La langue française

Bactéridie

Définitions du mot « bactéridie »

Trésor de la Langue Française informatisé

BACTÉRIDIE, subst. fém.

BIOL. Bactérie pathogène ,,qui provoque chez l'homme la maladie du charbon ou pustule maligne et chez le mouton la maladie connue sous le nom de « sang de rate »`` (Garnier-Del. 1958).
Bactéridie charbonneuse (ou du charbon) :
1. Pour une fois, Pasteur allait se heurter à un adversaire de sa taille! Déjà l'on faisait répandre le bruit que son œuvre entière serait mise en cause par les ultimes révélations de Claude Bernard. À cette époque, Pasteur expérimentait sur la bactéridie charbonneuse. J. Rostand, La Genèse de la vie,1943, p. 175.
Bactéridie de Davaine. Synon. de bacillus anthracis (Méd. Biol. t. 1 1970) :
2. Charbon, fièvre charbonneuse, sang de rate désignent une maladie mortelle pouvant frapper les animaux et l'homme. Heureusement assez rare, elle apparaît surtout dans certaines régions de France, notamment en Beauce et dans le centre. Depuis les travaux de Pasteur, on sait qu'elle est occasionnée par la bactéridie de Davaine. E. Garcin, Guide vétér.,1944, p. 214.
PRONONC. : [bakteʀidi].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1865 (Littré-Robin, s.v. vibrions). Nom donné par Davaine, médecin fr. [1812-1882] à l'agent causal du charbon, appelé plus tard Bacillus anthracis (Méd. Biol.); dér. du rad. de bactérie, suff. -ide* et -ie*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Quillet Méd. 1965.

Wiktionnaire

Nom commun

bactéridie \bak.te.ʁi.di\ féminin

  1. Bactérie en forme de bâton et immobile.
    • Si dans de l’urine pure on cultive une bactéridie pure, dans l’intervalle de quelques heures on obtient une multiplication très abondante de cet organisme. — (Jacques Nicolle, Louis Pasteur, un maître de l’enquête scientifique, 1953)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bactéridie »

Du grec bacterion, bâton et eidos, forme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bactéridie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bactéridie bakteridi

Évolution historique de l’usage du mot « bactéridie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bactéridie »

  • Qu'il soit surnommé « fin de siècle microbique », « ère du microbe » ou « siècle de Pasteur », le XIXème siècle est profondément marqué par la révolution pasteurienne. De nombreuses découvertes sont faites en microbiologie au même moment : découverte des ferments organiques en 1857 ; théorie des germes et réfutation de la génération spontanée en 1862 ; bactéridie charbonneuse en 1876 ; vaccins contre le choléra des poules et le charbon en 1879-1881 ; bacille de la tuberculose en 1882 ; vaccin contre la rage en 1885. Ces avancées s'accompagnent de nouvelles règles d'hygiène, comme l'épuration des eaux usées. Avant Pasteur, il était tenu pour sûr que les maladies provenaient tour à tour de miasmes ayant infecté terre, air et aliments, d'odeurs nauséabondes ou encore que l'humain possède en lui un terreau fertile pouvant être aisément infecté. Pasteur révèle au contraire la responsabilité des microbes1  dans la contamination et la propagation des infections : un nouvel acteur entre alors en scène. ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire, Université de l'Imaginaire : Fleur Hopkins et Les Invisibles - ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire

Traductions du mot « bactéridie »

Langue Traduction
Anglais bacteridium
Espagnol bacteria
Italien bacteridium
Allemand bakteridium
Chinois 细菌
Arabe البكتيريا
Portugais bacteridium
Russe bacteridium
Japonais バクテリア
Basque bacteridium
Corse bacteridiu
Source : Google Translate API

Bactéridie

Retour au sommaire ➦

Partager