La langue française

Babtou

Définitions du mot « babtou »

Wiktionnaire

Nom commun

babtou \bab.tu\ masculin

  1. Blanc ; Occidental.
    • — Si, y a un cas, un Juif dans mon bâtiment, il s’est marié avec une babtou [toubab : Blanche, française de « souche »] et, en fait, elle s’est convertie pour lui. — (Michel Wieviorka, La tentation antisémite : Haine des Juifs dans la France d'aujourd’hui, Éditions Robert Laffont, 2005, chapitre 14.)
    • La couleur de la peau n’est pas un tabou dans ces quartiers. Loin du politiquement correct, on parle en verlan de rebeu, de renoi, de babtou pour arabe, noir ou blanc. — (Katherine Khodorowsky, Marketing et communication Jeunes : Vendre aux générations Y et Z, Dunod, 2015.)
    • Le jour où vous serez décidés à descendre foutre le feu dans les beaux quartiers, à aller pendre par la peau du cul tous les babtous qui nous prennent pour des sous-hommes, ceux qui nous font crever dans la merde, vous me trouverez. — (Gérard Mordillat, Xenia, Calmann-Lévy, 2014.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « babtou »

(Date à préciser) (Verlan) De toubab.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « babtou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
babtou babtu

Citations contenant le mot « babtou »

  • 2012. Brian a 16 ans. L’école ? Pas son truc. Avec sa « bonne tête de babtou »  – comprenez de petit blanc – il passe son adolescence dans la « voyoucratie » . Malin, alerte, il se fait repérer par les mecs du quartier qui lui « montrent la voie » . Vente de drogues, cambriolage… L’adolescent manque de repères familiaux et exerce ses qualités là où on lui reconnaît un talent. De ces larcins, il n’en est pas très fier, mais « c’était une autre époque » . Entre ses « amis »  du quartier et sa copine Manon, qu’il adore, l’adolescent s’est forgé un quotidien, des repères, une vie. Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, De la rue à la startup nation
  • Allez manifester les babtous au leu de parler pour rien dire EcranLarge.com, Hollywood (enfin) dans la tornade Black Lives Matter, entre engagement et hypocrisie - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Les babtous il rt ils savent même pas c’est quoi ptdr retourne boire ton vin de Bretagne svp https://t.co/y8K2KoJEPX Valeurs actuelles, Racisme anti-blanc : 24 heures sur Twitter où la haine contre les “babtous” s’exprime en toute impunité | Valeurs actuelles
  • Depuis son importation en France la signification de babtou n’a pas tant changé que ça puisqu’il désigne un blanc. Donc si votre couleur de peau est claire vous êtes un babtou. Et n’essayez pas de me dire « Oui mais tu comprends je viens de partir à Dubaï alors j’ai quand même bien bronzé… » Non ! Vous êtes babtou et vos vacances n’y changeront rien. Le Tribunal Du Net, Que veut dire : "Babtou" ?
  • Si le racisme dont sont victimes les « racisés » existe, nier celui qui frappe les Blancs dans les quartiers où ces derniers sont minoritaires revient à endosser la responsabilité de préparer de la chair à canon pour les mères Thénardier de la question identitaire. Là où un « racisé » se sent opprimé par des regards, des sous-entendus, des brimades, il est défendu pour un Blanc de décrire son malaise dans un collège de ZEP. Quiconque a été scolarisé dans les établissements des quartiers pauvres à forte proportion de populations immigrées ou issues de l’immigration connaît la sempiternelle question du « c’est quoi tes origines », les insultes à base de « sale blanc », les moqueries sur la fragilité des « babtous » et des « gouers », le racket, ou les morceaux de rap violents et absolument tolérés sur les ondes de ce pays que l’on veut sans cesse comparer aux États-Unis ou à l’Afrique du Sud de l’Apartheid. Nier la douleur des Blancs victimes de racisme, c’est les envoyer au RN ; nier la douleur des « racisés » c’est les envoyer vers un parti qui qualifie les Blancs de sous-chiens. Le Comptoir, Contre la bipolarisation qui vient – Le Comptoir
  • Le louchébem des années 80, venu des cités, du hip-hop et du rap. «Chébran», «meuf», «caillera», «chelou», «truc de ouf», «keuf», «chetron», «oim», «portenawaque», «zyva», «babtou»… la liste est infinie. Le verlan a infusé toutes les couches de la société et s’est installé dans le Larousse de la langue française. Madame Figaro, Bigophone, sensass, portenawaque… le lexique "chébran" des années 80 - Madame Figaro

Traductions du mot « babtou »

Langue Traduction
Anglais babtou
Espagnol babtou
Italien babtou
Allemand babtou
Chinois 巴布图
Arabe بابو
Portugais babtou
Russe babtou
Japonais バブトゥ
Basque babtou
Corse babtou
Source : Google Translate API

Babtou

Retour au sommaire ➦

Partager