La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « autothérapie »

Autothérapie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin autothérapie autothérapies

Définitions de « autothérapie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

autothérapie \o.tɔ.te.ʁa.pi\ féminin

  1. (Médecine) Action de se soigner soi-même.
    • La plupart du temps, ces sociétés sont saines, relativement équilibrées, sécrétant des sources d’autothérapie plus ou moins institutionnalisée (religion, démocratie, thérapies médicamenteuses, idéologie du bonheur ou de la paix). — (Claude Olievenstein, L’Homme parano, page 104, 1992, Odile Jacob)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autothérapie »

Mot dérivé de thérapie, avec le préfixe auto-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autothérapie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autothérapie otɔterapi

Évolution historique de l’usage du mot « autothérapie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autothérapie »

  • Dans son nouveau livre, il propose un programme d’autothérapie de deux mois pour apprendre au cerveau à se reconditionner pour trouver le calme, grâce à l’hypnose, l’autohypnose, la méditation et plusieurs autres méthodes de relaxation très simples. Le Journal de Québec, Être zen ça s’apprend: utiliser l’hypnose pour réduire le stress | JDQ
  • Selon lui, il est possible de vaincre son angoisse de la conduite par soi-même, sans avoir recours à un professionnel. "Si vous avez besoin d'une présence bienveillante, il vous faut un thérapeute. Mais certaines personnes se débrouillent bien de manière autonome, ça va vraiment dépendre de votre personnalité", explique-t-il. Cette "autothérapie" s'adresse donc à ceux qui, quel que soit leur degré d'angoisse, se sentent suffisamment déterminés pour appliquer avec régularité une méthode visant à reprendre progressivement le contrôle de soi. Europe 1, Peur de conduire ? Et si vous testiez l'"autothérapie" pour reprendre le volant ?
  • La peur de mourir (ou thanatophobie), nous la connaissons tous. Si certains parviennent à s’en accommoder avec le temps, pour d’autres, elle reste source de souffrances au quotidien. Souvent, cette peur n’est pas consciente, note le psychiatre et psychothérapeute Gérard Apfeldorfer. Elle peut alors mener à des conduites phobiques (hypocondrie, peur d’être contaminé, attaques de panique) ou même à la dépression. Dans ce manuel d’autothérapie, le psychiatre donne des pistes pour tenter de venir à bout de cette peur. « Dès lors qu’on parvient à faire la paix avec sa mort (…), la vie peut se faire bonne », écrit-il. Il propose une série d’exercices pratiques inspirés des thérapies cognitives et comportementales (TCC), téléchargeables en audio sur le site de l’éditeur. L’un des fondamentaux de ces thérapies est la désensibilisation d’avec l’objet phobique. Mais comment apprivoiser la peur d’un objet impossible à approcher de manière progressive, comme on le ferait avec une araignée par exemple ? G. Apfeldorfer propose de lister tous les scénarios possibles qu’on imagine pour sa propre mort. Ensuite, de les laisser venir un à un à la conscience et d’appliquer des méthodes de relaxation pour faire diminuer l’anxiété qu’ils génèrent. Ce procédé est répété aussi souvent que nécessaire pour que le scénario en question soit accepté comme une réalité supportable. La thanatophobie n’a jamais été aussi présente qu’aujourd’hui, affirme le psychiatre. En cause, au-delà de l’épidémie de covid-19, la perte d’influence des religions et, avec elles, de l’espoir d’une vie après la mort. En cause également, les progrès de la médecine qui font que l’expérience de la mort arrive de plus en plus tardivement dans nos vies. « La mort devient alors un impensé, un interdit et même une obscénité. » L’auteur en termine avec un vibrant plaidoyer pour la liberté de choisir sa propre mort, comme c’est le cas dans les pays qui autorisent, de manière très encadrée, le suicide assisté.  Sciences Humaines, Oser vivre, oser mourir

Autothérapie

Retour au sommaire ➦

Partager