La langue française

Bacchant

Définitions du mot « bacchant »

Trésor de la Langue Française informatisé

BACCHANT, subst. masc.

A.− ANTIQ. Membre du cortège de Bacchus; plus rarement, prêtre ou dévot de Bacchus :
1. Et sur cette frise, depuis tant de siècles, que fait ce vieillard? Il suit un cortège bachique. Il accompagne le gros Silène qui joue du pipeau... Nul ne se douterait qu'un tel bacchant va au Baptistère de Pise émouvoir les dévots du Christ. Barrès, Du sang, de la volupté et de la mort,1893, p. 246.
P. méton., B.-A. Représentation plastique d'un bacchant :
2. Un temple du syncrétisme, notamment. Un temple de la disparate : disparate du monde, disparate de chaque être. Sur le fronton, à la gauche de Zeus-Sabazius-Christ, un jeune Dionysos nu, au hanchement inquiétant; à sa droite, encore un éphèbe nu, le génie de la danse, ou quelque autre frère du bacchant de Carpeaux. Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1505.
B.− P. métaph. :
3. Des pins montent, légers, dans la céleste écume, Ils jettent leurs caps verts sur cet azur qui fume, Et je contemple avec un regard transporté Ces sublimes bacchants dispersés dans l'été! A. de Noailles, Les Éblouissements,1907, p. 369.
4. ... le Soleil qui entre dans le signe du Taureau le jour même où Alban vient au monde, n'est-ce pas pour signifier que cette alliance trouvera en lui son prêtre et son bacchant? Montherlant, Les Bestiaires,1926, p. 516.
PRONONC. − Seule transcr. ds Besch. 1845 : bak-kan.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1572 mythol. « fidèle de Bacchus » (Amyot, Œuvr. meslees de Plut., fo94 rods Gdf. Compl. : L'agitation et turbulente motion dont sont espris les bacchants en leur fureur bacchanale), attest. isolée; repris dep. Ac. Compl. 1842. Empr. au part. prés. bacchans, antis du lat. bacchari « fêter Bacchus, avoir le délire inspiré par Bacchus », v. bacchante.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

bacchant masculin

  1. (Antiquité) Membre du cortège de Bacchus, le thiase.
    • Une de ces figures est intacte ; c’est un bacchant nu, dansant, la nébride rejetée derrière les épaules, ayant deux vases de métal à terre près de ses pieds. — (Charles Lenthéric, Le Rhône, histoire d'un fleuve, Plon, 1892, t. II, p. 44)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bacchant »

De Bacchus par le latin bacchans, participe présent substantivé de bacchari (« avoir le délire inspiré par Bacchus »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bacchant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bacchant bakʃɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bacchant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bacchant »

  • Dans la traîne festive et pleine d’ivresse de l’après-68, je me fis le porte-parole et l’accélérateur de toutes les libérations, de toutes les contestations, de toutes les démolitions. Je le fis dans une maximalisation permanente. L’impératif s’imposait, comme une course à l’abîme : il fallait chaque jour aller plus loin dans la dissolution du monde ancien. De ses valeurs. De ses institutions. De ses structures. Il fallait en finir avec l’hôpital, l’asile, la prison, l’école, l’armée, la police, l’Occident, l’homme blanc bourgeois euro-américain. Tout ce qui pouvait contribuer à la destruction de ces instances me semblait bon à encourager. Cette traîne était dionysiaque. Semblable aux processions des possédés de Dionysos dans l’Antiquité grecque. Elle eut quelques autres prêtres, dont Gilles Deleuze et Jean-François Lyotard, son Vatican et sa Mecque, l’université de Vincennes. Elle ne respectait rien ni personne ; sauf ses prêtres, dont j’étais le plus intouchable. J’étais porteur de thyrse et bacchant en tête de ces colonnes semant le délire et la destruction joyeuse sur leur passage. , "J’ai volé le feu aux dieux pour allumer l’Apocalypse de l’Occident" : le (presque) vrai testament de Michel Foucault

Traductions du mot « bacchant »

Langue Traduction
Anglais bacchant
Espagnol bacante
Italien baccante
Allemand bacchant
Chinois
Arabe خجول
Portugais bacante
Russe вакханка
Japonais バカント
Basque bacchant
Corse bacchant
Source : Google Translate API

Bacchant

Retour au sommaire ➦

Partager