La langue française

Aye-aye

Définitions du mot « aye-aye »

Trésor de la Langue Française informatisé

AYE-AYE, subst. masc.

ZOOL. Petit mammifère arboricole de Madagascar (ordre des primates, sous-ordre des lémuriens) à long pelage brun, de mœurs nocturnes, au naturel doux et lent :
L'aye-aye « sciurus madagascariensis », (Lin.) est surtout remarquable par la division des doigts des pattes de devant. Toutes les phalanges sont excessivement alongées, sur-tout celles du doigt du milieu, à l'aide duquel il va saisir les insectes sous l'écorce des arbres. Cet animal est aussi le seul qui, parmi les rongeurs, ait le gros orteil séparé des autres et opposable. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 584.
Rem. 1. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. 2. L'aye-aye était classé primitivement parmi les rongeurs (cf. ex.). 3. Au plur. des ayes-ayes (selon Lar. encyclop.).
PRONONC. ET ORTH. : [ajaj]. S'écrit aussi aya-aya (Besch. 1845) ou aï-aï (Bél. 1957).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1805 zool. « mammifère lémurien de Madagascar », supra. Orig. obscure; l'hyp. d'une orig. onomatopéique ne semble pas à retenir; il est à remarquer que le mot 4désigne un mammifère analogue mais vivant en Amérique du Sud.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Mots rares 1965. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

aye-aye \aj.aj\ masculin

  1. Lémurien nocturne insectivore et fructivore de Madagascar.
    • Les ayes-ayes se nourrissent la nuit d’insectes, de fruits, de bambous et de pulpe de canne à sucre.
    • Le majeur gigantesque sert cependant avant tout à l’acquisition de nourriture. Les ayes-ayes se nourrissent en premier lieu de grosses larves de Coléoptères qui creusent leurs galeries dans le bois des arbres de la forêt vierge. L’aye-aye frappe l’écorce de l’arbre à l’aide de son majeur jusqu’à ce qu’un son creux lui révèle l’existence à l’intérieur d’une galerie de larves… Puis il fait un trou dans l’écorce à l’aide de ses incisives en forme de burin, introduit le doigt fin dans l’ouverture et en retire la larve. — (Grzimek Bernhard, Le monde animal en 13 volumes, Tome X, Mammifères, Zurich (Suisse), Ed. Stauffacher S.A. éd., 606 pages, 1974, p. 281)

Nom commun

aye-aye \ˈaɪ.ˌaɪ\

  1. Aye-aye.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AYE-AYE (a-ye-a-ye) s. m.
  • Mammifère singulier de Madagascar ; le nom scientifique est chiromys ; c'est une espèce de paresseux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aye-aye »

(1782) Première attestation sous la plume de Pierre Sonnerat (de Georges Cuvier[1] selon TLFi) dans son Voyage aux Indes Orientales et à la Chine — (tome III, livre V.) ; sans rapport avec de sens proche, attesté depuis le XVIe siècle, selon Sonnerat qui lui donne une origine malgache.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aye-aye »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aye-aye ajaj

Évolution historique de l’usage du mot « aye-aye »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aye-aye »

  • Hartstone-Rose ne s'intéresse toutefois pas qu'aux avant-bras humains : il se spécialise également dans ceux de nombreux primates et compare les différences anatomiques entre les espèces. Alors lorsque son laboratoire de l'université d'État de Caroline du Nord a pu se procurer un spécimen mort d'aye-aye, il s'est montré très enthousiaste. « Ils ont une main étrange avec des doigts bizarres, » témoigne-t-il, un sujet de recherche idéal. National Geographic, Découverte : ce curieux lémurien a un sixième doigt caché
  • Le 21 octobre dernier, les résultats d’une nouvelle étude concernant l’aye-aye, un primate originaire de Madagascar, ont été publiés dans l’American Journal of Physical Anthropology. Selon l’article, le lémurien aurait développé un pouce supplémentaire afin de mieux gérer la préhension. C’est la première fois que des scientifiques remarquent la présence de ce doigt supplémentaire chez l’espèce. Fredzone, Des scientifiques ont découvert un pseudo pouce sur la main de l'aye-aye, un étrange lémurien de Madagascar
  • Son apparence en ferait frémir certains. Des yeux rouges, une fourrure sombre, de longs doigts, de grandes dents… Derrière ce physique inquiétant, l'aye-aye, un lémurien connu pour être le plus grand primate nocturne du monde. D'une longueur de 75 à 90 centimètres, on peut l'observer dans les forêts de Madagascar à la nuit tombée. Pour chasser ses proies, il frappe les troncs d'arbres du bout de son doigt pour y trouver un creux qui pourrait abriter des larves. Une fois détectées, il ronge le bois avec ses dents - qui n'arrêtent jamais de pousser - et extrait ensuite les larves. Franceinfo, VIDEO. L'aye-aye, un lémurien menacé d’extinction à cause de superstitions

Images d'illustration du mot « aye-aye »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aye-aye »

Langue Traduction
Anglais aye-aye
Espagnol ey ey
Italien si si
Allemand aye aye
Chinois 好的好的
Arabe ايي ايي
Portugais sim-ai
Russe да да
Japonais アイアイ
Basque aye-aye
Corse eiu-eiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « aye-aye »

Source : synonymes de aye-aye sur lebonsynonyme.fr

Aye-aye

Retour au sommaire ➦

Partager