La langue française

Avivage

Sommaire

  • Définitions du mot avivage
  • Étymologie de « avivage »
  • Phonétique de « avivage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « avivage »
  • Citations contenant le mot « avivage »
  • Traductions du mot « avivage »

Définitions du mot « avivage »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVIVAGE, subst. masc.

Action d'aviver. Avivage des couleurs. Cf. également ravivage.
A.− MÉTALLURGIE. :
1. [Dans le nickelage de l'aluminium,] le sablage à faible pression a l'avantage de permettre un dépôt de nickel susceptible d'être poli par simple avivage... M. Gasnier, Dépôts métalliques directs et indirects,1927, p. 252.
B.− MIROITERIE. Premier poli que le miroitier donne à la feuille d'étain, en la frottant légèrement de mercure.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965.
C.− TEINTURE. Opération ,,qui a pour objet d'enlever au coton passé dans la garance sa teinte brune et sombre`` (Chesn. 1857); ,,Renforcer la nuance d'un tissu, en ramenant à leur nuance primitive des teintes rabattues au cours des manipulations dans la teinture et l'impression des étoffes`` (Duval 1959). Avivage du coton :
2. ... on lui donne de l'éclat, [au coton après le garançage] par l'avivage (...). L'avivage consiste à faire bouillir pendant six à sept heures, le coton dans la lessive de 30 kilogrammes de soude, (...) à laquelle on ajoute 8 à 9 kilogrammes de savon. C.-L. et A.-B. Berthollet, Éléments de l'art de la teinture,t. 2, 1804, pp. 152-153.
PRONONC. : [aviva:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1723 technol. (J. Savary des Bruslons, Dict. univ. de comm., Paris : Avivage. Terme de miroitier. C'est la première façon que l'on donne à la feuille d'étain, pour recevoir le vif-argent. L'avivage se fait en frottant cette feuille avec du vif-argent, mais sans l'en charger; en sorte néanmoins qu'elle devienne aussi vive et aussi brillante, que si c'était un miroir). Dér. d'aviver* technol.; suff. -age*.
BBG. − Chesn. 1857. − Duval 1959. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Nom commun

avivage \a.vi.vaʒ\ masculin

  1. Action de rendre plus vif, plus éclatant.
    • Avivage d'une couleur.
  2. (Coutellerie) Brossage avec des disques de flanelle ou de coton, montés, comme pour le polissage, sur des tourets électriques tournant à trois-mille tours-minute.
    • En 1934, sous le nom de « Manufacture de couverts et orfèvrerie d’Alsace A. Gulden », son fondateur franchit un nouveau pas en construisant un atelier de galvanoplastie, de polissage et d’avivage.
  3. Action de rendre plus coupant.
    • Maurice Bourlon, Essai de classification des burins, leurs modes d’avivage, Revue anthropologique, 1911.
  4. (Chimie)
    • Production, manipulation et emploi des dissolutions de caoutchouc naturel ou synthétique, ou des solvants d'avivage contenant du benzène.
  5. Détergent utilisé pour raviver les couleurs de la lessive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AVIVAGE (a-vi-va-j') s. m.
  • Terme de métiers. Action d'aviver.

    Opération par laquelle on enlève au coton teint à la garance sa teinte brune et sombre.

    En termes de miroitier, première façon de la feuille d'étain, qu'on frotte de mercure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AVIVAGE, s. m. c’est la premiere façon que le Miroitier donne à la feuille d’étain : pour cet effet il prend une pelote de serge, il s’en sert pour enlever de la sebile du vif-argent ; il en frotte la feuille d’étain légerement & sans la charger ; & lorsqu’en frottant il a rendu la feuille brillante, elle est avivée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « avivage »

De « aviver » avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avivage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avivage avivaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « avivage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avivage »

  • C'est par ordonnance du 27 mars 1858 que la Royale officialise la marinière comme uniforme des équipages de la flotte. Le tricot rayé blanc et bleu, teint à l'indigo et sans avivage, fait l'objet d'une description toute militaire. Voyez plutôt : il doit comporter 21 rayures blanches de 20 millimètres de largeur et 20 à 21 raies bleues de 10 mm. Pour les manches, « quinze raies blanches et quatorze ou quinze raies bleues ». Le vêtement doit être long de 60 à 63 cm « sans étirage » et son poids moyen est fixé à 270 grammes. Ça ne rigole pas... Le Telegramme, Armor Lux lance la marinière à bouclettes - LeTelegramme Soir

Traductions du mot « avivage »

Langue Traduction
Anglais brightening
Espagnol iluminando
Italien schiarimento
Allemand aufhellung
Chinois 提亮
Arabe اشراق
Portugais iluminando
Russe подсветка
Japonais 明るくなる
Basque brightening
Corse luminosu
Source : Google Translate API
Partager