cherche la blessure pour sortir la grenade », a-t-il expliqué. « C’est très clair que les impacts sont directs », et non causés par le rebond de grenades tirées au sol, a-t-il poursuivi. Le Monde.fr, Amnesty dénonce l’usage de grenades tueuses par la police irakienne
  • Dans le quartier bagdadien d'Azamiah, les voitures roulaient au pas, quand leurs conducteurs ne s'arrêtaient pas carrément pour lorgner le Président. On était en avril 2003, et Saddam Hussein saluait joyeusement son peuple, entouré d'une poignée de gardes du corps qui tentaient de tenir la foule à distance. Quelqu'un tendit au dictateur un bébé perplexe, qu'il souleva plusieurs fois à bout de bras avant de le rendre. Il arriva à une berline blanche et grimpa sur le capot pour passer en revue la mer de ses fidèles. Slate.fr, A la recherche de Saddam Hussein (1/5) | Slate.fr
  • C’est pourquoi en plus de s’en prendre avec violence aux prétendus maîtres de la morale, Hafez voit sa poésie chargée d’un désir brûlant pour un objet amoureux que Lazard précise être « une jeune beauté, belle femme ou aimable garçon ». Un point qui rapproche le ghazal du type de poèmes « bachiques et libertins » qu’écrivait le merveilleux débauché bagdadien Abû Nuwâs, au VIIIe siècle, dans une langue dont lui seul avait le secret : « Amis / Toute honte bue / Je me suis / de toute décence / dévêtu. » Le Devoir, Le ghazal persan: poésie millénaire | Le Devoir
  • Pour rappeler le sens de la peinture, si besoin en est, chez cet artiste inspiré, deux lithographies (en noir et blanc) aux paysages sereins, orientalisants et quasi romantiques. Tout d’abord, ce « souk » « bagdadien » avec tentures et étals, haut en poussière et cris de marchands bigarrés. Ensuite, cette dame au chapeau assise à table devant un lac (ou une mer) dominé par des montagnes se profilant à l’horizon. Animation populaire et solitude distinguée pour parler de la vie… Tout comme ces plateaux accrochés aux murs avec une faune animale juste esquissée dans ses traits essentiels : un taureau, des oiseaux, un lapin. Redécouvrir l’œuvre de Samir Műller, c’est un retour aux richesses inouïes de la terre libanaise et des potentialités créatives qui s’en dégagent…Musée Sursock « Samir Muller, peintre d’argile », jusqu’au 24 septembre 2018 L'Orient-Le Jour, Samir Muller, maître de la terre et du feu - L'Orient-Le Jour
  • 3- « Le 26 février 2015 », de Abed al-KadiriTirée d'une série baptisée al-Maqâmât et inspirée d'un recueil de contes et d'illustrations de l'époque abbasside, la toile de Abed al-Kadiri, artiste trentenaire à la double formation en beaux-arts et belles lettres arabes, dégage une présence indéniable. Dans un grand format (200 x140 cm), mixant fusain et huile, et superposant des « silhouettes noires et daechiennes » très IIIe millénaire avec des scènes et personnages colorés du XIIIe siècle bagdadien, cette composition met l'accent sur la régression culturelle du Moyen-Orient. Et cela autant grâce au sujet qu'à la technique utilisée par ce jeune talent qui revisite d'un trait, délibérément grossi et appuyé, l'art si raffiné de l'enluminure orientale. La toile est d'ailleurs intitulée Le 26 février 2015, « en référence au jour où a eu lieu la destruction, par les barbares qui se réclament de l'État islamique, du musée national de Mossoul ». Abed al-Kadiri inscrit toujours son travail visuel dans une thématique civilisationnelle, revendicatrice des droits humains et dénonciatrice de toute forme de violence : guerre, torture dans les prisons, situation des migrants... L'Orient-Le Jour, 32e Salon d’automne : les 7 choix de « L’Orient-Le Jour » - L'Orient-Le Jour
  • À la fin du même siècle, un autre érudit bagdadien, le bibliographe Ibn Al-Nadim, est l’auteur du Kitab-al-Fihrist, un index complet, selon ses propres termes, de tous les livres arabes de l’époque. Il y explique que « les premiers à composer des récits extraordinaires et à les garder dans des bibliothèques » furent les anciens Perses. Traduits par les Arabes, ces récits « intéressèrent les maîtres du style et du bien-dire, qui les polirent, les enjolivèrent et composèrent eux aussi, sur ce modèle, des œuvres de même inspiration. »3 Alf khurafa en est le meilleur exemple. Orient XXI, Raconte-nous une histoire, Shéhérazade !

Traductions du mot « bagdadien »

Langue Traduction
Anglais baghdadian
Espagnol bagdadiano
Italien baghdadian
Allemand bagdadian
Chinois 巴格达
Arabe بغدادي
Portugais de bagdá
Russe baghdadian
Japonais バグダディアン
Basque baghdadian
Corse baghdadian
Source : Google Translate API

Bagdadien

Retour au sommaire ➦

Partager